De tout et de rien

Arts plastiques d’un soir d’hiver !

C’est la dèche pour le blog ! Ni balades, ni nouvelles photos, juste quelques fonds de tiroirs en plastoc, en attendant avec impatience le retour de températures de saison et même du froid !

Etats d’âme de blogueuse, futiles, c’est sûr, mais la météo aura été la cause de bien des catastrophes cet été, avec un nouvel incendie qui touche cette fois la commune de Saumos, dans le Médoc. 😦

Communiqué de presse Préfète de la Gironde : « Incendie en cours en Gironde : point du 13 septembre 2022 à 8h30

« Les sapeurs-pompiers de la Gironde appuyés par des renforts des départements voisins et nationaux, interviennent depuis lundi 12 septembre après-midi sur un incendie dans le secteur de Saumos, dans le Médoc. Malgré les importants moyens terrestres et aériens engagés, les flammes ont parcouru 1 300 hectares pendant la nuit. » (…)

Port de Cassy, Décembre 2021

Andernos, BASSIN D'ARCACHON

Une marquise au soleil

Quelque part à Andernos, ce 23 Août 2022

BASSIN D'ARCACHON, La Teste-de-Buch, Nature, faune et flore

Forêt et braou

Ce soir les images se bousculent.

Celles, heureuses, de plusieurs balades, en forêt, vers la dune du Pilat, à Cazaux mais aussi vers Landiras et son château, et depuis deux jours, les visions d’apocalypse, avec ces feux qui ne cessent de gagner du terrain. La Gironde est ainsi passée en vigilance rouge pour le risque de feux de forêt.

Situation ce 14 Juillet : Incendies en Gironde – 5 300 hectares brûlés, Cazaux évacué, des maisons détruites

Quelques notes parviennent jusqu’ici : Music’o Teich s’est installée au port pour quatre soirées. The show must go on ! Mais, vous vous en doutez, il n’y aura pas eu de feux d’artifice cette année…

De toutes façons, pas le coeur à festoyer. Plutôt envie de retourner en forêt (par la pensée), pour tenter de retrouver un peu de « sérénitude »… comme ce rosier rendu à la vie sauvage et semblant bien s’épanouir dans le braou !

Forêt de la Teste, le 2 Juin 2022

- Bourges, Architecture, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : église Notre-Dame

L’Eglise Notre-Dame est construite une première fois en 1157, par des chanoines réguliers de Saint Augustin, elle s’appelle alors Saint Pierre et Saint Paul le Marché. Elle a été classée monument historique le 26 janvier 1931.

(…) Ce fut l’église de Jacques Cœur et de sa famille, ils habitaient à 50 mètres de celle-ci, rue de Parerie.

Comme d’autres monuments et une grande partie de la cité, l’église est détruite lors du grand incendie de la Madeleine au mois de juillet 1487. C’est donc au XVI ième siècle, vers 1520 qu’elle est reconstruite, la nef ayant été allongée d’une cinquième travée et selon une tradition non vérifiée au plan de l’histoire, et ce serait l’architecte local Guillaume Pelvoysin qui construisit la tour nord. Au XVIIème siècle, l’entrée latérale située au sud est restaurée dans le style du moment, c’est à dire avec des colonnes corinthiennes qui donnent une petite note classique. Le 27 mai 1562, lors de l’entrée dans Bourges des Huguenots, elles est à nouveau pillée par les soudars du comte de Montgomery.

La tour est haute de 37 mètres jusqu’à la balustrade, et l’on remarque des traces d’éclats, sans doute, selon M. Jenny, des restes des guerres de religion.

Après avoir servi de dépôt de salpêtre puis de magasin de foin pendant la Révolution, elle est rendue au culte et prend en 1803 le vocable de Notre Dame.

L’intérieur de l’église comprend quelques trésors du patrimoine local.

(…)

(source : https://fsspbourges.fr/leglise-notre-dame-de-bourges/

Dossier Patrimoine-Histoire Notre-Dame de Bourges (nombreuses photos)

L’Association Sauvegardons Notre Dame de Bourges a pour mission de contribuer à la restauration, à l’embellissement et à l’animation de l’église, dont les vitraux font notamment l’objet de travaux d’urgence

Article France Bleu du 1er Mars 2022 – Bourges : l’église Notre-Dame amputée de ses vitraux pour plusieurs années

Des travaux d’urgence à l’église Notre-Dame de Bourges : une entreprise spécialisée est en train de démonter une bonne partie des vitraux. Les plus anciens remontent à la fin du XVéme siècle mais ce sont ceux du XIXéme qui posent souci.

Bourges, le 11 Mai 2022

- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : boulevard du matin et du soir

Le trajet entre l’hôtel et le centre historique, avec des maisons à pans de bois, des cours (assez nombreuses à Bourges), des façades plus récentes, des petits commerces, des rues attenantes pavées.

Le début et la fin d’une nouvelle longue journée à sillonner Bourges !

(Pardon pour l’aspect répétitif des images dans mes moments d’enthousiasme… Cet enthousiasme qui a fait de cette longue artère, à mes yeux, un « boulevard » et non une simple rue ! )

Boulevard Rue Edouard Vaillant, rues attenantes et Voiselle – 11 Mai 2022