- Route des vins du Médoc, Architecture, Insolite, humour, humeurs, Médoc

Macau : les kiosques du Bout de l’Île… et du bout du monde !

C’était la première vraie balade depuis fort longtemps, pour repartir d’un bon pied en ce début d’année 2022 et revenir timidement sur la blogosphère. J’en profite pour vous présenter tous mes voeux de bonheur et santé !

On aurait pu rester du côté du Teich et des emblématiques Tchanquées de l’île aux oiseaux (d’autant plus qu’elles font l’actualité du Bassin avec la future reconstruction de la cabane aux volets rouges), mais vous verrez qu’il y a quand-même quelques similitudes entre elles et ce qui va suivre !

Nous voici dans le Médoc, à Macau, sur le chemin du Bord de l’Eau, plus précisément « le Bout de l’Île », où se dressent donc, pieds dans l’eau elles aussi, deux étranges « pagodes » aux origines particulières…

😉


Dossiers inventaire général du patrimoine culturel de Nouvelle Aquitaine :

Les kiosques ou pagodes de Biré

le château Biré

Logis, dépendances et kiosques, vers 1960 (collection particulière) (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel, (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire


L’Argentine, clé de ce petit mystère !

Si Macau se tourne inlassablement vers les rives de l’estuaire, l’inspiration architecturale de ses bords de fleuve provient parfois de contrées situées à l’autre bout du monde. On peut ainsi observer deux charmants petits kiosques qui braquent leurs regards sur l’eau. Outre qu’ils nous offrent un joli point de vue sur la Garonne et le Bec d’Ambès, avec leurs chapeaux stylisés (un toit hexagonal en tuiles vernies qui se termine par une bordure en rais-de-cœur) ces « pagodes » de 1888-1889 évoquent pourtant l’Amérique latine ! Elles signalaient l’entrée de la propriété du château Biré dont les négociants Dussaud étaient les propriétaires, on sait qu’ils commerçaient avec l’Argentine (à Buenos Aires on trouvait aux embarcadères des kiosques d’accueil très semblables) : c’est sans doute là qu’il faut chercher la clé de ce petit mystère (*) !

source : margaux-tourisme.com

(*) Nota : une légende tenace voudrait que ces deux kiosques proviennent du pavillon chinois de l’Exposition Universelle de Paris en 1889. Il n’en est rien !

voir article publié par Srpi Aquitaine et revue « le Festin » en 2015 : Gironde / Les kiosques de Macau, des deux rives de l’Atlantique

découvrir le « muelle de pasajeros » de Buenos Aires dont se seraient inspirés les frères Dussaud

Muelle de pasajeros en 1888 – Buenos Aires – Samuel Boote


Quelques images avec l’aimable autorisation des propriétaires :

Kiosques (« pagodes ») du château Biré, à Macau – le 3 Janvier 2022

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Lynch Bages et son chai chinois !

Le Louvre a sa pyramide, le château de Lynch-Bages, son chai ! Pourquoi ce parallèle ? Car son architecte n’est autre que Chien Chung Pei, fils de Ieoh Ming Pei.

Pas le temps ce jour-là de se rendre au village de Bages, que je vous avais amplement présenté en début d’année, et de découvrir le chai dont les travaux sont maintenant achevés. Nous ferons juste une pause au pied de la colline et dans ce champ fleuri en bordure des vignes !

(Bon week-end à tous – pas très disponible ces temps-ci, je ne reprendrai que plus tard mes visites sur la blogosphère)

Nouveau chai du château Lynch Bages, à Pauillac – Novembre 2021


Voir article de Yoan Castaing et photos, sur Anthocyanes – 13 Avril 2021 :

Château Lynch-Bages ; l’oeuvre d’une vie


(Re)visiter le village de Bages :

- Port d'Arcachon, - Ville d'Arcachon, Arcachon, Architecture, BASSIN D'ARCACHON

Arcachon, de la halle au petit port

D’autres images oubliées, cette fois d’une balade quartier Saint-Ferdinand, près du port d’Arcachon.

Le temps manque en ce moment, pas de nouvelles photos ! Merci pour vos derniers passages.

Halle du port de pêche, résidences et église St Ferdinand,
quai du Patrimoine
sur le « petit port »
Arcachon, le 14 Novembre 2018

- Front de mer d'Arcachon, Agenda, actualité, manifestations diverses, Arcachon, Architecture, BASSIN D'ARCACHON

Station marine d’Arcachon : l’université rêve encore de 5 étoiles de (front de) mer !

