- Route des vins du Médoc, MEDOC

Sous un arbre, dans la vigne (saison 2 !)

Un petit air de déjà vu… Et cette fois encore pas à l’heure idéale et sans une jolie lumière, mais avec un vert éclatant interdisant le passage en N&B !

Prochain rendez-vous par une belle journée d’Automne !!


Vers Saint-Estèphe – 1er Juillet 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Les roses, la vigne, l’estuaire et Verdignan

Le domaine de Verdignan

Connu pour être une des plus anciennes propriétés viticoles du canton de Pauillac, et certainement la plus ancienne de Saint Seurin de Cadourne, Verdignan se fait d’abord remarquer par la très belle architecture de son château. Le domaine est resté dans la même famille de la fin du 18ème siècle jusqu’en 1934, ce qui montre que les anciens propriétaires aimaient séjourner dans ce lieu chargé d’histoire à la vue imprenable.

Le château est encore imposant bien qu’il ait perdu 1/3 de sa surface côté sud suite à un incendie dans les années 40. Les amateurs de photos qui s’y arrêtent nombreux lui trouvent une similitude architecturale avec d’autres constructions médocaines antérieures à cette partie du 18ème siècle.

Sur le linteau en pierre de la porte la plus ancienne du cuvier de Verdignan figure une date : 1720.

Les abbayes ont détenu pendant de très nombreuses années le savoir-faire de l’élaboration des vins. Il n’est donc pas étonnant que le cuvier de Verdignan soit construit à quelques centaines de mètres de l’ancienne abbaye de Cadourne, halte connue pour les pèlerins de Compostelle qui traversaient l’estuaire en arrivant au port du village dénommé La Maréchale. Ce port qui fut aussi un lieu fréquent de chargement des gabarres pour amener les barriques de vin jusqu’à Bordeaux.

(…) (lire la suite : la famille Miailhe)

(source : http://www.chateau-verdignan.com/heritage-chateau-verdignan/)

ooOoo

Une courte halte face au domaine

(repère 39 sur le circuit « Architecture des châteaux » de l’office de tourisme Médoc-Vignoble)

Château Verdignan, Saint-Seurin-de-Cadourne – 1er Juillet 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC, Nature, faune et flore

Pas loin des vignes, dans le pré ou sur une ruine…

… avec leurs gros sabots (et leur doux regard) ou à tire-d’ailes

Vers Saint-Yzans-de-Médoc – 1er Juillet 2021

- Lacanau, MEDOC, Portraits et moments de vie, Sport

Flashback : ganivelles et surfeurs

Lacanau-Océan – le 13 Juin 2019

- Route des vins du Médoc, Architecture, MEDOC

Bouqueyran : le château reconstruit pierre par pierre

Construit vers 1850, transformé après 1862, avec l’ajout des deux tours, le château Bouqueyran a changé de propriétaires à de multiples reprises. Le domaine est géré depuis 1995 par Philippe Porcheron, qui l’a acquis en 2011.

source image : Artcurial, cuivre gravé


Longtemps laissé à l’abandon, à l’état de ruine depuis la tempête de 1999, sa rénovation était difficilement réalisable.

Il a été démoli fin 2013 et reconstruit pierre par pierre sur le coteau d’en face

Source image : charpentes Champeau

(en savoir + : appellation Moulis, histoire du château, reconstruction)


De part et d’autre de la départementale :

Pressée d’arriver à Lamarque ou prise par le temps sur le chemin du retour, je ne m’étais jamais arrêtée à Bouqueyran. Et ces belles bâtisses m’intriguaient (j’ai ma réponse !…) tout comme l’ancien moulin (et l’arbre mort !)

Château Bouqueyran nouveau !

bâtisses autour du moulin :

Bouqueyran (Moulis-en-Médoc)le 10 Juin 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Bouqueyran : l’ancien moulin, la vigne et l’arbre mort

(…) Déjà à l’époque Antique, marquée par la polyculture sous forme de latifundia (grandes propriétés), la vigne était cultivée à Moulis puisque trois établissements gallo-romains y ont été reconnus. C’est de cette époque que date le fameux cépage biturica, ancêtre de notre cabernet et qui a laissé dans le langage populaire le terme de « biture » pour désigner l’ivresse !

Durant le Moyen Âge, le Médoc est un des greniers de Bordeaux ; la présence de nombreux moulins, pour moudre le grain, l’atteste. C’est du terme « moulin » que Moulis tire son nom : Molinis / Moulinis. Les vignobles existants appartenaient à des propriétaires féodaux et à la communauté religieuse dont l’église romane atteste l’importance.

(…) source Wikipédia – Moulis-en-Médoc

Bouqueyran (commune de Moulis-en-Médoc) – le 10 Juin 2021

ooOoo

A suivre :

Château Bouqueyran, reconstruit pierre par pierre sur le coteau d’en face

MEDOC

Flâner encore autour des carrelets

On l’aura compris, je résiste difficilement à l’appel de l’estuaire et de ses carrelets ! Et la route menant au port de Beychevelle étant fermée ce jour-là, j’aurai tout le loisir de m’attarder sur ce port de Saint-Julien (le revoir à marée basse, dans une lumière douce)

Port de Saint-Julien, autour du carrelet bleu le 10 Juin 2021

MEDOC

Le carrelet bleu, port de Saint-Julien

Une lumière et des couleurs bien différentes qu’une fois précédente, à marée basse

Port de Saint-Julien, sur l’estuaire de la Gironde

ooOoo

A suivre : les autres carrelets de Saint-Julien

MEDOC, Ostréiculture

Bouée 29 – Bye l’estuaire, salut By !

Suite de la balade de jeudi dernier, le long de l’estuaire, sur une partie qu’il restait à découvrir, entre Talais et le port de Lamena.

Le temps a encore manqué (bon prétexte pour une nouvelle virée dans ce secteur !), mais difficile de résister à une courte halte sur le port de By.

Port de By (Bégadan) – le 27 Mai 2021

ooOoo

Au sujet de la bouée 29 et du port de By :

Le port équipé d’une écluse figurait sur la carte de Claude Masse (1708) avec la mention « port et chenal de Vie ou il entre de grosse barque ». D’importants travaux y sont réalisés au XIXème siècle.

Au début du XXème siècle, Julien Damoy, célèbre épicier parisien et propriétaire du château de la Tour de By y construit un entrepôt.

S’ajoute aussi l’activité de détroquage des huîtres, que Pierre Belloc, marin, exercera pour une durée de 5 ans, dans une guérite. (j’ai photographié une coquille St Jacques peinte sur la bouée 29, s’il y avait aussi une huître, mea culpa pour cet oubli !)

La fin du siècle verra le déclin et l’abandon de l’activité de transport de marchandises.

Et la bouée 29, mise en place dans le chenal du port de By dans les années 1890, déplacée à plusieurs reprises, a fini sa carrière en 2000. Elle trône désormais sur une aire de pique-nique !

(en savoir + et voir cartes postales anciennes)

MEDOC

Au pied du phare, face à l’estuaire

Ni ennemi, ni visiteur de marque en vue… Aucun coup de canon ne retentira ce jour-là au phare de Richard (où je vous conseille de (re)grimper pour une vue plongeante sur l’estuaire) !

😉

(Abonnés WordPress : mosaïque N&B visible uniquement sur le blog, avec liens vers images couleur)

Phare de Richard (site officiel), à Jau-Dignac-et-Loirac – le 27 Mai 2021