- Route des vins du Médoc, MEDOC

Crevettes, bigorneaux et… Montagnes !

Spéciale dédicace à Alex, fidèle lecteur Médocain !

😉

On poursuit donc la balade sur le chemin du bord de l’eau, en direction du port de Macau, en descendant la Garonne (comme Anita Conti, vue quelques minutes auparavant au port de Lagrange) et en remontant le temps ; nous sommes en Novembre 2019, je découvrais les lieux dans leurs couleurs automnales.

 

Drague Anita Conti, à l’approche du Bec d’Ambès :

 

Ginguettes du port de Macau :

 

Montagnes… contreforts de château Montagnes !

 

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Une halte « plaisante » à Macau, au bord de l’eau

C’était l’année dernière, et partie dès le matin du Teich, j’avais eu le temps de faire une bien jolie balade depuis Bordeaux jusqu’à Margaux. A Macau, le chemin du bord de l’eau est particulièrement plaisant, avec quelques châteaux et guinguettes en bordure de Garonne. (autres photos « cuvées » 2020 et 2021 suivront !)

 

ooOoo

 

Une halte au château Plaisance

Château viticole des 18e et 19e siècles, élevé sur les bords de la Garonne. Le château, construit à la fin du 18e siècle pour Jean Cavalié, est attribué à l’architecte François Lhote et est orienté vers le fleuve. Le logis est établi sur un haut soubassement à usage de chai. Sa stricte façade néo-classique, avec un perron à double volée, est encadrée de deux ailes basses de communs dessinant une cour d’honneur.

(source : Monumentum)

 

En savoir + : dossier inventaire du patrimoine d’Aquitaine

 

Château PlaisanceMacau, le 13 Janvier 2020

 

ooOoo

 

Ce même jour, à Margaux et Macau :

(cliquer sur bannières pour voir séries complètes)

- Lacanau, Architecture, MEDOC

Le Moutchic, l’US Naval Air Station et la villa du Commandant

 

Le site « Ma vie en gazelle (découvertes en Gironde) » , va sans-doute me donner des idées de balades ! Je vous invite, si ce n’est déjà fait, à le consulter. Et « La gazelle en vadrouille » m’a précédée au Moutchic, depuis la restauration de la villa du Commandant. Voici ce qu’elle nous en dit :

 

(…) En 1917, les américains se sont installés à Bordeaux où ils ont créé le port en eau profonde de Bassens. Ils s’implantent également à Lacanau où il y installent une base d’instruction « The Moutchic Air Station 001 ». Le lieutenant (JG) Callan, premier commandement de la base du Moutchic s’installe dans la Tour des Pins. De cet événement, la villa prendra la désignation de « Villa du commandant ».

Le départ définitif des américains le 10 février 1919 laisse la villa vacante. L’Association des dames françaises y crée un préventorium pour lutter contre la tuberculose. Il sera transformé dans les années 60 en centre médico-scolaire.

Laissée à l’abandon, la municipalité de Lacanau présente un projet de rénovation le 7 février 2016. Il sera adopté ce qui permettra à la villa de retrouver son faste d’antan.

 

(source : Ma vie en gazelle – la maison du Commandant )

 

en savoir + : La base aéronavale du Moutchic

ooOoo

La villa du Commandant et la stèle commémorative

en 2016

 

en 2021, après restauration :

Le Moutchic, les 14 Mars 2016 et 9 Mars 2021

ooOoo

Architecture, MEDOC

Fumadelle (en un seul mot) : le château

 

Une jolie découverte, près du port de Soussans, sur l’estuaire de la Gironde, face à l’île Verte et l’île du Nord : le château de Fumadelle (voir dossier inventaire du patrimoine d’Aquitaine), actuellement en rénovation.

Le château est situé sur l’ancienne île de Fumadelle, où l’on produisait le fameux vin de palus (environ 300 tonneaux). L’île a été rattachée à la terre ferme au cours du 19ème siècle, et une digue maintenue par un système de poteaux en bois sépare le château de l’estuaire.

 

Quelques images :

Le château de Fumadelle et l’Estuaire Soussans, ce 2 Mars 2021

- Langoiran, Architecture, NORD-GIRONDE

Autour du château de Langoiran

Le Pied du Château, Langoiran

~

La seigneurie de Langoiran, située à 20 min de Bordeaux dans la direction d’Agen, près de Cadillac, a été l’un des éléments les plus prestigieux et les plus puissants du duché d’Aquitaine. Elle a été mêlée aux luttes entre les rois d’Angleterre et de France durant la guerre de cent ans.

Construit par Bernard d’Escoussan à la fin du XIIIe siècle, le château fut la demeure successive des Albret et de Montferrand jusqu’au XIVe siècle. Personnages importants, les seigneurs de Langoiran seront Chambellan du roi avec Montferrand au XVe siècle, Présidents du Parlement de Bordeaux avec Guillaume d’Affis au début du XVIIe siècle ou grand amiral des galères sous Louis XIV. Détruit durant la fronde en 1650 le château tombe en ruine pour des siècles. 

Classé monument historique (en 1892), sa restauration et son animation ont commencé en 1972 grâce à l’association des Amis du Château, ainsi qu’à de nombreux bénévoles. 

Le château est non seulement ouvert à la visite ; mais il accueille aussi plusieurs manifestations médiévales, repas animés (animation médiévale ou musique folk-trad).

Enfin le château, qui est désormais habité dans une de ses parties, dispose dans ses tours de deux gîtes/chambres d’hôte. 