Station marine actuelle et projet initial (et « Kolossal » !!) d’hôtel 5 étoiles-casino-résidence


On croyait en avoir fini avec ce délicat dossier (dont les habitués du blog ont suivi les multiples rebondissements !) : deux projets colossaux de bétonnage du front de mer (avec révision du PLU pour les rendre possibles) et la destruction du plus vieux musée-aquarium au monde (1866), toujours pas protégé.

Rappel des faits :

1) Projet de POA au petit port et d’hôtel 5 étoiles et casino place Peyneau, en lieu et place de l’actuelle station marine

2) Abandon en 2019 des projets de POA et hôtel casino, rénovation des locaux existants par l’Université


Suite du feuilleton : l’Université revient à la charge

Besoin de financement pour la rénovation des infrastructures les plus récentes, rue Jolyet (et pour régler le contentieux avec le groupe Duval suite à l’abandon du projet initial).

Nouvelle menace, donc, sur les bâtiments anciens, les plus proches du front de mer, qui seraient vendus au promoteur.

Reste à savoir quelle sera la position de la ville d’Arcachon, d’abord favorable au projet puis ayant fait volte-face sous la pression peut-être des électeurs !!…


Article du 23 Octobre 2021 (réservé aux abonnés Sud-Ouest…, désolée 😦 ).

Arcachon : le projet d’hôtel 5 étoiles fait son retour place Peyneau

L’Université de Bordeaux confirme qu’elle porte un projet de division en deux de son terrain de Peyneau pour y rénover d’un côté une station marine revue à la baisse et vendre l’autre partie côté mer à un promoteur

A suivre…

Arès, Architecture, BASSIN D'ARCACHON

Javal façon Christo : faites lui un triomphe !

La tour d’Arès, construite en 1840 par Louis-David Allègre, l’inventeur du chalutage à vapeur, alors propriétaire du Château d’Arès, était en fait un moulin à vent parmi d’autres. Lorsque le chemin de fer permet l’approvisionnement en farine, ces moulins disparaissent. En 1882, celui-ci est désaffecté et transformé en pseudo tour de défense par Émile Borduron (régisseur du domaine des Wallerstein), avec l’accord de la châtelaine, veuve de Léopold Javal qui avait acquis le château en 1847. La tour, restaurée en 1975 par la municipalité, abrite actuellement un transformateur. 

+ d’infos

(source : https://ville-ares.fr/patrimoine-communal/)


Des travaux sont en cours. Echafaudages, toiles tendues… comme un air d’Arc de Triomphe en cours d’empaquetage par Christo !

Tour d’Arès (moulin dit Javal) – ce 30 Septembre 2021

- Soulac-sur-Mer, Agenda, actualité, manifestations diverses, Architecture, Médoc

Le Signal : désamianté, tagué, ensablé

Triste état des lieux, avant la démolition, qui ne pourra se faire qu’à l’issue des longues procédures d’expropriation et d’indemnisation des propriétaires, évacués en 2014.

(En savoir + sur l’immeuble le Signal – articles de presse)


Immeuble le Signal, Soulac-sur-Mer – le 14 Septembre 2021

Architecture, Sud-Gironde

Roquetaillade, un jour de pluie… (galeries)

Roquetaillade, à Mazères (33) – Le 3 Août 2021

1er classement Monument historique en 1840
Logo monument historique Classé MH (1976, châteaux vieux et neuf)
Logo monument historique Inscrit MH (2002, domaine)


Le site de Roquetaillade a été occupé par l’homme depuis la Préhistoire. De nombreux silex taillés trouvés sur place témoignent de cette présence humaine. Ils sont aujourd’hui visibles dans la salle d’accueil du château.

Il faut imaginer que la présence de grottes naturelles et d’un piton rocheux sur lequel on pouvait se protéger était favorable à une « installation » humaine. L’origine du nom Roquetaillade provient certainement des aménagements « taillés dans la roche » que l’on trouve dans les grottes.

Aujourd’hui Roquetaillade est constitué de deux châteaux forts se trouvant dans la même enceinte :

Le Vieux château dont les premières constructions datent d’avant le XIIe siècle. Il est aussi appelé château de « La Motte ».

