Lignes et tuiles

.blog-pb260276-1d-lignes-elec-et-aeriennes-nb.jpg blog-pb260280-charpente-metal-et-tuiles-chaulc3a9es.jpgPort de Meyran, ce dimanche après-midi

.

Le chêne et le banc

.

Un penchant l’un pour l’autre !

blog-pb180113-arbre-et-banc-pa2.jpgPort d’Audenge, ce samedi après-midi

.

Couleurs sur le port de la Teste

.

Fonds de tiroir iodés, rouillés et colorés,
quelques semaines avant la vraie vendange de couleurs !

😉

blog-pa082516-sortir-du-trou.jpgblog-pa082546-peinture-cabane.jpgblog-pa082533-c3a9chappement.jpg blog-pa082531-tole-jaune.jpg blog-pa082528-flotteur-filet.jpg blog-pa082527-flotteur-filet-caisse-bleue.jpg blog-pa082526-cabane-91.jpg  Autour des cabanes, le 8 Octobre

.

Le chapeau de paille « grille » au soleil !

.

Avant quelque mois d’hibernation…

blog-dsc_42385-coque-cabane-et-chapeau.jpg blog-dsc_42389-chapeau-et-grillage-cabane.jpgPort de la Teste, le 3 Novembre

.

Couleurs sur le port, sous la grisaille

.

blog-dsc_42328-bidons-rouillc3a9s-la-teste.jpg blog-dsc_42349-flotteurs.jpg blog-dsc_42344-banc-et-bric-c3a0-brac.jpg blog-dsc_42356-chaland-jaune-la-teste.jpg blog-dsc_42357-1-cabanes-la-teste.jpgblog-dsc_42336-2-pare-battage-et-collecteurs.jpg blog-dsc_42347-bouc3a9e-cordages-et-pneumatique.jpgLa Teste, le 3 Novembre

.

Banc et bric-à-brac

.

Sur le port de la Teste – 3 Novembre

.

Montargis (5) : « praslines » et Madeleine !

.
Péché de gourmandise et confession !
😉

BLOG-DSC_41961-maison de la prasline et Ste Madeleine Montargis.

.

ooOoo

.

LA MAISON DE LA PRASLINE MAZET
(depuis 1636)

Le véritable péché serait de ne pas s’y arrêter !…

.

ooOoo

.

L’EGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE

Communément appelée église Sainte-Madeleine ou église de la Madeleine et parfois église Sainte-Marie, cette église date des XIIe, XVe et XVIe siècles et seconde moitié du XVIIe siècle. Elle a été restaurée et complétée sous la direction d’Eugène Viollet-le-Duc à partir de 1863. Elle est classée au titre des monuments historiques par arrêtés des (ensemble sauf la tour-clocher) et 10 juillet 2000 (tour-clocher).

La nef, construite à la fin du XIIe siècle, est le reste de la première église paroissiale indépendante du château, probablement fondée par Philippe Auguste. Les chapelles du flanc gauche ont été ajoutées à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle.

Le chœur est la partie la plus remarquable. Il a été construit après l’incendie du 25 juillet 1525, qui détruisit presque toute la ville.

En savoir +

L’autel en marbre date de la fin du XVIIème siècle. Une urne funéraire en marbre, placée dans une des chapelles sud, contient le cœur du peintre Girodet. Un ensemble exceptionnel de vitraux du XIXème siècle provient de l’atelier du maître verrier tourangeau Léopold Lobin.

A l’extérieur, le Chevet plat assez rare semble inspiré des églises milanaises. Le Christ est le plâtre original du sculpteur Triqueti ayant servi à la réalisation du Christ en croix qui se trouve sous le dôme des Invalides.

Un très bref aperçu :

.