Nature, faune et flore

Fini de lézarder !

Je crois que c’est la rentrée !…

Lézard teichois ! 2 Juin 2022

BASSIN D'ARCACHON, Biganos, Nature, faune et flore

Les pins et leur penchant pour le lac vert !

Je suis passée durant 30 ans devant le lac vert de Biganos, sans m’y être arrêtée une seule fois. La faute à un environnement pas très flatteur sur l’axe le plus passant : entrepôts, matériels de construction… Pas pour rien qu’on l’appelle aussi « l’étang Delcampo », du nom d’une de ces entreprises !

Il m’aura fallu un contrôle technique juste en face et donc une petite heure à tuer pour enfin le découvrir.

Coin de pêche prisé semble-t-il, je laisse « Géocarp » vous présenter le parcours de nuit, et « le brochet boïen » vous en dire davantage sur les étangs et biefs de son fief !

source image : https://www.geocarp.com/item/etang-vert-delcampo/


Une agréable balade sous les pins, parmi les libellules, les canards, une petite tortue de Floride et les pêcheurs !

Lac vert de Biganos – le 27 Juillet 2022

Agenda, actualité, manifestations diverses, Audenge, BASSIN D'ARCACHON, Nature, faune et flore

Incendies et faune sauvage : aider le centre de soins LPO d’Audenge

Il y a quelques semaines, le centre de soins de la LPO Aquitaine recherchait des rapatrieurs. Il se prépare aujourd’hui à recevoir les animaux sauvages victimes des terribles incendies autour de Landiras et la Teste-de-Buch. (voir article Incendies et faune sauvage sur site de la LPO)

Nous pouvons lui venir en aide de trois manières :

Apporter des dons matériels :

Devenir rapatrieur (comme expliqué ici-même)

Faire un don au Centre de soins sur la plateforme de paiement HelloAsso


Merci à Sud-Ouest d’avoir relayé cet appel :

Incendies en Gironde : la Ligue de protection des oiseaux au secours de la faune sauvage

Agenda, actualité, manifestations diverses, Audenge, BASSIN D'ARCACHON, Nature, faune et flore

Devenez rapatrieur pour le centre de soins LPO Aquitaine

Je vous invite dans un premier temps à découvrir la newsletter du centre de soins de la LPO Aquitaine, reçue aujourd’hui :

Ce mois de juin est mouvementé pour la faune sauvage et nos équipes…

La canicule, puis les orages de grêle de ces derniers jours ont eu d’importantes conséquences sur la biodiversité, et donc sur le nombre d’accueil au Centre de soins ! Depuis la semaine dernière, ce sont 581 nouveaux pensionnaires qui ont été accueillis. Parmi eux, près de 200 ont directement subi les conséquences de la canicule ou de la grêle.

(…) lire la suite


On l’aura compris, le centre de soins d’Audenge (voir sa page Facebook) a besoin de notre aide et notamment de bénévoles pour rapatrier les oiseaux et autres petits animaux de la faune sauvage en détresse et réclamant des soins.

Ambassadrice de cette noble cause : une adorable martre des pins.

En savoir + et partager l’affiche Rapatrieur autour de chez vous !

Affiche Rapatrieur – PDF – 620 kBTélécharger

- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *, Nature, faune et flore

Les marais de Bourges : mains vertes et âmes d’enfants !

Mardi 10 Mai, dans les Marais de Bourges – Suite et fin de cette balade, écourtée du fait de la chaleur et de la soif !

On va quitter le chemin de la digue de l’Yèvre (voir 1ère série d’images) , longer la Voiselle, et de nombreux jardins, faire encore le plein de nature et de « zénitude », croiser des géants verts et quelques nains, de drôles de créatures et deux groupes d’écoliers semblant eux aussi savourer ces moments…

Classe verte !

Jardin entre l’Yèvre et la Voiselle :

Petit chemin entre la Voiselle et le marais des Chenus :

Place des Chenus : smileys, petites annonces et drôles de rencontres !

Allée de Ribauds, jardins associatifs et pédagogiques, occupants plus ou moins loquaces !

Une pause !

La dernière ligne droite avant le retour « en ville » !


Pour tout savoir et percer l’âme des marais de Bourges : L’ENCYCLOPEDIE DE BOURGES

Pour ne pas se perdre…

Cliquer pour accéder à plan-marais.pdf


Ailleurs dans les marais :

– le chemin de la digue de l’Yèvre,

juste avant le départ, le chemin de Caraqui, à l’Est des marais

- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *, Nature, faune et flore, Portraits et moments de vie

Les marais de Bourges : chemin de la digue de l’Yèvre

Situés au pied du quartier médiéval, les Marais de Bourges offrent un espace de détente et de découverte à deux pas du centre historique de Bourges. Ainsi, 135 hectares sont amoureusement cultivés en jardins familiaux par leurs propriétaires et offrent une balade nature surprenante en plein cœur de la ville. 

