- Soulac-sur-Mer, Médoc

Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup !!

Soulac, le 14 Septembre

A suivre : Save my beach

Agenda, actualité, manifestations diverses, BASSIN D'ARCACHON, Gujan-Mestras, Portraits et moments de vie

Protégé : Cabane 244 : Bellissim’eau !!

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

BASSIN D'ARCACHON, Biganos

Sujet bateau(x) au fil de l’Eyre… et de la conversation !

Pas de nouvelle virée vers l’estuaire, et l’été, ma recherche de coins tranquilles autour du Bassin me ramène le plus souvent au port des Tuiles.

Bien que ce jour-là, il y régnait une certaine animation, avec sur les quais pêcheurs et vacanciers, et surtout, en raison de la marée, le retour des bateaux de plaisance.

L’Eyre ressemblait donc à un boulevard ! Et le long de ce boulevard aussi, la vie était (presque !) trépidante : chasseurs rejoignant les tonnes pour l’ouverture de la chasse au gibier d’eau, pilote de drone, promeneuses avec leurs chiens ou leur appareil-photo… Les quelques images seront prises à la volée, pour ne pas perdre le fil de la conversation !

🙂

Port des Tuiles, le 24 Août 2021

BASSIN D'ARCACHON, Biganos

Site naturel (parfois inaccessible !) et port des Tuiles

L’Eyre, le port des Tuiles… et une passerelle du sentier sud


Pour découvrir le site naturel protégé, en amont du port des Tuiles, on reviendra quelques années en arrière (et pour cause…), avec des images automnales. Les baccharis étaient en pleine floraison et les roseaux se contentaient de faire une haie d’honneur aux promeneurs !

(clic pour agrandir carte)En savoir + (site du Conservatoire du littoral)


Site naturel protégé du port des Tuiles, le 17 Octobre 2017


Biganos, le 18 Août 2021 – J’aurais donc aimé suivre de nouveau cette petite boucle paisible. Sauf que cette fois-ci, son accès, à travers les roseaux, était un peu folklorique, sans coupe-coupe ! Pas mieux ensuite avec, sur le sentier, quelques branchages glissants et ornières. Et pour finir, un petit bras de l’Eyre, à sec à ce moment là, mais trop escarpé et vaseux pour être franchi sans risque de vol-plané, me contraindra à un demi-tour toute !!…


Après le repli stratégique la capitulation, retour près du long fleuve tranquille qu’est l’Eyre, face à l’île de Malprat…


… puis sur les quais où quelques promeneurs, avec leurs chiens, leurs vélos ou leurs tandems, s’accordent une pause dans la douceur de cette fin d’après-midi. On y retrouve les herbes folles où se cache Marysol !


… et pour finir, les cabanes dans la végétation. J’y croiserai une vieille connaissance ayant complètement perdu la tête mais au regard encore espiègle, ainsi qu’un nouveau-venu à l’oeil malicieux !

Voilà, c’était une des rares balades de cet été autour du Bassin ! Trop de monde encore pour oser s’aventurer vers les plages… Pause !!

Merci de votre visite et à bientôt !

BASSIN D'ARCACHON, Biganos

Marysol dans les herbes folles (2x)

Port des Tuiles, ce 18 Août 2021

Médoc, Nature, faune et flore

Je vous fais marcher !

On reste pour l’instant concentré sur le chemin, sans même un regard vers l’estuaire, les carrelets (dont un ouvert au public… un avant-goût de nuit des carrelets ?), les champs voisins, le troupeau de vaches et le veau fugueur (!), le château Ducru Beaucaillou, les mûres et les papillons…

Une balade vraiment sympa et pas mal de mots échangés avec plusieurs promeneurs.

A SUIVRE… si vous le voulez bien !!

😉

Sentier, entre les ports de Beychevelle et Saint-Julien – le 10 Août 2021

Médoc

Le carrelet bleu, port de Saint-Julien

Une lumière et des couleurs bien différentes qu’une fois précédente, à marée basse

Port de Saint-Julien, sur l’estuaire de la Gironde

ooOoo

A suivre : les autres carrelets de Saint-Julien

Médoc

Saint-Christoly-Médoc, du soufre aux cuves à vin et marchés gourmands !

