- Route des vins du Médoc, MEDOC

Une halte « plaisante » à Macau, au bord de l’eau

C’était l’année dernière, et partie dès le matin du Teich, j’avais eu le temps de faire une bien jolie balade depuis Bordeaux jusqu’à Margaux. A Macau, le chemin du bord de l’eau est particulièrement plaisant, avec quelques châteaux et guinguettes en bordure de Garonne. (autres photos « cuvées » 2020 et 2021 suivront !)

 

ooOoo

 

Une halte au château Plaisance

Château viticole des 18e et 19e siècles, élevé sur les bords de la Garonne. Le château, construit à la fin du 18e siècle pour Jean Cavalié, est attribué à l’architecte François Lhote et est orienté vers le fleuve. Le logis est établi sur un haut soubassement à usage de chai. Sa stricte façade néo-classique, avec un perron à double volée, est encadrée de deux ailes basses de communs dessinant une cour d’honneur.

(source : Monumentum)

 

En savoir + : dossier inventaire du patrimoine d’Aquitaine

 

Château PlaisanceMacau, le 13 Janvier 2020

 

ooOoo

 

Ce même jour, à Margaux et Macau :

(cliquer sur bannières pour voir séries complètes)

Architecture, MEDOC

Fumadelle (en un seul mot) : le château

 

Une jolie découverte, près du port de Soussans, sur l’estuaire de la Gironde, face à l’île Verte et l’île du Nord : le château de Fumadelle (voir dossier inventaire du patrimoine d’Aquitaine), actuellement en rénovation.

Le château est situé sur l’ancienne île de Fumadelle, où l’on produisait le fameux vin de palus (environ 300 tonneaux). L’île a été rattachée à la terre ferme au cours du 19ème siècle, et une digue maintenue par un système de poteaux en bois sépare le château de l’estuaire.

 

Quelques images :

Le château de Fumadelle et l’Estuaire Soussans, ce 2 Mars 2021

- Langoiran, Architecture, NORD-GIRONDE

Autour du château de Langoiran

Le Pied du Château, Langoiran

~

La seigneurie de Langoiran, située à 20 min de Bordeaux dans la direction d’Agen, près de Cadillac, a été l’un des éléments les plus prestigieux et les plus puissants du duché d’Aquitaine. Elle a été mêlée aux luttes entre les rois d’Angleterre et de France durant la guerre de cent ans.

Construit par Bernard d’Escoussan à la fin du XIIIe siècle, le château fut la demeure successive des Albret et de Montferrand jusqu’au XIVe siècle. Personnages importants, les seigneurs de Langoiran seront Chambellan du roi avec Montferrand au XVe siècle, Présidents du Parlement de Bordeaux avec Guillaume d’Affis au début du XVIIe siècle ou grand amiral des galères sous Louis XIV. Détruit durant la fronde en 1650 le château tombe en ruine pour des siècles. 

Classé monument historique (en 1892), sa restauration et son animation ont commencé en 1972 grâce à l’association des Amis du Château, ainsi qu’à de nombreux bénévoles. 

Le château est non seulement ouvert à la visite ; mais il accueille aussi plusieurs manifestations médiévales, repas animés (animation médiévale ou musique folk-trad).

Enfin le château, qui est désormais habité dans une de ses parties, dispose dans ses tours de deux gîtes/chambres d’hôte. 

(source : aquitaineonline.com)

ooOoo

En savoir + sur le château de Langoiran

~

Page Wikipédia :

~

Les amis du château de Langoiran :

~

Site officiel :

 

ooOoo

Des vues aériennes de TV7 dans « Ciel mon pays » m’ont donné envie d’une balade à Langoiran. Et je comprends mieux, compte-tenu de la configuration de certains lieux, l’engouement pour le pilotage des drones !

https://www.youtube.com/embed/70zfYahAAjI

ooOoo

Seulement quelques vues au fil des ruelles. Le château dont le donjon est encore en travaux ne peut se visiter en ce moment.

Le Pied du château (commune de Langoiran) – le 24 Février 2021

- Landiras, Architecture, SUD-GIRONDE

Château de Landiras, avec ou sans escale !

