Nature, faune et flore

Au coeur du massif central…

… du parc mauresque d’Arcachon !!

BLOG-P4291356-fleurs fin Avril parc mauresque

29 Avril 2019

Pas de nouvelles photos en vue.
Plus probablement occupée au jardin.
Blog en « semi(s) » (terme approprié !!) pause.
Bonne semaine à tous et à bientôt !

🙂

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, Architecture, MEDOC

Pauillac : une halte, trois châteaux !

Pour clore cette série dans le prestigieux vignoble du Médoc, quelques vues supplémentaires de Pichon Baron et de deux domaines voisins  : Pichon Comtesse et Latour.

Le domaine de Latour a été fondé en 1331 (voir son histoire)

En 1689, son régisseur, Pierre Desmezures de Rauzan, achète des vignes voisines qui entrent dans la dot de sa fille Thérèse lorsqu’elle épouse le Baron Jacques Pichon de Longueville en 1694 (date de la fondation du domaine de Pichon Longueville).

En 1850, le domaine Pichon Longueville est divisé en 2 parties. Celle revenant au Baron Raoul Pichon de Longueville, donnera naissance au domaine de Pichon Baron (voir précédent article). La seconde reviendra à ses trois soeurs, qui donnera le domaine Pichon Comtesse.

 

ooOoo

 

Château Latour

Site officiel Château Latour

Le château Latour, fondé en 1331, est un domaine viticole de 90 ha situé dans le Haut-Médoc sur la commune de Pauillac, produisant du vin sous l’appellation du même nom. C’est un premier grand cru classé de Bordeaux selon la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Il partage cette rare distinction avec le Château Margaux, le Château Lafite Rothschild, le Château Mouton Rothschild et le Château Haut-Brion.
(…) Il est devenu en 1993 la copropriété de la holding Artémis1 de François Pinault, qui détient 149 parts sur 155.
(…) Depuis octobre 2018, le domaine est le premier des premiers grands crus classés en 1855 du Médoc à obtenir la certification intégrale de son vignoble en bio

(source wikipédia – en savoir +)

blog-dsc_43838-domaine-château-latour-5-avril-2018-nc.jpg

 

Château Pichon Baron :

Site officiel Château Pichon Baron

Château Pichon Baron est un domaine viticole de 73 ha situé à Pauillac, en Gironde. Son vin, en appellation Pauillac, est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

(lire la suite et voir autres photos)

BLOG-DSC_46379-2-château Pichon Baron N&BBLOG-DSC_46382-château Pichon Baron N&CBLOG-DSC_46381-1-château Pichon Baron N&C2 BLOG-DSC_46384-rosiers N&CBLOG-DSC_46388-2-château Pichon Baron 550 N&CBLOG-DSC_46392-château Pichon Baron N&BBLOG-DSC_46407-château Pichon Baron N&C

 

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande :

Site officiel Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Le vignoble de Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, classé deuxième grand cru s’étend sur 85 hectares. Il fait figure d’exception au sein de l’appellation Pauillac car 11 hectares se trouvent sur la commune de Saint-Julien. (…)

En 1850, Virginie de Pichon Longueville, Comtesse de Lalande par son mariage, hérite ainsi que ses deux sœurs des 3/5ème du vignoble de leur père, qui portera quelques années plus tard le nom de château Pichon Longueville Comtesse de Lalande.

En 1978, May-Eliane de Lencquesaing reçoit à son tour ce beau domaine et s’y consacre totalement. Elle donne à ce cru une renommée internationale due à une qualité constante et une dynamique incontestable. (…)

La Maison de Champagne Louis Roederer, qui en est devenue propriétaire en 2007, assure la continuité de l’esprit des femmes qui ont vinifié ces vins depuis de multiples décennies. (…)

(source lefigaro.fr – en savoir +)

BLOG-DSC_46413-Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande N&CBLOG-DSC_46418-Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande N&B

- Route des vins du Médoc, MEDOC, Nature, faune et flore

Les herbes folles de Beychevelle

 

Première étape de cette trop courte journée dans le Médoc : le port de Beychevelle. Mais avant de s’en retourner vers l’estuaire, ses carrelets et ses eaux à la teinte si particulière, coup d’oeil rapide vers le château :

 

BLOG-P4301376-prairie château BeychevelleBLOG-P4301383-grille Beychevelle

Château Beychevelle, depuis le port – le 30 Avril 2019

 

ooOoo

 

Revoir le château Beychevelle, le Versailles du Médoc

BLOG-DSC_42769-Beychevelle

 

Agenda, actualité, manifestations diverses, Japon, LA TESTE DE BUCH, Portraits et moments de vie

美付師濱田久代プロデュース Ukiyo No Kimono Emaki -Sakura- 30 et 31 Mars 2019

(Galerie 26 photos)

Je reviens plus longuement sur cette fête des cerisiers, fin Mars à la Teste, avec un de ses moments phares : une très belle présentation de l’art du Kimono « Ukiyo No Kimono Emaki Sakura » par Bitsukéshi Hisayo HAMADA, Maître de Kimono.