Le port de Saint-Christoly-Médoc, nouvelle étape de cette journée médocaine (ou médoquine !!) après le port de By, était autrefois dédié à la pêche et au transport de marchandises (barriques, soufre, pierres, bois …).

Il semble davantage un lieu de villégiature aujourd’hui (« un port de plaisance et de pêche artisanale », comme il est écrit sur le site de l’Association du Port de St Christoly de Médoc).

Et il accueille l’été des marchés gourmands... je note !!

Port de Saint-Christoly-Médoc et ancienne usine Skawinski – le 27 Mai 2021

ooOoo

Un peu d’histoire :

Les cartes du 18e siècle attestent de l’existence d’un ancien chenal, entre le village et l’estuaire. Aucun port n’est toutefois mentionné. (…)

Dès le printemps 1794, le conseil municipal et plusieurs propriétaires souhaitent l’aménagement du chenal et d’un port devant le bourg. (…).

Mais jusque dans les années 1840, les habitants sont contraints de se rendre au port de By à Bégadan. Ce n’est qu’entre 1842 et 1844 que les travaux d’aménagement du chenal et du port d’échouage sont réalisés. (…)

en savoir + : dossier inventaire Aquitaine – port de Saint-Christoly-Médoc

~~

Sur la rive droite du chenal se trouve l’ancienne usine de soufre Skawinski, en service jusque dans les années 50, à l’abandon jusqu’à la fin du siècle dernier, puis cuvier des Vignobles Lacombe superbement restauré en 2013.

en savoir + : dossier inventaire Aquitaine – l’ancienne usine de soufre, dite usine Skawinski

Médoc, Ostréiculture

Bouée 29 – Bye l’estuaire, salut By !

Suite de la balade de jeudi dernier, le long de l’estuaire, sur une partie qu’il restait à découvrir, entre Talais et le port de Lamena.

Le temps a encore manqué (bon prétexte pour une nouvelle virée dans ce secteur !), mais difficile de résister à une courte halte sur le port de By.

Port de By (Bégadan) – le 27 Mai 2021

ooOoo

Au sujet de la bouée 29 et du port de By :

Le port équipé d’une écluse figurait sur la carte de Claude Masse (1708) avec la mention « port et chenal de Vie ou il entre de grosse barque ». D’importants travaux y sont réalisés au XIXème siècle.

Au début du XXème siècle, Julien Damoy, célèbre épicier parisien et propriétaire du château de la Tour de By y construit un entrepôt.

S’ajoute aussi l’activité de détroquage des huîtres, que Pierre Belloc, marin, exercera pour une durée de 5 ans, dans une guérite. (j’ai photographié une coquille St Jacques peinte sur la bouée 29, s’il y avait aussi une huître, mea culpa pour cet oubli !)

La fin du siècle verra le déclin et l’abandon de l’activité de transport de marchandises.

Et la bouée 29, mise en place dans le chenal du port de By dans les années 1890, déplacée à plusieurs reprises, a fini sa carrière en 2000. Elle trône désormais sur une aire de pique-nique !

(en savoir + et voir cartes postales anciennes)

Médoc

Des mattes à l’estuaire

Sur les mattes, chaque petite route perpendiculaire à la « grande » et menant vers l’estuaire aurait tendance à attirer comme un aimant le promeneur épris de grands espaces et de tranquillité… On y a tout de même croisé ce jour-là une drôle de machine pondant dans le foin, sous l’oeil attentif de quelques rapaces en vol, mais surtout plusieurs troupeaux de vaches bien paisibles, toutes allongées et se souciant peu des rares voitures passant par là !

Et au bout de cette ligne droite, il y a la digue. Et derrière elle, une plage de sable, puis de « nacre » craquant sous les pas.

La marée était basse, seuls deux pêcheurs (et une étrange créature !) attendront que l’eau vienne recouvrir le vasard.

ooOoo

Une pause face à l’estuaire et aux falaises de Talmont et Meschers (17) :

En bordure d’estuaire, à Jau-Dignac-et-Loirac – 27 Mai 2021