Au Moyen-âge, ces terrains marécageux assuraient la défense de la ville et au XVIIème siècle, les Jésuites achètent les marais et les louent à des particuliers, qui les cultivent. La culture maraîchère va durer jusqu’au XIXème siècle.

C’est à la fin de l’été, lorsque les récoltes abondent et au moment de la Saint-Fiacre, le patron des jardiniers, que les Marais de Bourges sont mis à l’honneur. Promenades en barques, visites spéciales des Marais, animations et concerts sont au programme ! La 40ème Fête des Marais aura lieu les 27 et 28 Août 2022.

(…)

(source : Bourges Berry tourisme.com/destination Bourges / best-of / les marais de Bourges)

Pour tout savoir et percer l’âme des marais de Bourges : L’ENCYCLOPEDIE DE BOURGES


Le temps a manqué. Un peu normal vu mes pauses à répétition, sourire béat, et à papoter à deux reprises avec d’autres promeneuses ! Mais surtout, il faisait bien soif ce jour là, j’ai dû modifier le parcours pour une pause-thé et n’ai plus eu ensuite le courage de repartir…

Je me serai donc contentée d’une seule boucle, dans la partie nord-ouest, panachage de celles indiquées sur le plan : quai des Maraîchers, chemin de la digue de l’Yèvre, et retour par la place des Chenus, l’allée des Ribauds, le restaurant la Courcillère et la rue de Babylone.

Sensible au charme des lieux, j’y retournerais bien volontiers, avec de belles lumières d’un petit matin d’automne par exemple, pour des images un peu plus subtiles et mystérieuses que celles-ci !

Cliquer pour accéder à plan-marais.pdf


Accès aux marais, par le quai de maraîchers, sur la Voiselle :

Première partie du parcours, du quai des maraîchers à la place des Frênes :

Marais de Bourges – le 10 Mai 2022


A suivre :

– ce même jour, l’autre moitié du parcours

– juste avant le départ, le chemin de Caraqui, à l’Est des marais

Landes, Nature, faune et flore

Sous les pins, avec leurs gros sabots

On quitte le poulailler de la ferme découverte et l’airial de Lavigne pour une balade bien agréable en forêt.

Taris Tourisme, Moustey (40) – le 13 Janvier 2022

A suivre

- Un peu partout au Teich, BASSIN D'ARCACHON, Le Teich, Nature, faune et flore

Crin blanc et flocons de baccharis !

Changement de couleurs : le blanc est à l’honneur avec les baccharis en fleurs qui dispersent leurs « flocons » au gré du vent.

Le Teich, ce 13 Octobre 2021

Merci pour vos derniers passages et commentaires. Pas mal occupée ces temps-ci, j’essaierai de poster quelques images mais ne serai pas très présente sur la blogosphère.

A bientôt !

Agenda, actualité, manifestations diverses, BASSIN D'ARCACHON, Gujan-Mestras, Portraits et moments de vie

Protégé : Cabane 244 : Bellissim’eau !!

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

- Route des vins du Médoc, Médoc

Pêle-mêle, de Beychevelle vers Saint-Julien… et retour !

Lors de mes deux précédents passages à Beychevelle, la route menant au port était fermée à la circulation. En l’empruntant ce jour là, j’ai constaté de nombreuses plantations d’arbres après le château, et en arrivant au port, de nouveaux aménagements à l’aire de pique-nique.

Une boucle de randonnée (voir description complète) permet de découvrir les ports de Beychevelle et de Saint-Julien, leurs carrelets (dont l’un ouvert au public) , le château Beychevelle (où je m’étais longuement promenée un printemps) et Ducru Beaucaillou (aperçu l’été dernier depuis l’estuaire, lors de la croisière des deux rives)

A la recherche de coins ombragés, je resterai en bordure d’estuaire, en renonçant à « la tournée » des châteaux et en rebroussant même chemin peu avant Saint-Julien : pas le courage de contourner des champs de maïs en plein soleil !

Depuis ces bords d’estuaire, on peut tout de même voir la façade de Ducru Beaucaillou, ainsi qu’une croix érigée à la mémoire d’Edouard Johnston (1868-1890), fils de Nathaniel Johnston, négociant bordelais, inventeur de la « bouillie bordelaise et dont la famille a été propriétaire du château de 1866 à 1928.

