- Soulac-sur-Mer, Médoc

L’Amélie : plage et station hors saison (2)

Quelques images oubliées, de la dernière journée dans le Médoc

Plage, villas et chapelle de l’Amélie, Soulac-sur-mer – le 14 Septembre 2021


Ce même jour, sur cette même plage :

Agenda, actualité, manifestations diverses, BASSIN D'ARCACHON, Gujan-Mestras, Portraits et moments de vie

Protégé : Cabane 244 : Bellissim’eau !!

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

- Route des vins du Médoc, Médoc

Pêle-mêle, de Beychevelle vers Saint-Julien… et retour !

Lors de mes deux précédents passages à Beychevelle, la route menant au port était fermée à la circulation. En l’empruntant ce jour là, j’ai constaté de nombreuses plantations d’arbres après le château, et en arrivant au port, de nouveaux aménagements à l’aire de pique-nique.

Une boucle de randonnée (voir description complète) permet de découvrir les ports de Beychevelle et de Saint-Julien, leurs carrelets (dont l’un ouvert au public) , le château Beychevelle (où je m’étais longuement promenée un printemps) et Ducru Beaucaillou (aperçu l’été dernier depuis l’estuaire, lors de la croisière des deux rives)

A la recherche de coins ombragés, je resterai en bordure d’estuaire, en renonçant à « la tournée » des châteaux et en rebroussant même chemin peu avant Saint-Julien : pas le courage de contourner des champs de maïs en plein soleil !

Depuis ces bords d’estuaire, on peut tout de même voir la façade de Ducru Beaucaillou, ainsi qu’une croix érigée à la mémoire d’Edouard Johnston (1868-1890), fils de Nathaniel Johnston, négociant bordelais, inventeur de la « bouillie bordelaise et dont la famille a été propriétaire du château de 1866 à 1928.

On aperçoit enfin le phare sur l’île de Patiras, et, derrière l’île nouvelle, non loin de Blaye (rive droite de l’estuaire), l’église Saint-Pierre de Cars, au clocher assez particulier.

Voilà, vous savez tout… ou presque ! Une balade très agréable, à (re)faire en famille, dès le matin, en prévoyant une pause pique-nique ; certaines tables au bord de l’eau sont particulièrement accueillantes !


Je vous avais prévenus, je vais vous faire marcher

(Album souvenir !)

Saint-Julien Beychevelle, le 10 Août 2021


Le 19 Août, aura lieu la 3ème édition de la nuit des carrelets, port de Saint-Julien

Programme en pages 11, 12, 13 de « Lo Vedilhon »

Architecture, Sud-Gironde

Roquetaillade, un jour de pluie… (galeries)

Roquetaillade, à Mazères (33) – Le 3 Août 2021

1er classement Monument historique en 1840
Logo monument historique Classé MH (1976, châteaux vieux et neuf)
Logo monument historique Inscrit MH (2002, domaine)


Le site de Roquetaillade a été occupé par l’homme depuis la Préhistoire. De nombreux silex taillés trouvés sur place témoignent de cette présence humaine. Ils sont aujourd’hui visibles dans la salle d’accueil du château.

Il faut imaginer que la présence de grottes naturelles et d’un piton rocheux sur lequel on pouvait se protéger était favorable à une « installation » humaine. L’origine du nom Roquetaillade provient certainement des aménagements « taillés dans la roche » que l’on trouve dans les grottes.

Aujourd’hui Roquetaillade est constitué de deux châteaux forts se trouvant dans la même enceinte :

Le Vieux château dont les premières constructions datent d’avant le XIIe siècle. Il est aussi appelé château de « La Motte ».

Le château « Neuf » date du début du XIVe siècle. Il est construit par Gaillard de La Motte, neveu du Pape Clément V. Il est aménagé par Viollet-le-Duc au XIXe siècle, qui y entreprend d’importants travaux de décoration et de création de mobilier.

Gravures de Léo Drouyn (1845 et avant restauration par Viollet-le-Duc)

Pour sa sauvegarde Roquetaillade est ouvert en public en 1956.

Le parc classé de Roquetaillade comprend les vestiges de l’enceinte médiévale avec la barbacane, le ruisseau du Pesquey et ses berges, le chalet XIXe et le pigeonnier du Crampet, qui fait partie de l’écomusée de la Bazadaise.

