- Un peu partout au Teich, LE TEICH

Fontaine St Jean

blog-p8081984-chapelet-fontaine-st-jean.jpg blog-p8081980-2-fontaine-st-jean-lamothe-le-teich-nb.jpg blog-p8081985-chapelet-fontaine-st-jean.jpg

Fontaine Saint-Jean, à Lamothe, le 8 Août 2019

 

- Claouey et Jane de Boy, PRESQU'ILE LEGE CAP-FERRET

L’Escalumade en habit d’hiver…

 

Suite et fin de la balade d’hier à Claouey (le diaporama complet a été rajouté  ici) .

Le bac à voile l’Escalumade  va bientôt s’illuminer, comme chaque fin d’année pour les fêtes. Mais il me faut rentrer… et me contenter de ces dernières lueurs du soleil au dessus du Bassin.

BLOG-DSC_48233-Escalumade ClaoueyBLOG-DSC_48239-Escalumade ClaoueyBLOG-DSC_48240-Escalumade ClaoueyBLOG-DSC_48237-Croix Claouey et bac Escalumade

L’Escalumade et la croix de Claouey, hier soir, 5 Décembre

- Saint-Louis-de-Montferrand, 3 - AILLEURS EN GIRONDE, MEDOC

Et au milieu coule « LA rivière »…

Retour une semaine en arrière, un mardi après-midi ensoleillé.
Les emplettes à Bordeaux-Lac se sont, comme souvent, sur un coup de tête, transformées en une petite virée vers le Médoc, de Parempuyre à Macau, le long de la Garonne.
La Garonne ou plutôt « la rivière » : car c’est ainsi que les Médocains la nomment, (de même que l’Estuaire) m’a-t-on appris récemment !

Quelques premières images…

 

BLOG-PB193580-2-port Lagrange Parempuyre face St Louis de MontferrandBLOG-PB193581-2-St Louis de Montferrand depuis port LagrangeBLOG-PB193575-76-2-St Louis de Montferrand depuis port LagrangeBLOG-PB193555-drague Anita Conti GaronneBLOG-PB193556-drague Anita Conti GaronneBLOG-PB193558-drague Anita Conti Garonne port Lagrange
St Louis de Montferrand (rive droite), Garonne,
drague Anita Conti
et port Lagrange (Parempuyre)
19 Novembre 2019

 

- Sanguinet, Landes, Nature, faune et flore

L’hortensia après la pluie

Un rayon de soleil bienvenu à la sortie du Musée du lac, et avant de se rendre au Conservatoire des Landes de Gascogne.

BLOG-PB213685-hortensia et clocher Sanguinet

Hortensia et clocher de l’église de Sanguinet, le 21 Novembre

 

- Un peu partout au Teich, Architecture, LE TEICH

Eclaircie du côté du Teich !

Rare et précieuse, plus qu’un lointain souvenir !…

BLOG-PB093396-St André et résidences le TeichEglise St André, salle des fêtes et résidences
Ce samedi matin, depuis le port du Teich

 

ARCACHON

Visite du cimetière d’Arcachon (album)

Visite organisée par le groupe HTBA
Histoire et Traditions du Bassin d’Arcachon)

Visite du cimetière d’Arcachon – Samedi 19 Octobre 2019

 

ooOoo

 

En savoir + sur l’histoire et la visite du cimetière
(site de la SHAAPB,
Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch)

150 ans d’histoire au cimetière d’Arcachon (1)

150 ans d’histoire au cimetière d’Arcachon (2)

 

ooOoo

 

Article de Brigitte Vergès, la Dépêche du Bassin du 24 au 30 Octobre 2019

 

- Ville d'Arcachon, ARCACHON

Au coeur du cimetière d’Arcachon : famille Dessans

 

En ce premier jour des congés de la Toussaint, et par une météo de circonstance (!), HTBA (Histoire et Traditions du Bassin d’Arcachon) avait organisé une visite du cimetière d’Arcachon. Cimetière créé en 1859 par la première municipalité arcachonnaise,  sur proposition de Mr Lamarque de Plaisance.

(en savoir + sur l’histoire du cimetière et sur sa visite)

ooOoo

Quelques premières images de la sépulture la plus imposante située au centre du cimetière  : celle de la famille DESSANS

Famille DESSANS (à droite, carré 14)BLOG-PA193115-cimetière Arcachon

Au centre de ce camp de repos éternel, s’élève le plus somptueux des édifices, orné de fresques et de vitraux, surmonté d’un dôme bleuté. Il abrite les dépouilles de la famille Dessans, des armateurs bordelais, bienfaitrice de la cité. En échange d’un legs pour la création de la maternité de l’ancien hôpital, la ville entretient ce tombeau.

Catherine Dessans était l’épouse de Hubert Debrousse (voir plus loin) mais elle disparut en 1841 et sa sœur Marie, née à La Teste le 3 février 1826 épousa son beau-frère en 1843. Marie décéda le 1er avril 1913.

Les enfants, une fille disparue en 1886 et un fils né à La Teste en 1846, décédé en 1899, avaient fondé un hospice à Paris (la fondation Debrousse existe toujours sur l’emplacement de l’ancien château de Bagnolet).

Marie DESSANS, elle-même, créa un hospice à Lyon (800 personnes en tout) et reçut en 1908 la médaille d’or de l’Assistance publique.

En 1912, le 20 janvier, elle lègue à La Teste 50 000 francs pour restaurer l’église et aménager un hôpital. La guerre survenant ce n’est qu’en 1924 (avec l’adjonction des legs Peyret Poque et Desvegenez) que l’hôpital Saint-Georges fut réalisé.

Journal Sud-Ouest.