16 Février 2021 : en fin de matinée, des vols de grues cendrées remontant vers le Nooord traversaient le ciel de Sud-Gironde. N’ayant pu m’arrêter en bord de route pour en observer un particulièrement imposant, j’ai tout de même pu assister à deux autres passages (sans escale !) lors de ma petite halte touristique au château de Landiras.

ooOoo

L’histoire du Château Landiras remonte au XIIè siècle lorsque William le Templier, Archevêque de Bordeaux acheta les terres de Landiras. En 1306, le Château est reconstruit sur les ruines de la forteresse érigée par les Seigneurs de Landiras. Au cours du XVIIe siècle, le Château devient la résidence de sa plus emblématique propriétaire à travers les âges : Sainte Jeanne de Lestonnac, canonisée par le Pape Pie XII en 1949. Cette visionnaire a dévoué une partie de sa vie à l’éducation des jeunes filles au delà du seul projet de maternité. Dans ce but, elle créa la Compagnie de Marie Notre Dame dont elle devient la mère supérieur. C’est pour cette raison que la propriété demeure toujours un lieu de pèlerinage. A son arrivée en 2007, Michel Pélissié a imaginé le Château Landiras comme un lieu viticole mais aussi comme un domaine dédié à la culture. Ainsi, le Château Landiras, au delà de la production viticole est un lieu culturel emblématique de la région.

Le terroir du Château Landiras est constitué de belles graves blanches typiques de la région. Le domaine s’étend sur 100 hectares dont 51 de vignes plantées en 75% Merlot et 25% Cabernet Sauvignon.

(source : bordeaux-tradition.com – lire la suite)

en savoir + : site officiel du château de Landiras

ooOoo

Escale 😉 :

Château de Landiras, le 16 Février 2021

- Blaye, MEDOC, NORD-GIRONDE

Anita Conti, Vauban et le verrou de l’estuaire

 

Débarcadère, port et halte nautique de Blaye, Fort Médoc, drague Anita Conti, Port de Lamarque, estuaire

 

Il est temps de quitter Blaye et sa citadelle (et d’en finir – pour aujourd’hui, du moins ! – avec l’apprentissage du nouvel éditeur WordPress).

Sur le port, piétons et véhicules attendent d’embarquer. Beaucoup de vacanciers mais aussi quelques abonnés du Trans-Gironde.

Un peu plus loin, sur le quai de la halte nautique, on pêche à la ligne et au carrelet.

16h30 : le bac Sébastien Vauban largue les amarres ! Nous retraversons le « verrou de l’estuaire », entre l’île Nouvelle et l’île Pâté, dont le fort, propriété privée fermée à la visite, reste hélas invisible via cet itinéraire (décidément, une nouvelle escapade sur les eaux de l’estuaire est à prévoir, en plus des remparts de Blaye !).

Rive gauche, nous longeons Fort Médoc (que je vous invite à découvrir).

 

 

Nous croisons aujourd’hui encore la drague aspiratrice en marche Anita Conti (du nom de l’océanographe et photographe – 1899-1997), entrée en service en juillet 2013 sur l’estuaire (*).

16h50 : débarquement au port de Lamarque, où promeneurs et pêcheurs profitent de ce bel après-midi. La pêche à la crevette semble avoir été bonne… De quoi donner envie d’une pause gourmande !

Mais il est l’heure de reprendre la route, non sans avoir jeté un dernier regard sur l’estuaire, ses rivages et ses îles.

A suivre… très certainement !!

ooOoo

(*) Reportage FR3 Aquitaine sur la drague Anita Conti

- Blaye, NORD-GIRONDE

Au coeur de la citadelle de Blaye

♦♦

La citadelle de Blaye est un complexe militaire de 38 hectares bâti entre 1685 et 1689 par l’architecte militaire François Ferry, directeur général des fortifications de Guyenne, sous la supervision de Vauban. Dominant l’estuaire de la Gironde, elle se situe dans la commune de Blaye, dans le nord du département de la Gironde, en France. Elle forme un vaste ensemble fortifié entouré de courtines, complété par quatre bastions et trois demi-lunes.

L’intérieur est conçu comme une véritable caserne s’articulant autour d’une place d’armes, d’un couvent abritant autrefois des religieux de l’ordre des Minimes, et de plusieurs casernements destinés au logement de la troupe. Plusieurs éléments des fortifications médiévales sont conservés dans le nouvel ensemble, parmi lesquels le château des Rudel (XIIe siècle), la porte de Liverneuf (XIIIe siècle) ou la tour de l’Éguillette (XVe siècle).