Le château « Neuf » date du début du XIVe siècle. Il est construit par Gaillard de La Motte, neveu du Pape Clément V. Il est aménagé par Viollet-le-Duc au XIXe siècle, qui y entreprend d’importants travaux de décoration et de création de mobilier.

Gravures de Léo Drouyn (1845 et avant restauration par Viollet-le-Duc)

Pour sa sauvegarde Roquetaillade est ouvert en public en 1956.

Le parc classé de Roquetaillade comprend les vestiges de l’enceinte médiévale avec la barbacane, le ruisseau du Pesquey et ses berges, le chalet XIXe et le pigeonnier du Crampet, qui fait partie de l’écomusée de la Bazadaise.

Le château de Roquetaillade est dans la même famille depuis plus de 900 ans.

(…)

(source Wikipédia – en savoir +)


SITE OFFICIEL avec vidéo


Histoire et vues intérieures


Travaux de restauration

Peinture des plafonds de la salle synodale pour achever le travail de Viollet-le-Duc


« En un mot, Roquetaillade est une merveille que tous ceux qui aiment le beau devraient visiter. » 

Léo Drouyn


De Roquetaillade, que j’avais visité jeune ado, j’avais surtout gardé le souvenir des décors hauts en couleur de Viollet-le-Duc.

Décors qu’il ne sera pas permis de photographier mais qu’on peut retrouver sur le site officiel du château (voir ci-dessus), et bon nombres de pages sur la toile (notamment sur l‘Inventaire du Patrimoine de Nouvelle-Aquitaine).

Je ne les avais pas franchement appréciés à l’époque, mais l’âge aidant et après plusieurs jours de grisaille, mon regard était nettement plus admiratif !!

🙂


Visite sous une pluie fine… (galeries, en gris et vert !)

Entrée du domaine : le château neuf et la chapelle Saint-Michel


Aux portes (et fenêtres !) du château neuf, avant et après la visite, et vue sur la chapelle


Autour du château vieux et des écuries


L’esplanade sud et les abords


La chapelle et la façade est du château neuf

Promenade à refaire par une belle journée d’automne ou de printemps !!

😉

Architecture, Sud-Gironde

Château-fort de Roquetaillade vu du ciel

Des angles de prises de vues, des couleurs et une musique que je ne pourrai pas vous proposer dans le prochain billet ! A bientôt pour la visite…

Roquetaillade vu du ciel

Film d’ « Alex Krycek », musique de Thomas Bergersen (Gift of life)

Constitué du Château Vieux – XIIe/XIVe s – et du Château neuf – XIVe s – , le site de Roquetaillade présente un coté fascinant. Vu du ciel laissez- vous séduire par la beauté des vieilles pierres


Site officiel :

CHÂTEAU FORT de ROQUETAILLADE​ 

Le joyau médiéval de Bordeaux

- St Léger de Balson, Architecture, Sud-Gironde

St Léger de Balson : bleu printanier !

Je suis passée aujourd’hui à St Léger de Balson (entre le Bassin et Langon, dans le Sud-Gironde). Il pleuvait, il faisait tout juste 20°C… pas terrible pour un 3 Août !

Retour deux années en arrière avec quelques images oubliées dans un recoin du blog : du bleu printanier pour chasser le blues d’une journée d’été !!

BLOG-DSC_45891-église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45888-église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45895-monument aux morts et église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45896-monument aux morts et église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45893-monument aux morts et église St Léger de St Léger de Balson
Eglise Saint-Léger (XII ème et XVI ème, classée MH) et monument aux morts
Saint-Léger de Balson, le 11 Mars 2019

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Saint-Symphorien, à Cussac-Fort-Médoc

Retour sur cette journée du 20 Juillet, où l’improvisation et le hasard avaient bien fait les choses en me menant au château Lamothe-Bergeron et dans quelques jolis coins de nature de Cussac-Fort-Médoc.

Mais commençons par le début : une première halte, à une boulangerie (faut bien assurer le ravitaillement !), juste à côté de l’église.

Quelques images des ornements, avec de jolis bas-reliefs et certaines fresques évoquant, comme par exemple à Saint-Romain de Soussans, la vigne. Pour une vision complète et de longues explications, voir les dossiers ci-dessous.


Dossiers inventaire du patrimoine de Nouvelle-Aquitaine :

Église paroissiale Saint-Symphorien

Cussac-Fort-Médoc


Eglise Saint-Symphorien, Cussac-Fort-Médoc – 20 Juillet 2021