Le château de Roquetaillade est dans la même famille depuis plus de 900 ans.

(…)

(source Wikipédia – en savoir +)


SITE OFFICIEL avec vidéo


Histoire et vues intérieures


Travaux de restauration

Peinture des plafonds de la salle synodale pour achever le travail de Viollet-le-Duc


« En un mot, Roquetaillade est une merveille que tous ceux qui aiment le beau devraient visiter. » 

Léo Drouyn


De Roquetaillade, que j’avais visité jeune ado, j’avais surtout gardé le souvenir des décors hauts en couleur de Viollet-le-Duc.

Décors qu’il ne sera pas permis de photographier mais qu’on peut retrouver sur le site officiel du château (voir ci-dessus), et bon nombres de pages sur la toile (notamment sur l‘Inventaire du Patrimoine de Nouvelle-Aquitaine).

Je ne les avais pas franchement appréciés à l’époque, mais l’âge aidant et après plusieurs jours de grisaille, mon regard était nettement plus admiratif !!

🙂


Visite sous une pluie fine… (galeries, en gris et vert !)

Entrée du domaine : le château neuf et la chapelle Saint-Michel


Aux portes (et fenêtres !) du château neuf, avant et après la visite, et vue sur la chapelle


Autour du château vieux et des écuries


L’esplanade sud et les abords


La chapelle et la façade est du château neuf

Promenade à refaire par une belle journée d’automne ou de printemps !!

😉

- St Léger de Balson, Architecture, Sud-Gironde

St Léger de Balson : bleu printanier !

Je suis passée aujourd’hui à St Léger de Balson (entre le Bassin et Langon, dans le Sud-Gironde). Il pleuvait, il faisait tout juste 20°C… pas terrible pour un 3 Août !

Retour deux années en arrière avec quelques images oubliées dans un recoin du blog : du bleu printanier pour chasser le blues d’une journée d’été !!

BLOG-DSC_45891-église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45888-église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45895-monument aux morts et église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45896-monument aux morts et église St Léger de St Léger de BalsonBLOG-DSC_45893-monument aux morts et église St Léger de St Léger de Balson
Eglise Saint-Léger (XII ème et XVI ème, classée MH) et monument aux morts
Saint-Léger de Balson, le 11 Mars 2019

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Saint-Symphorien, à Cussac-Fort-Médoc

Retour sur cette journée du 20 Juillet, où l’improvisation et le hasard avaient bien fait les choses en me menant au château Lamothe-Bergeron et dans quelques jolis coins de nature de Cussac-Fort-Médoc.

Mais commençons par le début : une première halte, à une boulangerie (faut bien assurer le ravitaillement !), juste à côté de l’église.

Quelques images des ornements, avec de jolis bas-reliefs et certaines fresques évoquant, comme par exemple à Saint-Romain de Soussans, la vigne. Pour une vision complète et de longues explications, voir les dossiers ci-dessous.


Dossiers inventaire du patrimoine de Nouvelle-Aquitaine :

Église paroissiale Saint-Symphorien

Cussac-Fort-Médoc


Eglise Saint-Symphorien, Cussac-Fort-Médoc – 20 Juillet 2021

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Lamarque : ascension du dôme de Saint-Seurin

L’église Saint-Seurin de Lamarque (XIXème), surtout connue pour son dôme offrant une vue panoramique sur le Médoc, se refait une beauté, avec la restauration des peintures de la coupole, au dessus de l’autel.

Elle reste toutefois ouverte, et les bénévoles de l’association des Amis de l’église de Lamarque accueillent les visiteurs (en savoir +).

Page Facebook de l’association


Voir le dossier-inventaire de la région Nouvelle-Aquitaine :

L’église paroissiale Saint-Seurin de Lamarque


L’avis du Petit Futé sur ÉGLISE SAINT-SEURIN

Cette église fait la fierté des habitants de Lamarque. Avec son dôme de plomb, elle offre une vue panoramique sur l’estuaire, ses îles ainsi que le vignoble. Par beau temps, vous pouvez même voir le pont d’Aquitaine. L’église, construite à partir de 1838, a pourtant failli perdre son plus bel atout à la fin des années 1960. Son dôme menaçait de s’effondrer, le budget de la commune ne permettait pas alors de le restaurer. Il a fallu attendre 2005 pour que la coiffe de l’église soit rénovée et que ses fidèles puissent profiter du petit bijou que vous avez sous les yeux. Le visiteur pénètre dans le dôme par un escalier unique en son genre, tantôt droit, tantôt en colimaçon. Il rappellera peut-être aux cinéphiles celui du film « Le nom de la rose ». Le tout a un côté fantastique et poétique qui vaut le détour.