Conçue pour contrôler la navigation sur l’estuaire, la citadelle est complétée par le fort Pâté, sur l’île Paté, et par le fort Médoc (voir images de Fort Médoc sur ce blog), situé sur la rive opposée de la Gironde, l’ensemble est alors dénommé « verrou de l’estuaire ».

Classée monument historique le 11 mai 2009, elle est également l’un des douze sites intégrés au Réseau des sites majeurs de Vauban et est à ce titre inscrite le 7 juillet 2008 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est classée depuis le 20 décembre 2010 comme étant un site majeur d’Aquitaine. (…)

(source Wikipédia- en savoir +)

ooOoo

Plan de la citadelle (office de tourisme de Blaye)

ooOoo

Site de l’office de tourisme de Blaye

Découvrir les différentes visites et animations :

  • les souterrains
  • le couvent des Minimes et la poudrière
  • le clos de l’Echauguette
  • petit train touristique, calèche, tricycles électriques, vélos
  • chasse à l’énigme
  • « escape game » dans les cachots
  • dégustations de vins

ooOoo

Au fil de la visite

 

 

De la porte Dauphine à la porte de Liverneuf (19 vues) :

Vers le château des Rudel, la tour de l’Eguillette et l’estuaire (28 vues) :

Autour du couvent des Minimes, du magasin à poudre et des canons (19 vues) :

Autour de la porte Dauphine (18 vues) :

Blaye, le 18 Août 2020

ooOoo

Autres images :

 

- Blaye, NORD-GIRONDE

Blaye, du petit port à la citadelle

Après une petite demi-heure de traversée de l’estuaire sans encombres et sans craintes – rassurés que nous étions, sans doute, par le bon fonctionnement de la corne de brume de Vauban !! – le moment est venu de partir à l’assaut de la citadelle ! 

blog-p1040979-2-banniere-citadelle-et-ville-blaye.jpg

Blaye est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Gironde en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Blayais.

Durant des siècles, Blaye fut un point de passage particulièrement commode pour qui venait du nord et se rendait à Bordeaux ou plus au sud, vers l’Espagne et le Portugal. Fortifié depuis l’antiquité, ce site éminemment stratégique n’a été modernisé qu’à la fin du xviie siècle, sous l’égide de Vauban. C’est en effet en 1685 que le commissaire général des fortifications de Louis XIV proposera la construction d’un véritable verrou sur la Gironde pour « se rendre maître de la rivière » et tenir Bordeaux en respect « s’il lui arrivait de faire la bête ». C’est alors que sera construite la citadelle de Blaye qui constitue l’élément majeur du dispositif de contrôle de l’estuaire. Dominant le paysage urbain, cet imposant édifice est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2008, dans le cadre du réseau des sites majeurs de Vauban.

Capitale du Blayais, la ville est également réputée pour ses vignobles s’étendant sur près de 6 000 hectares.

(source Wikipédia – en savoir+)

ooOoo

BLOG-P1040963-panorama quais et citadelle Blaye

Quelques premières images autour du débarcadère, du petit port et jusqu’aux remparts :

Blaye, le 18 Août 2020

ooOoo

A suivre : au coeur de la citadelle

- Blaye, - Pauillac, MEDOC, NORD-GIRONDE

Sur l’estuaire, entre Pauillac, Blaye, et les îles…

Pour clore l’album-souvenir de cette journée (tant attendue !) dans le Médoc, je vous propose d’embarquer sur « Les 2 Rives », à Pauillac, pour une croisière-promenade.

Nous  longerons la rive gauche et quelques prestigieux vignobles, ferons halte au pied de la citadelle de Blaye, serpenterons entre les îles (avec escale à Patiras).