(source : aquitaineonline.com)

ooOoo

En savoir + sur le château de Langoiran

~

Page Wikipédia :

~

Les amis du château de Langoiran :

~

Site officiel :

 

ooOoo

Des vues aériennes de TV7 dans « Ciel mon pays » m’ont donné envie d’une balade à Langoiran. Et je comprends mieux, compte-tenu de la configuration de certains lieux, l’engouement pour le pilotage des drones !

https://www.youtube.com/embed/70zfYahAAjI

ooOoo

Seulement quelques vues au fil des ruelles. Le château dont le donjon est encore en travaux ne peut se visiter en ce moment.

Le Pied du château (commune de Langoiran) – le 24 Février 2021

- Langon, Architecture, SUD-GIRONDE

Langon, hors péage ou gare SNCF !

 

Il y a, c’est comme ça, des villes, trop ou pas assez proches de chez soi, où l’on ne fait que passer, en train, en voiture, jamais à une heure ou dans des circonstances pouvant justifier une étape. Voilà ce qu’a été Langon pour moi, durant presque 30 ans !

Et cette semaine, j’ai profité d’une course à y faire pour découvrir autre chose que son quai de gare ou son péage d’autoroute !! Pas de tourisme pour autant, seulement quelques clichés sans trop dévier de mon trajet.

ooOoo

Le clocher de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais, une vieille droguerie, l’ancienne mairie (actuelle résidence de l’Horloge), le centre culturel les Carmes, quelques rues plutôt désertes, restaurants et commerces…

Langon, le 16 Février 2021

ooOoo

Photos « au naturel » 😉 :

 

 

- Landiras, Architecture, SUD-GIRONDE

Château de Landiras, avec ou sans escale !

16 Février 2021 : en fin de matinée, des vols de grues cendrées remontant vers le Nooord traversaient le ciel de Sud-Gironde. N’ayant pu m’arrêter en bord de route pour en observer un particulièrement imposant, j’ai tout de même pu assister à deux autres passages (sans escale !) lors de ma petite halte touristique au château de Landiras.

ooOoo

L’histoire du Château Landiras remonte au XIIè siècle lorsque William le Templier, Archevêque de Bordeaux acheta les terres de Landiras. En 1306, le Château est reconstruit sur les ruines de la forteresse érigée par les Seigneurs de Landiras. Au cours du XVIIe siècle, le Château devient la résidence de sa plus emblématique propriétaire à travers les âges : Sainte Jeanne de Lestonnac, canonisée par le Pape Pie XII en 1949. Cette visionnaire a dévoué une partie de sa vie à l’éducation des jeunes filles au delà du seul projet de maternité. Dans ce but, elle créa la Compagnie de Marie Notre Dame dont elle devient la mère supérieur. C’est pour cette raison que la propriété demeure toujours un lieu de pèlerinage. A son arrivée en 2007, Michel Pélissié a imaginé le Château Landiras comme un lieu viticole mais aussi comme un domaine dédié à la culture. Ainsi, le Château Landiras, au delà de la production viticole est un lieu culturel emblématique de la région.

Le terroir du Château Landiras est constitué de belles graves blanches typiques de la région. Le domaine s’étend sur 100 hectares dont 51 de vignes plantées en 75% Merlot et 25% Cabernet Sauvignon.

(source : bordeaux-tradition.com – lire la suite)

en savoir + : site officiel du château de Landiras

ooOoo

Escale 😉 :

Château de Landiras, le 16 Février 2021

- Pauillac, Insolite, humour, humeurs, MEDOC

Le vélo, « vedette » de la SNSM !

 

SNSM de Pauillac, le 7 Janvier 2021

 

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, MEDOC

Le village de Bages, « pionnier de l’oenotourisme », et Lynch-Bages

L’avis du Petit Futé sur VILLAGE DE BAGES :

Une visite s’impose dans ce joli hameau au cœur des vignobles de Pauillac. Délaissé par ses habitants, il a été entièrement restauré par Jean-Michel Cazes, propriétaire du château Lynch Bages, auquel il est adossé. Ce petit village renaît aujourd’hui autour des saveurs du vin, et est dédié à l’art de vivre et de recevoir en Médoc. Son bistrot, sa boulangerie traditionnelle-épicerie fine, ses boutiques de vins et art de la table, ses écoles du vin et de cuisine, ses ateliers artisanaux et de location de vélo pour de belles balades, s’articulent autour de la place centrale, et font de ce petit village une destination médocaine authentique à découvrir. La visite de chais mais aussi plusieurs manifestations sont organisées toute l’année, comme la chasse aux œufs de Pâques, le printemps des lecteurs en mai, la Saint Antoine en juin, le cinéma de plein air en été et la Sainte Barbe en décembre.

ooOoo

Une très jolie découverte, ce village de Bages, tout à fait par hasard, comme souvent… 5°C au plus chaud de la journée. Et surtout, pas un chat dans les rues en ce tout début d’après-midi, ce qui a donné un charme supplémentaire à cette visite, entre le nouveau chai conçu par l’architecte chinois Chien Chung Pei (fils de Ieoh Ming Pei) et les nombreuses maisons restaurées,

Village de Bages, près de Pauillac (33), le 7 Janvier 2021

2 - BASSIN D'ARCACHON, LANTON, CASSY, TAUSSAT

Taussat, Tempête après tempête…

Comme un peu partout sur le Bassin, des bateaux échoués (voir article et photos Sud-Ouest) témoignent encore du passage de la tempête Alex.

Pour l’un d’eux, l’épisode était redouté mais prévisible… c’était même écrit !

 

Port et plage de Taussat – 7 Octobre 2020