Merci à Junko Sakurai, chef cuisinière Japonaise et organisatrice de ces deux journées, d’avoir autorisé la mise en ligne de ces images.

 

blog-p3301070-1-hanami-et-kimono.jpg

BLOG-P3300993-2-Hanami et Kimono

Dans un jardin japonais, à la Teste, le samedi 30 Mars 2019

 

Agenda, actualité, manifestations diverses, Japon, LA TESTE DE BUCH, Portraits et moments de vie

Hanami et Kimono… presque incognito !

Le hanami (花見?, littéralement, « regarder les fleurs »), ou o-hanami avec préfixe honorifique, est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lorsqu’à partir de fin mars ou début avril, elles entrent en pleine floraison.

De nos jours, le hanami se résume souvent à profiter de cette saison pour pique-niquer, discuter, chanter sous les cerisiers en fleur. Cette coutume est au printemps ce que momijigari, l’observation de kōyō (le changement de couleur des feuilles), est à l’automne.

(…en savoir +)

 

ooOoo

 

Ce week-end d’Hanami, Bitsukéshi Hisayo HAMADA, Maitre de Kimono, est venue présenter l’art du Kimono :  « Ukiyo No Kimono Emaki Sakura » 浮世の着物絵巻 さくら

Un très très bref aperçu… avant une présentation plus complète des kimonos !

 

BLOG-P3300993-2-Hanami et Kimono

blog-p3301070-1-hanami-et-kimono.jpg

Dans un jardin japonais, à la Teste, le samedi 30 Mars 2019

 

- Piraillan, PRESQU'ILE LEGE CAP-FERRET

Le printemps s’invite sur le Bassin

 

Ambiance du jour sur la presqu’île…

blog-p2210657-fleur-et-rivages-piraillan.jpg

Village ostréicole de Piraillan, ce jeudi 21 Février 2019

 

ooOoo

 

A suivre : Piraillan, de cabanes en terrasses

 

Nature, faune et flore

Agapanthes : 6 jours comme une fleur !

 

Agapanthes du jardin. Le « s » est superflu… avec cet été encore, une seule fleur sur les 8 pieds plantés il y bien 3 ans !

BLOG-DSC_44249-agapantheBLOG-DSC_44256-agapantheBLOG-DSC_44281-agapantheBLOG-P7202935-agapantheBLOG-DSC_44286-agapanthe

Agapanthe, de l’éclosion à l’épanouissement ! Du 15 au 21 Juillet

 

- Soulac-sur-Mer, MEDOC

Chenal de Neyran, entre champ de tournesols et champ de bataille

(3 galeries de photos) 

Autre aspect de cette journée du 25 Juillet dans le Médoc : choisir, à la seule vue des tournesols, de se perdre sur une petite route longeant un chenal et menant vers l’estuaire !

Une première halte bucolique rappelant celle du pont de l’Estey d’Un, et une deuxième sous fond d’évocation historique du Front du Médoc.

 

BLOG-DSC_44405-chenal de Neyran  BLOG-DSC_44440-route chenal et port Neyran Médoc

BLOG-DSC_44432-port Neyran Médoc  BLOG-DSC_44428-blockhaus front du Médoc 18 19 Avril 1945 Neyran

 

Le chenal de Neyran traverse la partie sud-est de la commune de Soulac, rejoignant l’estuaire selon un tracé quasi rectiligne. Il collecte les eaux des fossés secondaires et du marais de la Palu ou de Lilhan. Il joue un rôle essentiel dans l’assainissement de ces terres marécageuses et des terres basses, dites « mattes ».

La route D1E4 l’enjambe au sud du Château de Neyran. Plus à l’est, une vanne à crémaillère y a été installée. Un petit hameau s’est développé à cet endroit, à proximité également des anciens marais salants au nord, qui marquent encore le paysage. C’est à l’aval de cette écluse que la cale du port devait être aménagée : c’est là en tout cas que les marchandises étaient déposées, ramenées par des barques à fond plat. Plus d’un kilomètre sépare le port des rives de l’estuaire.

