- Route des vins du Médoc, Architecture, Insolite, humour, humeurs, Médoc

Macau : les kiosques du Bout de l’Île… et du bout du monde !

C’était la première vraie balade depuis fort longtemps, pour repartir d’un bon pied en ce début d’année 2022 et revenir timidement sur la blogosphère. J’en profite pour vous présenter tous mes voeux de bonheur et santé !

On aurait pu rester du côté du Teich et des emblématiques Tchanquées de l’île aux oiseaux (d’autant plus qu’elles font l’actualité du Bassin avec la future reconstruction de la cabane aux volets rouges), mais vous verrez qu’il y a quand-même quelques similitudes entre elles et ce qui va suivre !

Nous voici dans le Médoc, à Macau, sur le chemin du Bord de l’Eau, plus précisément « le Bout de l’Île », où se dressent donc, pieds dans l’eau elles aussi, deux étranges « pagodes » aux origines particulières…

😉


Dossiers inventaire général du patrimoine culturel de Nouvelle Aquitaine :

Les kiosques ou pagodes de Biré

le château Biré

Logis, dépendances et kiosques, vers 1960 (collection particulière) (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel, (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire


L’Argentine, clé de ce petit mystère !

Si Macau se tourne inlassablement vers les rives de l’estuaire, l’inspiration architecturale de ses bords de fleuve provient parfois de contrées situées à l’autre bout du monde. On peut ainsi observer deux charmants petits kiosques qui braquent leurs regards sur l’eau. Outre qu’ils nous offrent un joli point de vue sur la Garonne et le Bec d’Ambès, avec leurs chapeaux stylisés (un toit hexagonal en tuiles vernies qui se termine par une bordure en rais-de-cœur) ces « pagodes » de 1888-1889 évoquent pourtant l’Amérique latine ! Elles signalaient l’entrée de la propriété du château Biré dont les négociants Dussaud étaient les propriétaires, on sait qu’ils commerçaient avec l’Argentine (à Buenos Aires on trouvait aux embarcadères des kiosques d’accueil très semblables) : c’est sans doute là qu’il faut chercher la clé de ce petit mystère (*) !

source : margaux-tourisme.com

(*) Nota : une légende tenace voudrait que ces deux kiosques proviennent du pavillon chinois de l’Exposition Universelle de Paris en 1889. Il n’en est rien !

voir article publié par Srpi Aquitaine et revue « le Festin » en 2015 : Gironde / Les kiosques de Macau, des deux rives de l’Atlantique

découvrir le « muelle de pasajeros » de Buenos Aires dont se seraient inspirés les frères Dussaud

Muelle de pasajeros en 1888 – Buenos Aires – Samuel Boote


Quelques images avec l’aimable autorisation des propriétaires :

Kiosques (« pagodes ») du château Biré, à Macau – le 3 Janvier 2022

- Mérignac, Agenda, actualité, manifestations diverses, Bordeaux-Métropole

Éclaircie sur les vignes de Picque-Caillou et Luchey-Halde

Toujours pas de château(x) en vue ! Comme je le disais dans le post précédent, il faudra pour ceci se rendre sur leurs sites respectifs… ou participer aux portes ouvertes de ce week-end ! (*)

Une deuxième série d’images après un tour « en ville », pour quelques couleurs d’automne et se situer par rapport à Bordeaux dont on aperçoit le Tripode (CHU Pellegrin).

(*) Présentation et visite de Luchey-Halde (article du 6 Décembre 2021 – blog French Wine Love)

Picque-Caillou et Luchey-HaldeMérignac, le 1er Décembre 2021


Portes ouvertes des châteaux d’appellation Pessac-Léognan ce week-end des 4 et 5 Décembre 2021

voir dépliant

- Mérignac, Bordeaux-Métropole

Sur les vignes de Picque Caillou

Brève halte entre deux averses, à cette demeure en bordure du vignoble du château Picque Caillou, (appellation Pessac-Léognan). Je vous invite à le découvrir sur le site, ou lors des portes ouvertes de ce week-end des 4 et 5 Décembre.

Des images plus colorées (et infos sur les journées portes ouvertes) suivront !…

Vignoble Picque Caillou, Mérignac – 1er Décembre 2021

- Route des vins du Médoc, Médoc

La vigne, la tour, l’aspic… et le vin changé en eau !

Construite au milieu du XIXe siècle sur le domaine du château Haut-Batailley, la Tour L’Aspic est caractéristique de ce type d’édifice, fréquent en Médoc.

La tour permet aux propriétaires et aux chefs de culture de surveiller les équipes pendant leur travail dans le vignoble alentour. Le rez-de-chaussée sert de remise pour les outils, et offre un refuge aux ouvriers en cas de pluie.

Cette tour, à deux étages, est construite par Anne-Françoise Averous (*), qui possède le château Averous, aujourd’hui appelé Haut-Batailley. Elle est surmontée d’un dôme et d’une Vierge foulant aux pieds une vipère, symbole du Mal.