 

BLOG-P1040654-port PauillacBLOG-P1040652-port PauillacBLOG-P1040671-2-port et église St Julien BeychevelleBLOG-P1040688-citadelle BlayeBLOG-P1040685-86-citadelle de Blaye

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BLOG-P1040693-navigation estuaire GirondeBLOG-P1040702-île estuaire GirondeBLOG-P1040708-voilier estuaire GirondeBLOG-P7294144-2-embarcadère phare PatirasBLOG-P7294152-départ bateau cie des deux rives port PauillacPort de Pauillac,
ports (dont St-Julien Beychevelle, sans sombrer ni baisser les voiles !)
et carrelets, rive gauche de l’estuaire,
citadelle de Blaye,
îles (Nouvelle, Bouchaud, Patiras) et vasard de Beychevelle
phares de Patiras et de Trompeloup
le 29 Juillet 2020

ooOoo

En savoir + sur cette promenade avec escale,
et découvrir toutes les Croisières des 2 Rives

Croisières La Compagnie des 2 Rives - http://www.croisieres-les2rives.com/node/16

http://www.croisieres-les2rives.com/node/16

ooOoo

Les photos de l’escale à Patiras

BLOG-P1040733-phare Patiras

- Château de Cazeneuve, Préchac, Architecture, SUD-GIRONDE

Château royal de Cazeneuve

chateau-royal-roi-renne

Situé à proximité immédiate de Bordeaux, le Château, propriété des Rois de Navarre, du Roi de France Henri IV et de la Reine Margot est entièrement meublé d’époque, ouvert au tourisme et à tout évènementiel ainsi que son Parc, dans un très bel état de conservation.

Le Château Royal de Cazeneuve du XIIIème et XVIIème siècle et son magnifique Parc arboré d’essences rares et tricentenaires sont classés Monuments Historiques et Natura 2000.

Le Château de Cazeneuve est situé à proximité de Bordeaux entre la Forêt des landes et l’Océan, le long des célèbres Gorges du Ciron.

Dans la cour basse du château, se trouvent les caves médiévales où vieillissent les plus prestigieux vins de Bordeaux et les grottes troglodytes.

Cette ancienne forteresse médiévale adossée à une motte primitive fondée par les d’Albret au IXème siècle, agrandie au XIVème siècle pour y édifier une  » ville  » entière et en faire leur résidence favorite, livre aujourd’hui une remarquable architecture XVIIème siècle Renaissance .

Le Château épouse la forme d’un polygone irrégulier, construit en surplomb des Gorges du Ciron, entouré de douves, défendu par deux tours et enserre dans ses murs une grande cour d’honneur.

D’illustres Monarques ont aussi fréquenté ce château :

– Edouard Ier d’Angleterre accompagnée de son épouse Aliénor de Castille en 1287

– Louis XIII alors qu’il se rendait à Pau pour y signer l’Edit d’Annexion en 1620

– Louis XIV en allant se marier avec l’Infante d’Espagne, Marie Thérèse à Saint Jean de Luz y fera également une halte.

Le Château de Cazeneuve est toujours habité par la même famille Ducale des Sabran-Pontevès.

Le Château et son Parc sont tournés vers le Tourisme, la Visite et les Réceptions, lieu incontournable du tourisme et de l’événementiel prés de Bordeaux.

(Source : site officiel du château royal de Cazeneuve)

ooOoo

Les vues extérieures du château, les caves et un aperçu du parc
(seules photos autorisées) :

BLOG-P1040366-château Cazeneuve 33BLOG-P1040371-château Cazeneuve 33BLOG-P1040374-château Cazeneuve 33BLOG-P1040380-château Cazeneuve 33


BLOG-P1040426-magnolia château Cazeneuve 33BLOG-P1040449-château Cazeneuve 33BLOG-P1040462-château Cazeneuve 33BLOG-P1040468-château Cazeneuve 33BLOG-P1040481-château Cazeneuve 33BLOG-P1040487-château Cazeneuve 33BLOG-P1040491-château Cazeneuve 33

Visite du château de Cazeneuve, à Préchac (33)
le 15 Juillet 2020

ooOoo

En savoir + et découvrir quelques pièces des appartements royaux  :

cazeneuve1-gironde-tourisme.jpg

cazeneuve-visites-bureau-du-roi.jpg
cazeneuve-visites-1.jpg

cazeneuve6-gironde-tourisme.jpg cazeneuve4-gironde-tourisme.jpg

(sources images : site officiel de Cazeneuve et Gironde Tourisme)

ooOoo

Participez au grand projet 2020 de mise en accessibilité du château :

« Rendre accessible l’Histoire à tous est une priorité pour Cazeneuve ».