On aperçoit enfin le phare sur l’île de Patiras, et, derrière l’île nouvelle, non loin de Blaye (rive droite de l’estuaire), l’église Saint-Pierre de Cars, au clocher assez particulier.

Voilà, vous savez tout… ou presque ! Une balade très agréable, à (re)faire en famille, dès le matin, en prévoyant une pause pique-nique ; certaines tables au bord de l’eau sont particulièrement accueillantes !


Je vous avais prévenus, je vais vous faire marcher

(Album souvenir !)

Saint-Julien Beychevelle, le 10 Août 2021


Le 19 Août, aura lieu la 3ème édition de la nuit des carrelets, port de Saint-Julien

Programme en pages 11, 12, 13 de « Lo Vedilhon »

- Route des vins du Médoc, Médoc, Nature, faune et flore

Clé des champs à Cussac !

Cussac-Fort-Médoc, le 20 Juillet 2021

Envie de revivre encore un peu cette journée de mardi dernier dans le Médoc ! Un plan, près de l’église Saint-Symphorien indiquait des carrelets (à « la Tuilerie », je crois… d’après une carte de 1888). Difficile de résister à l’appel de la rivière, m’y voilà partie !


Au bord de l’estuaire (pas très loin du Fort-Médoc, ouvrage de Vauban) :

Certains vacanciers sont aux premières loges… Mais je choisirai, en cette journée de canicule, de faire une halte à l’ombre !


Petite route dans les vignes des palus puis vers les pâturages :


Fin de la balade bucolique, tout près du Château Lamothe-Bergeron :

Merci pour vos derniers passages du côté… du Médoc !

😉

- Route des vins du Médoc, Médoc, Nature, faune et flore

Pas loin des vignes, dans le pré ou sur une ruine…

… avec leurs gros sabots (et leur doux regard) ou à tire-d’ailes

Vers Saint-Yzans-de-Médoc – 1er Juillet 2021

Nature, faune et flore

Carnet rose à l’écurie

Un peu de douceur…

😀

26 Juin 2021

Nature, faune et flore

C’est César qui m’envoie… (Mission hérisson)

Lundi 17 Mai 2021 – On a frôlé la catastrophe, cet après-midi, avenue de Césarée, à Gujan-Mestras : la disparition d’un hérisson suicidaire traversant hors des clous, entre le cimetière et les abords de la clinique vétérinaire (si si, ça ne s’invente pas !!…) et celle d’une automobiliste Teichoise, freinant net et faisant signe aux autres voitures d’en faire autant, pour pouvoir porter secours à la bestiole ! Bestiole très docile au poil à peine hérissé, qui a semblé sensible à la douceur du foulard dans lequel elle avait trouvé refuge…

Les deux vétérinaires de Gujan, bien qu’à l’écoute, ont rappelé qu’elles n’étaient pas habilitées à soigner « la faune sauvage », ceci étant de la compétence du Centre de soins de la LPO, à Audenge, au domaine de Certes.

César – ou Césarine ? – rescapé(e) de l’avenue de Césarée, ne semblant ni blessé(e) ni infesté(e) de puces ou tiques, a été installé(e) dans une panière à linge avec quelques croquettes et de l’eau, appréciées. Il (elle) a ensuite fugué pour explorer un peu le jardin avant de piquer un roupillon dans un « nid » de feuillages, recouvert d’un abri en carton.

Mardi 18 Mai, 07h00 – César(ine), retrouvé(e) recroquevillé(e) au même endroit qu’hier à la tombée de la nuit, sera finalement amené(e) au Centre de soins qui le (la) gardera en observation.

Affaire à suivre (par mail, avec le n° d’admission) … en espérant que tout aille bien.

ooOoo

Conseils de la LPO (pour se sentir un peu moins démunis dans pareilles circonstances) :

ooOoo

César (ou Césarine), rescapé(e) de l’avenue de Césarée :

Hérisson d’Europe, dans un jardin du Teich – ce lundi 17 Mai 2021

ooOoo

2 juin : réponse du Centre de Soins, mauvaise nouvelle…

« Merci de votre intérêt pour la faune sauvage, et d’avoir agi pour que la prise en charge de cette jeune femelle hérisson se fasse le plus rapidement possible.

Malheureusement nous n’avons pas de bonnes nouvelles à vous annoncer.

L’animal était arrivé au centre en raison d’un affaiblissement généralisé de son état.  Cet épuisement était renforcé par le fait qu’il était infesté de tiques et que les mouches avaient déjà pondu sur lui, entraînant l’éclosion d’asticots. Dès son arrivée, il a été placé en soins intensifs afin de stabiliser son état et entièrement déparasité, mais cela n’a malheureusement pas suffi.

Celui-ci est malheureusement décédé des suites de son état.

