- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Saint-Symphorien, à Cussac-Fort-Médoc

Retour sur cette journée du 20 Juillet, où l’improvisation et le hasard avaient bien fait les choses en me menant au château Lamothe-Bergeron et dans quelques jolis coins de nature de Cussac-Fort-Médoc.

Mais commençons par le début : une première halte, à une boulangerie (faut bien assurer le ravitaillement !), juste à côté de l’église.

Quelques images des ornements, avec de jolis bas-reliefs et certaines fresques évoquant, comme par exemple à Saint-Romain de Soussans, la vigne. Pour une vision complète et de longues explications, voir les dossiers ci-dessous.


Dossiers inventaire du patrimoine de Nouvelle-Aquitaine :

Église paroissiale Saint-Symphorien

Cussac-Fort-Médoc


Eglise Saint-Symphorien, Cussac-Fort-Médoc – 20 Juillet 2021

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Lamarque : ascension du dôme de Saint-Seurin

L’église Saint-Seurin de Lamarque (XIXème), surtout connue pour son dôme offrant une vue panoramique sur le Médoc, se refait une beauté, avec la restauration des peintures de la coupole, au dessus de l’autel.

Elle reste toutefois ouverte, et les bénévoles de l’association des Amis de l’église de Lamarque accueillent les visiteurs (en savoir +).

Page Facebook de l’association


Voir le dossier-inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine :

L’église paroissiale Saint-Seurin de Lamarque


L’avis du Petit Futé sur ÉGLISE SAINT-SEURIN

Cette église fait la fierté des habitants de Lamarque. Avec son dôme de plomb, elle offre une vue panoramique sur l’estuaire, ses îles ainsi que le vignoble. Par beau temps, vous pouvez même voir le pont d’Aquitaine. L’église, construite à partir de 1838, a pourtant failli perdre son plus bel atout à la fin des années 1960. Son dôme menaçait de s’effondrer, le budget de la commune ne permettait pas alors de le restaurer. Il a fallu attendre 2005 pour que la coiffe de l’église soit rénovée et que ses fidèles puissent profiter du petit bijou que vous avez sous les yeux. Le visiteur pénètre dans le dôme par un escalier unique en son genre, tantôt droit, tantôt en colimaçon. Il rappellera peut-être aux cinéphiles celui du film « Le nom de la rose ». Le tout a un côté fantastique et poétique qui vaut le détour.


VISITE EXPRESS… pour les sportifs impatients !

Lamarque, le 15 Juillet 2021



VISITE… à ma vitesse de croisière !


En savoir + et voir autres images de l’église et son dôme :

(Depuis 2019, les visites sont en tarif libre)

_______________

Travaux de restauration des peintures de la coupole :


Quelques vitraux :


Expositions dans les chapelles :


Les premiers escaliers et les salles d’exposition du dôme :


Les derniers escaliers vers le clocher et le dôme


Au sommet du dôme !

Architecture, Médoc

De Saint-Martin à Saint-Seurin

De Saint-Martin, chapelle des pèlerins à Cadourne, à Saint-Seurin, église du centre-bourg

« La commune de St Seurin de Cadourne fut une étape importante sur les Chemins de St Jacques de Compostelle. En effet la chapelle St Martin de Cadourne, qui était l’église principale de la paroisse avant 1793, recueillait tous les pèlerins venus par l’estuaire descendant du Port de Mapon (St Estèphe) et du Port de la Maréchale. Cette petite chapelle sera abandonnée après la Révolution, et partiellement détruite ;

la paroisse décide donc d’agrandir l’église qui se trouve dans le bourg de Saint Seurin de Cadourne. La cloche, l’autel y sont donc transportés, ainsi que la statue de la Vierge Marie. »

(source : caruso33 – Saint-Seurin de Cadourne)


En savoir + (dossiers inventaires de Nouvelle Aquitaine) :

Chapelle Saint-Martin de Cadourne et église paroissiale Saint-Seurin


Eglise paroissiale Saint-Seurin (centre bourg de Saint-Seurin-de-Cadourne) – 1er Juillet 2021

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, Médoc

Fonds de tiroir : Moulis et Pauillac

La météo de cette semaine puis la tempête Justine sont venues contrarier les espoirs de balades et de nouvelles photos. Pour donner un peu de vie au blog, je mets donc en ligne deux billets de mi-Octobre et mi-Janvier, restés jusqu’ici dans un fond de tiroir (voir liens ci-dessous).