La Teste-de-Buch racontée par ses rues et lieux-dits par Robert Aufan

(source https://www.shaapb.fr/150-ans-dhistoire-au-cimetiere-darcachon-2/)

BLOG-PA193060-cimetière ArcachonBLOG-PA193068-cimetière ArcachonBLOG-PA193107-cimetière ArcachonBLOG-PA193111-cimetière ArcachonBLOG-PA193112-cimetière Arcachon

Sépulture de la famille DESSANS, cimetière d’Arcachon
19 Octobre 2019

 

ooOoo

 

A suivre : album complet et article de presse

HTBA-PA193055-cimetière Arcachon

- Ville d'Arcachon, ARCACHON, Architecture

Arcachon : chapelle des marins, basilique, sacristie…

 

Arcachon célèbre cette semaine les 500 ans de la venue de Thomas Illyricus, prédicateur Franciscain, sur le Bassin. Il y fonda un oratoire qui deviendra la future église Notre-Dame d’Arcachon

(en savoir + et voir programme)

 

ooOoo

 

Quelques images prises hier matin, lors d’une visite avec HTBA (Histoire et Traditions du Bassin d’Arcachon)

 

BLOG-P9132458-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132459-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132475-chapelle basilique ND ArcachonBLOG-P9132489-basilique ND ArcachonBLOG-P9132501-broderiesBLOG-P9132502-agenda sacristieBLOG-P9132500-2-bureau sacristieBLOG-P9132503-crucifix sacristieBLOG-P9132505-croix sacristieBLOG-P9132506-missel romainBLOG-P9132497-rideau et vitrauxBLOG-P9132453-grille et vitraille basilique ND ArcachonBLOG-P9132454-grille et vitrail basilique ND Arcachon

Basilique Notre-Dame d’Arcachon, vendredi 13 Septembre 2019

 

ooOoo

 

Des vues plus générales au fil du blog :

BLOG-DSC_1434-peinture chapelle marinsBLOG-DSC_0097-autour baptistère basilique NDBLOG-DSC_0102-fresque basilique ND 4BLOG-DSC_0107-voutes Basilique ND

clic sur vignettes
pour voir séries complètes

 

- Bordeaux, Agenda, actualité, manifestations diverses, BORDEAUX-METROPOLE

Le Kruzenshtern, quatre-mâts russe, à Bordeaux

(galerie 68 photos)

blog-dsc_46810-kruzenshtern-bordeaux-fc3aate-le-fleuve-2019.jpg blog-p6201667-2-kruzenshtern-bordeaux-fc3aate-le-fleuve-2019.jpg

Kruzenshtern_10-auteur-zeglarz-wikipediaLe Krusenstern (en russe: Барк «Крузенштерн» : en anglais Kruzenshtern) est un quatre-mâts barque russe (114,50 mètres,  3400 m² de voilure, 34 voiles) construit en 1926 à Bremerhaven-Wesermünde, en Allemagne, sous le nom de Padua (du nom de la ville italienne de Padoue).
Il a été livré à l’URSS en 1946 au titre des dommages de guerre et rebaptisé du nom de l’explorateur du début du XIXe siècle, Adam Johann von Krusenstern (1770-1846).

Des quatre Flying P-Liners qui existent encore, l’ex-Padua est le dernier en service. Il est basé dans les ports de Kaliningrad (anciennement Königsberg), sur les bords de la mer Baltique, et Mourmansk. Après le Sedov, un autre ancien navire allemand, c’est le plus grand des voiliers traditionnels encore en activité. Originellement, comme tous les Ligne-P, il était peint aux couleurs du drapeau de l’Empire allemand, noir (au-dessus de la ligne de flottaison), blanc (ligne de flottaison) et rouge (coque sous la ligne de flottaison).

(source Wikipédia – lire la suite)

 

ooOoo

 

Visite du Kruzenshtern, à l’occasion de « Bordeaux fête le fleuve »

Le Kruzenshtern (ainsi que le Sedov et l’Arawak) à Bordeaux, le 20 Juin 2019

 

ooOoo

 

Les visites du Kruzenshtern à Bordeaux : 
reportage très complet et nombreuses photos
sur le site 33-bordeaux.com

Reportage sur le Kruzenshtern à Bordeaux - 33-bordeaux.com

 

ooOoo

 

Articles de presse et autres photos de « Bordeaux fête le fleuve »

 

ICI

Architecture, LANTON, CASSY, TAUSSAT

Taussat : Saint-Louis, tout de verre et de rouge !

 

blog-dsc_46508-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpgA la demande d’Eugène Ernest De Courcy (dont le père, Jacques François Le Cousturier de Courcy, a acquis le domaine de Taussat en 1830), une chapelle est construite à Taussat (1860). Celle d’aujourd’hui est la troisième version. En effet, la première, jugée trop petite, est totalement refaite en 1949. N’étant toujours pas assez grande, elle est de nouveau remaniée et agrandie au bout de plusieurs années de récolte de fonds privés. La version actuelle a été terminée en 1963. Les beaux vitraux (*) qui ornent ce monument ont été élaborés par Monsieur Mirande, maître émailleur bordelais.

(source : gironde-tourisme.fr – A la rencontre des belles villas de Taussat-les-Bains)

(*) les vitraux du choeur (ci-dessous), du transept gauche et du transept droit ont été réalisés en 1976, 1978 et 1980

 

 

blog-dsc_46511-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpg blog-dsc_46509-chapelle-saint-louis-taussat.jpg

Vitraux de Raymond Mirande (choeur, 1976)
Chapelle Saint-Louis de Taussat (1949 à 1963)
le 20 Mai 2019