Merci d’avoir néanmoins fait tout votre possible pour lui offrir une seconde chance. »

😦

ooOoo

J’avais reçu quelques jours auparavant la newsletter Mai-Juin de la Mission Hérisson, pour apprendre à mieux connaître et protéger ce petit animal malheureusement menacé.

Je vous redonne le lien vers le site : https://missionherisson.org/

Agenda, actualité, manifestations diverses, BASSIN D'ARCACHON, La Teste-de-Buch

Hip hip hip’podrome : suivez le guide !

En cette journée mondiale des guides touristiques je reviens sur la visite de l’hippodrome du Béquet, à la Teste, il y a tout juste un an, à cette même occasion. Ignorant tout du monde des courses, j’avais été agréablement surprise par les infrastructures et notre guide avait su nous donner envie de découvrir cet univers dès le début de la saison, quelques semaines plus tard.

Malheureusement, du fait de la crise sanitaire, de nombreuses courses s’étaient tenues à huis-clos, et à la reprise, en Juillet, j’avais privilégié d’autres horizons, plus paisibles…

Cette année, nous espérons que ces guides passionnés pourront au plus vite reprendre leur activité, et l’hippodrome de la Teste l’accueil du public.

 

ooOoo

 

Situé au cœur d’un joyau naturel de verdure de 80 hectares à l’ombre des pins et à proximité des plages du Bassin d’Arcachon, la Société des Courses de la Teste accueille 18 réunions de courses télévisées par an, soit 137 courses au total, se déroulant de mars à septembre.

L’hippodrome de la Teste est un hippodrome régional classé pôle de 1ère catégorie organisant des courses de galop exclusivement (courses de plat et courses de haies).

(source http://www.hippodrome-lateste.com/ – en savoir +)

Un centre d’entraînement accueille 20 entraîneurs publics ce qui représente 200 emplois directs sur le site et une cinquantaine d’emplois indirects. C’est une activité permanente qui contribue fortement à l’économie locale

(source http://www.hippodrome-lateste.com/centre-entrainement.html – en savoir +)

ooOoo

Suivons la guide !…

 

Hippodrome de la Teste de Buch
21 Février 2020

- Blaye, Nord-Gironde

Au coeur de la citadelle de Blaye

♦♦

La citadelle de Blaye est un complexe militaire de 38 hectares bâti entre 1685 et 1689 par l’architecte militaire François Ferry, directeur général des fortifications de Guyenne, sous la supervision de Vauban. Dominant l’estuaire de la Gironde, elle se situe dans la commune de Blaye, dans le nord du département de la Gironde, en France. Elle forme un vaste ensemble fortifié entouré de courtines, complété par quatre bastions et trois demi-lunes.

L’intérieur est conçu comme une véritable caserne s’articulant autour d’une place d’armes, d’un couvent abritant autrefois des religieux de l’ordre des Minimes, et de plusieurs casernements destinés au logement de la troupe. Plusieurs éléments des fortifications médiévales sont conservés dans le nouvel ensemble, parmi lesquels le château des Rudel (XIIe siècle), la porte de Liverneuf (XIIIe siècle) ou la tour de l’Éguillette (XVe siècle).

Conçue pour contrôler la navigation sur l’estuaire, la citadelle est complétée par le fort Pâté, sur l’île Paté, et par le fort Médoc (voir images de Fort Médoc sur ce blog), situé sur la rive opposée de la Gironde, l’ensemble est alors dénommé « verrou de l’estuaire ».

Classée monument historique le 11 mai 2009, elle est également l’un des douze sites intégrés au Réseau des sites majeurs de Vauban et est à ce titre inscrite le 7 juillet 2008 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est classée depuis le 20 décembre 2010 comme étant un site majeur d’Aquitaine. (…)

(source Wikipédia- en savoir +)

ooOoo

Plan de la citadelle (office de tourisme de Blaye)

ooOoo

Site de l’office de tourisme de Blaye

Découvrir les différentes visites et animations :

  • les souterrains
  • le couvent des Minimes et la poudrière
  • le clos de l’Echauguette
  • petit train touristique, calèche, tricycles électriques, vélos
  • chasse à l’énigme
  • « escape game » dans les cachots
  • dégustations de vins

ooOoo

Au fil de la visite

 

 

De la porte Dauphine à la porte de Liverneuf (19 vues) :

Vers le château des Rudel, la tour de l’Eguillette et l’estuaire (28 vues) :

Autour du couvent des Minimes, du magasin à poudre et des canons (19 vues) :

Autour de la porte Dauphine (18 vues) :

Blaye, le 18 Août 2020

ooOoo

Autres images :