Ce projet permettra ainsi à toutes personnes à mobilité réduite de visiter le château de façon autonome, une première en Aquitaine dans un site Privé Classé deux étoiles au Guide Vert Michelin.

C’est un projet avec une architecture à la fois contemporaine et moderne qui s’intégrera parfaitement au site Classé monument Historique.

Soutenu par la DRAC Aquitaine, ce projet vient de recevoir fin 2019 « le Grand prix National de mise en accessibilité du Château » auprès de la Fondation pour les Monuments Historiques.

projet 2020 de mise en accessibilité du château de Cazeneuve

en savoir + et faire un don :
https://mecenatmh.fr/?s=ch%C3%A2teau+de+Cazeneuve

Lieu projet mise en accessibilité château de Cazeneuve - Mécénat MH

À SUIVRE…

pour une plus longue balade autour du château et le long du Ciron

 

- Route des vins du Médoc, Architecture, MEDOC

Il y a deux ans, au « Versailles du Médoc »…

(5 galeries-photos)

12 Février 2018. Nouvelle escapade improvisée dans le Médoc et en bordure d’estuaire, sur un domaine viticole prestigieux, classé quatrième grand cru : Beychevelle.

Qui dit improvisation dit, une fois encore (comme à Margaux, Malescasse ou Cos d’Estournel), une simple balade contemplative, sans guide !

Un peu d’histoire et une présentation du vignoble, tout de même !

.

De « Baysse voile » à Beychevelle

Le premier château a été construit en 1565 par l’évêque François de Foix-Candale.
Sa nièce en hérite et épouse Jean Louis de Nogaret de la Valette, premier duc d’Épernon, grand amiral de France et mignon du roi Henri III, et surtout gouverneur de Guyenne. Il devient alors propriétaire des lieux au début du XVIIe siècle. Son pouvoir dans la région était tel que les bateaux qui passaient devant le domaine devaient affaler les voiles en signe d’allégeance, donnant le nom au domaine de « Baisse voile », qui deviendra Beychevelle et donnera l’emblème du domaine. (nota : voir d’autres versions de la légende

Le château est réédifié en 1757 par le marquis de Brassier. La famille de Brassier, baron de Beychevelle, donnera ses premières lettres de marque au vin de Beychevelle au cours du XVIIIe siècle.
Viendra la dynastie de la famille Achille-Fould qui dès 1890, et sur trois générations avec notamment Aymar Achille-Fould, sera à l’origine du prestige de Beychevelle.
En 1986, à la mort de ce dernier, la GMF et Suntory rachètent l’ensemble du domaine à la famille Achille-Fould.

Restauré récemment dans son classicisme premier, Beychevelle est sans aucun doute d’un des plus beaux châteaux et parcs du bordelais. L’actuel propriétaire du château est le Groupe Castel à 50 % en partenariat avec le groupe japonais Suntory.

(…) (source Wikipédia)

.

Le vignoble, le vin

Les terres de Château Beychevelle s’étendent sur 250 hectares dont environ 90 plantés en vigne. Le reste est composé de prairies où pacagent des vaches limousines, de forêts de pins, peupliers, frênes et noyers.

Les vignes sont âgées de 30 ans en moyenne et plantées à fortes densités de 8300 à 10 000 pieds par hectare (…)

Le vignoble se compose des quatre cépages nobles médocains : 52 % Cabernet Sauvignon, 40 % Merlot, 5 % Cabernet Franc et de 3 % Petit Verdot. (…)

3 vins sont produits par Beychevelle :

.
Site officiel de Château Beychevelle :

http://beychevelle.com/accueil/ .

ooOoo

Le château

blog-dsc_42786-beychevelle.jpg blog-dsc_42780-beychevelle.jpg blog-dsc_42759-2-beychevelle.jpg

.
Les dépendances et anciens chais

blog-dsc_42827-beychevelle.jpg blog-dsc_42838-beychevelle.jpg

.
Le nouveau chai, inauguré il y a un an
(architecte Arnaud Boulain – BPM architectes) :

blog-dsc_42879-beychevelle.jpg blog-dsc_42848-beychevelle.jpg

.
Le parc en hiver

blog-dsc_42782-beychevelle.jpg

.
Le port de Beychevelle, sur l’estuaire

blog-dsc_42900-port-beychevelle.jpg

.