Un vin porte le nom de Château la Tour l’Aspic, petit frère du Château Haut-Batailley.

(source : Pauillac-Médoc.com)

(*) Anne-Françoise Averous fit aussi construire près de Pauillac, la grotte d’Artigues, une réplique de la grotte de Massabielle, à Lourdes, où la vierge est apparue à Bernadette Soubirous en 1858.

Afin que les pèlerins sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle puissent boire de l’eau de Lourdes elle adresse chaque année au chapelain de Lourdes un fût de son vin Haut-Bages Averous. Ce dernier lui renvoie le fût rempli d’eau de Lourdes.

(…) A l’entrée de la grotte, une inscription indique : « Allez boire à la fontaine et vous y laver les mains – Février 1858 »

(source : Pauillac-Médoc.com ) (voir photos sur C’est en France.fr )


En 2017 : La famille Cazes, propriétaire du Château Lynch-Bages, fait l’acquisition du Château Haut-Batailley, Grand Cru Classé 1855 à Pauillac, auprès de la famille Des Brest – Borie. Une transmission entre deux familles très solidement ancrées dans le paysage médocain et pauillacais depuis plusieurs générations.

(lire la suite : communiqué de presse sur le site officiel du Château Haut-Batailley)


Tour l’Aspic, château Haut-Batailley (Pauillac) – Novembre 2021

- Route des vins du Médoc, Médoc

Vigne, ancien moulin et dôme : plantés là !

Un après-midi dans les vignes du Médoc, suite. Avec cette fois-ci une attention toute particulière au planté non pas de bâton mais de piquet ! Et sur certaines parcelles, l’acier galvanisé a amplement remplacé le bois (d’acacia -ou de châtaignier- , encore utilisé en bouts de rangs).

en savoir + sur les piquets de vigne (dico du vin)

Face à Lamarque et au dôme de l’église Saint-Seurin – Novembre 2021

- Route des vins du Médoc, Médoc

La vigne en automne

Je n’ai pas eu l’occasion d’aller dans le Médoc au moment des vendanges. Actuellement, on s’affaire à réparer ou remplacer les piquets endommagés.

Ces nouvelles images de la vigne permettront de clore le chapitre des 4 saisons !

Grand-Poujeaux (Moulis-en-Médoc) – Novembre 2021


Au fil de cette année 2021, à Lynch-Bages (Pauillac) en Janvier, Arcins fin Mars, à Saint-Estèphe avant les gelées d’Avril, à Grand-Puy-Lacoste (Pauillac) en début d’été… et ce jour-là.


A suivre : la vigne à Lamarque et près de Pauillac, à la tour l’Aspic

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Lynch Bages et son chai chinois !

Le Louvre a sa pyramide, le château de Lynch-Bages, son chai ! Pourquoi ce parallèle ? Car son architecte n’est autre que Chien Chung Pei, fils de Ieoh Ming Pei.

Pas le temps ce jour-là de se rendre au village de Bages, que je vous avais amplement présenté en début d’année, et de découvrir le chai dont les travaux sont maintenant achevés. Nous ferons juste une pause au pied de la colline et dans ce champ fleuri en bordure des vignes !

(Bon week-end à tous – pas très disponible ces temps-ci, je ne reprendrai que plus tard mes visites sur la blogosphère)

Nouveau chai du château Lynch Bages, à Pauillac – Novembre 2021


Voir article de Yoan Castaing et photos, sur Anthocyanes – 13 Avril 2021 :

Château Lynch-Bages ; l’oeuvre d’une vie


(Re)visiter le village de Bages :

- Route des vins du Médoc, Médoc

Lamothe-Bergeron en automne : nouvel « enchantement » !

Après « la visite enchantée » (*) de l’été dernier (découverte du château, son histoire, son vin Haut-Médoc classé Cru Bourgeois supérieur…) , je n’ai pas résisté à un petit détour par le château Lamothe-Bergeron.

Toute autre ambiance ce jour-là, le soleil encore présent dans la vigne près de Moulis ayant disparu, à l’approche de l’estuaire, derrière un voile de brume. Mon « enchantement », lui, est resté le même !…

(*) en savoir + sur « La visite enchantée »

Château Lamothe-Bergeron, à Cussac Fort Médoc – Novembre 2021

- Soulac-sur-Mer, Médoc

L’Amélie : plage et station hors saison (2)

Quelques images oubliées, de la dernière journée dans le Médoc

Plage, villas et chapelle de l’Amélie, Soulac-sur-mer – le 14 Septembre 2021


Ce même jour, sur cette même plage :

- Soulac-sur-Mer, Médoc

Soulac : dunes, baïnes, phares et Signal

Quelques images oubliées de Soulac, non loin de l’immeuble le Signal

Soulac-sur-Mer – le 14 Septembre 2021