Eglise Saint-Saturnin de Moulis-en-Medoc – voir article et série complète d’images

ooOoo

 

Pauillac, un bel après-midi d’hiver – voir article et série complète d’images

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Eglise Saint-Saturnin de Moulis-en-Médoc


 

 

L’église Saint-Saturnin s’élève sur un site paléo-chrétien et constitue un très bel exemple d’art roman. Elle est citée pour la première fois en 1268 dans les Recognitiones feodorum in Aquitania, textes administratifs du duc d’Aquitaine, alors roi d’Angleterre. L’édifice est classé au titre des monuments historiques en 1846.

 

Église bâtie au début du 13e siècle. Les parties les plus anciennes, abside et chœur, pourraient dater de la fin du 12e siècle. A l’origine, elle ne comprenait qu’une nef et un transept sur lequel s’ouvraient une abside et deux absidioles. La croisée du transept était surmontée d’une tour. A un époque indéterminée furent percées des arcades plein cintre dans le mur de la nef et ajoutés des bas-côtés qui, d’abord lambrissés, furent recouverts de fausses voûtes en 1862. Le clocher fut modifié à l’époque gothique. L’absidiole sud a été démolie pour édifier à la place un escalier en hélice conduisant au clocher. D’importantes restaurations ont été réalisées en 1844 par Durand et en 1850 et 1852 par Courau. L’intérêt de l’église réside principalement dans l’ornementation intérieure du chevet. La sculpture des chapiteaux dénote des influences orientales.

(sources : Wikipédia et meconnu.fr)

ooOoo

 

Eglise St Saturnin, Moulis-en-Médoc, le 15 Octobre 2020

 

Architecture, Charente Maritime

Souvenirs de Royan !

J’ai un peu de mal à revenir sur le Bassin, déserté tout l’été, et à me remotiver pour le sillonner à la recherche de recoins pas encore « explorés » !

Alors, après les escapades de Juillet sur l’estuaire et l’île de Patiras, après la visite de la citadelle de Blaye en Août, et surtout le « marathon » de la semaine dernière en Charente Maritime (Marennes, Meschers et Talmont), j’ai envie de replonger dans quelques souvenirs d’il y a tout juste deux ans, à Royan

ooOoo

ROYAN, le 8 Septembre 2018

(cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux articles complets)

ooOoo

L’architecture des années 50 : « l’école de Royan »

 

ooOoo

La station balnéaire (styles Belle époque, années 50 et contemporain)

ooOoo

L’église Notre-Dame de Royan (1958) : béton « flamboyant » !

ooOoo

Le port

ooOoo

et les carrelets !

 

Architecture, Médoc

Notre-Dame de Macau

BLOG-P1010095-2-église ND Macau NBBLOG-P1010093-église ND Macau NB BLOG-P1010099-église ND Macau NB

L’église paroissiale Notre-Dame, à Macau, dont la construction remonte au XII ème siècle a conservé son clocher d’origine et est classée monument historique pour ledit clocher depuis 1893.

Après diverses transformations, elle a été reconstruite sur des plans établis en 1854 par l’architecte Pierre-Charles Brun.

 

En savoir + :
dossier-inventaire du patrimoine d’Aquitaine (site web)
ou version PDF (85 pages illustrées)

 

ooOoo

 

Le clocher et quelques vues d’ensemble :

 

La nef, le choeur et une des chapelles latérales :

 

Deux des vitraux réalisés par le maître verrier Dagrant en 1895, grâce à 12 donateurs :

 

Décor du chœur et des chapelles latérales
réalisé par le peintre-décorateur Terral en 1903 :
BLOG-P1010129-église ND MacauBLOG-P1010121-église ND MacauBLOG-P1010127-église ND MacauBLOG-P1010118-église ND MacauBLOG-P1010120-église ND Macau

Macau, le 13 Janvier 2020

 

- Ville d'Arcachon, Arcachon, BASSIN D'ARCACHON

Au coeur du cimetière d’Arcachon : famille Dessans

 

En ce premier jour des congés de la Toussaint, et par une météo de circonstance (!), HTBA (Histoire et Traditions du Bassin d’Arcachon) avait organisé une visite du cimetière d’Arcachon. Cimetière créé en 1859 par la première municipalité arcachonnaise,  sur proposition de Mr Lamarque de Plaisance.

(en savoir + sur l’histoire du cimetière et sur sa visite)

ooOoo

Quelques premières images de la sépulture la plus imposante située au centre du cimetière  : celle de la famille DESSANS

Famille DESSANS (à droite, carré 14)BLOG-PA193115-cimetière Arcachon

Au centre de ce camp de repos éternel, s’élève le plus somptueux des édifices, orné de fresques et de vitraux, surmonté d’un dôme bleuté. Il abrite les dépouilles de la famille Dessans, des armateurs bordelais, bienfaitrice de la cité. En échange d’un legs pour la création de la maternité de l’ancien hôpital, la ville entretient ce tombeau.