En atteignant le rivage, on observe au nord, le muret d’une ancienne digue protégeant les cultures des inondations. Au sud du chenal, la digue est constituée d’une levée de terre avec enrochements renforcés par des épis.

Des éléments du Mur de l’Atlantique sont également conservés.

(source dossier de l’inventaire du patrimoine d’Aquitaine – lire la suite)

 

ooOoo

 

Le chenal de Neyran :

 

ooOoo

 

La route longeant le chenal et les marais,
les rivages face au Verdon et Royan :

 

ooOoo

 

Des vestiges du mur de l’Atlantique
et une plaque commémorative du front du Médoc  
(à noter que le mémorial se trouve à Soulac)

 

 

- Un peu partout au Teich, LE TEICH, Nature, faune et flore

Les nymphéas de Palm’-Beach !

(9 photos)

Palm’ Beach : c’est le nom qu’on pourrait donner à cet étang ! Les canards y ont pris leurs quartiers d’été et font par moments tout un festival (de canes !), en espérant sans doute décrocher la palme d’or !

 

BLOG-DSC_44222-feuilles nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44221-feuilles nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44206-nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44229-canard étang le TeichBLOG-DSC_44235-canard et nymphéas étang le TeichBLOG-DSC_44200-nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44202-2-Maya et nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44201-Maya et nymphéa étang le Teich

BLOG-DSC_44214-2-nymphéas étang le TeichCanards et nymphéas, étang du Teich – 12 Juillet

 

- Un peu partout au Teich, LE TEICH, Nature, faune et flore

Pieds dans l’eau, tête au soleil… les nymphéas

 

Je redécouvre l’étang le plus proche de chez moi, auquel on a refait une beauté, pour le plus grand plaisir des promeneurs, pêcheurs… et canards (clin d’œil à Alex !).
Il faisait encore frais ce matin, et les nymphéas attendaient que le soleil pointe au dessus des arbres pour déployer leurs pétales. J’ai ainsi pris conscience de la patience dont j’étais finalement capable, un appareil-photo en mains, et me suis même vue le troquer parfois contre une canne à pêche !!

 

BLOG-DSC_44084-nymphéa étang le TeichBLOG-DSC_44113-2-nymphéas et reflets étang le Teich

BLOG-DSC_44079-nymphéas étang le Teich

Etang du Teich, ce mercredi matin

 

- Un peu partout au Teich, LE TEICH, Nature, faune et flore

Flambés balafrés, déchirés, piqués…

(5 photos)

… mais papillonnant encore !
BLOG-P7092607-flambé abeille et mouche sur chardonBLOG-P7092613-flambés sur chardonBLOG-P7092614-flambé sur chardonBLOG-P7092621-flambés sur chardonBLOG-P7092612-flambé sur chardon

Flambés (Iphiclides podalirius)
Plaines du Teich, ce lundi matin

 

A suivre :
les cigognes qui font les foins !

 

MEDOC

Le pont de l’Estey d’Un et l’estuaire

.

Sur une petite route entre Saint-Estèphe et Saint-Seurin-de-Cadourne, coup de cœur du jour pour ce pont (dit « pont de l’Estey ») et cette écluse sur l’Estey d’Un, tout près de l’embouchure avec l’estuaire de la Gironde,

Les yeux rivés sur l’Estey et sur le carrelet en bordure d’estuaire, savourant le charme de ce lieu vraiment paisible, j’ai omis de photographier les mécanismes de l’écluse.

Toutes les infos et photos sont donc à découvrir dans le très beau dossier de l’inventaire général du patrimoine culturel d’Aquitaine (ou sur la version PDF : l’ Estey d’Un)

BLOG-DSC_44007-pont porte à flots estey d'un AS marais de Reysson

BLOG-DSC_44005-pont porte à flots estey d'un AS marais de ReyssonBLOG-DSC_44000-estey d'unBLOG-DSC_44002-04-pont estey d'un AS marais de ReyssonBLOG-DSC_43998-99-pont estey d'un AS marais de ReyssonBLOG-DSC_44008-09-pont estey d'un AS marais de ReyssonBLOG-DSC_44010-estey d'un BLOG-DSC_44013-pont porte à flots estey d'un AS marais de ReyssonBLOG-DSC_44012-fleur pont estey d'un AS marais de Reysson

« Pont de l’Estey », estey d’Un, carrelet et estuaire,
8 Juin 2018

.

À suivre : l’église abbatiale de Vertheuil

.