VISITE EXPRESS… pour les sportifs impatients !

Lamarque, le 15 Juillet 2021



VISITE… à ma vitesse de croisière !


En savoir + et voir autres images de l’église et son dôme :

(Depuis 2019, les visites sont en tarif libre)

_______________

Travaux de restauration des peintures de la coupole :


Quelques vitraux :


Expositions dans les chapelles :


Les premiers escaliers et les salles d’exposition du dôme :


Les derniers escaliers vers le clocher et le dôme


Au sommet du dôme !

- Route des vins du Médoc, Architecture, Médoc

Lamarque : un dôme sur les vignes médoquines… et une ascension en vue !

Quelques images anciennes pour déjà planter le décor et se préparer à l’ascension du dôme de l’église Saint-Seurin, avec une vue plongeante et panoramique sur Lamarque et ses environs.

(8 photos)

BLOG-P7110159-vigne et église St Seurin Lamarque
BLOG-P7110162-vigne et église St Seurin Lamarque

Eglise St Seurin (1836), et son dôme (restauré en 2005)
Lamarque, le 11 Juillet 2017

.

ooOoo

.

Brochure de présentation (double-clic pour agrandir) :

brochure-dome-lamarque
source : mairie de Lamarque.

ooOoo

A suivre : l’ascension du dôme

15 Juillet 2021 – vue sur la coupole et en direction de l’estuaire

Architecture, Médoc

De Saint-Martin à Saint-Seurin

De Saint-Martin, chapelle des pèlerins à Cadourne, à Saint-Seurin, église du centre-bourg

« La commune de St Seurin de Cadourne fut une étape importante sur les Chemins de St Jacques de Compostelle. En effet la chapelle St Martin de Cadourne, qui était l’église principale de la paroisse avant 1793, recueillait tous les pèlerins venus par l’estuaire descendant du Port de Mapon (St Estèphe) et du Port de la Maréchale. Cette petite chapelle sera abandonnée après la Révolution, et partiellement détruite ;

la paroisse décide donc d’agrandir l’église qui se trouve dans le bourg de Saint Seurin de Cadourne. La cloche, l’autel y sont donc transportés, ainsi que la statue de la Vierge Marie. »

(source : caruso33 – Saint-Seurin de Cadourne)


En savoir + (dossiers inventaires de Nouvelle Aquitaine) :

Chapelle Saint-Martin de Cadourne et église paroissiale Saint-Seurin


Eglise paroissiale Saint-Seurin (centre bourg de Saint-Seurin-de-Cadourne) – 1er Juillet 2021

Poitou Charente Vendée *

Aubeterre, de bas en haut… de haut en bas

8 Mai 2021, au Sud de la Charente, en limite du Périgord : avant de rejoindre Saint- Séverin (dont j’ai montré une ancienne papeterie), balade improvisée dans les ruelles d’Aubeterre-sur-Dronne.

Des images pour profiter du ciel bleu qui risque de se faire désirer ce long week-end de l’Ascension… et pour satisfaire un lecteur Teichois en manque de couleurs après mes précédents billets !

😉

ooOoo

Parmi les « Plus Beaux Villages de France » et les « Petites Cités de Caractère ® », Aubeterre-sur-Dronne est un village à l’ambiance méridionale, construit en amphithéâtre autour d’un bras de rivière. Ses ruelles pavées, longent des maisons blanches parées de tuiles rouges.

Célèbre pour son impressionnante église souterraine Saint-Jean, la cité l’est aussi pour ses artisans et ses boutiques de créateurs.

(…)

(source : La fabrique à souffle – tourisme en Sud-Charente)

~

Eglise souterraine Saint-Jean – source image : Grand Sud insolite

Nota : fermée pour cause de COVID, l’église souterraine Saint-Jean rouvrira ce 19 Mai

~

Eglise Saint-Jacques – source image site officiel d’Aubeterre

ooOoo

Du pied du village à l’église Saint-Jacques… et retour :

Aubeterre-sur-Dronne (voir site officiel), en Charente (16) – le 8 Mai 2021