Catherine Dessans était l’épouse de Hubert Debrousse (voir plus loin) mais elle disparut en 1841 et sa sœur Marie, née à La Teste le 3 février 1826 épousa son beau-frère en 1843. Marie décéda le 1er avril 1913.

Les enfants, une fille disparue en 1886 et un fils né à La Teste en 1846, décédé en 1899, avaient fondé un hospice à Paris (la fondation Debrousse existe toujours sur l’emplacement de l’ancien château de Bagnolet).

Marie DESSANS, elle-même, créa un hospice à Lyon (800 personnes en tout) et reçut en 1908 la médaille d’or de l’Assistance publique.

En 1912, le 20 janvier, elle lègue à La Teste 50 000 francs pour restaurer l’église et aménager un hôpital. La guerre survenant ce n’est qu’en 1924 (avec l’adjonction des legs Peyret Poque et Desvegenez) que l’hôpital Saint-Georges fut réalisé.

Journal Sud-Ouest.

La Teste-de-Buch racontée par ses rues et lieux-dits par Robert Aufan

(source https://www.shaapb.fr/150-ans-dhistoire-au-cimetiere-darcachon-2/)

BLOG-PA193060-cimetière ArcachonBLOG-PA193068-cimetière ArcachonBLOG-PA193107-cimetière ArcachonBLOG-PA193111-cimetière ArcachonBLOG-PA193112-cimetière Arcachon

Sépulture de la famille DESSANS, cimetière d’Arcachon
19 Octobre 2019

 

ooOoo

 

A suivre : album complet et article de presse

HTBA-PA193055-cimetière Arcachon

- Ville d'Arcachon, Arcachon, Architecture, BASSIN D'ARCACHON

Arcachon : chapelle des marins, basilique, sacristie…

 

Arcachon célèbre cette semaine les 500 ans de la venue de Thomas Illyricus, prédicateur Franciscain, sur le Bassin. Il y fonda un oratoire qui deviendra la future église Notre-Dame d’Arcachon

(en savoir + et voir programme)

 

ooOoo

 

Quelques images prises hier matin, lors d’une visite avec HTBA (Histoire et Traditions du Bassin d’Arcachon)

 

BLOG-P9132458-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132459-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132475-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132489-basilique ND ArcachonBLOG-P9132501-broderiesBLOG-P9132502-agenda sacristieBLOG-P9132500-2-bureau sacristieBLOG-P9132503-crucifix sacristieBLOG-P9132505-croix sacristieBLOG-P9132506-missel romainBLOG-P9132497-rideau et vitrauxBLOG-P9132453-grille et vitraille basilique ND ArcachonBLOG-P9132454-grille et vitrail basilique ND Arcachon

Basilique Notre-Dame d’Arcachon, vendredi 13 Septembre 2019

 

ooOoo

 

Des vues plus générales au fil du blog :

BLOG-DSC_1434-peinture chapelle marinsBLOG-DSC_0097-autour baptistère basilique NDBLOG-DSC_0102-fresque basilique ND 4BLOG-DSC_0107-voutes Basilique ND

clic sur vignettes
pour voir séries complètes

 

Architecture, BASSIN D'ARCACHON, Lanton, Cassy, Taussat

Taussat : Saint-Louis, tout de verre et de rouge !

 

blog-dsc_46508-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpgA la demande d’Eugène Ernest De Courcy (dont le père, Jacques François Le Cousturier de Courcy, a acquis le domaine de Taussat en 1830), une chapelle est construite à Taussat (1860). Celle d’aujourd’hui est la troisième version. En effet, la première, jugée trop petite, est totalement refaite en 1949. N’étant toujours pas assez grande, elle est de nouveau remaniée et agrandie au bout de plusieurs années de récolte de fonds privés. La version actuelle a été terminée en 1963. Les beaux vitraux (*) qui ornent ce monument ont été élaborés par Monsieur Mirande, maître émailleur bordelais.

(source : gironde-tourisme.fr – A la rencontre des belles villas de Taussat-les-Bains)

(*) les vitraux du choeur (ci-dessous), du transept gauche et du transept droit ont été réalisés en 1976, 1978 et 1980

 

 

blog-dsc_46511-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpg blog-dsc_46509-chapelle-saint-louis-taussat.jpg

Vitraux de Raymond Mirande (choeur, 1976)
Chapelle Saint-Louis de Taussat (1949 à 1963)
le 20 Mai 2019