- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : de l’Auron à l’enclos des Jacobins

L’avis du Petit Futé sur la rue d’Auron : C’est une longue rue semi-piétonne. Les maisons à pans de bois y sont nombreuses mais beaucoup restent à rénover. Les boutiques qui la bordent sont souvent indépendantes et lui donnent un caractère bien typé : marchand de chaussures, boucher, fleuriste, maison de thé et café, boutique de jouets… Malheureusement, beaucoup de ces boutiques familiales ferment leur porte pour laisser la place à des enseignes sans caractère (banques, superettes, agences immobilières…). La partie haute, autrefois nommée rue du Tambourin-d’Argent, a bien sûr perdu depuis longtemps ses auberges, ses maréchaux-ferrants, ses bourreliers, son charron et son marchand de chevaux. La circulation y était rare et lente. Le calme et la quiétude de l’ex-Grande Rue d’Auron la rendent agréable à parcourir sans but précis.

En savoir + : la rue et le quartier d’Auron – l’Encyclopédie de Bourges


Après avoir déambulé autour de la Halle au blé, des écoles voisines et du moulin de la Chappe, on quitte les boulevards de Juranville et d’Auron pour remonter la rue d’Auron jusqu’à l’enclos des Jacobins et rejoindre ensuite la rue Moyenne.

Bourges, le 12 Mai 2022

- Bourges, Architecture, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : au fil des rues, des styles et des époques, des Prés Fichaux à l’Auron

(article mis en ligne le 4 Juillet)

Ce 4 Juillet 2022 – L’esprit encore à Bourges, je fais durer le plaisir, plongée dans « le grand Coeur » de Jean-Christophe Rufin, livre passionnant sur la vie de Jacques Coeur. Et à part une belle balade en forêt il y a tout juste un mois, je n’ai pas remis le nez et l’appareil-photo dehors ! Je poste ce billet, resté jusqu’alors dans mes albums-souvenirs privés, pour montrer divers aspects de l’architecture berruyère au fil des rues et des siècles, dans le centre historique et quelques artères qui l’encerclent.


Jeudi 12 Mai, au matin : autour du jardin des Prés Fichaux, puis sur le parcours vers la maison de la Reine Blanche, l’Hôtel-Dieu, la Halle au blé et l’école Auron, le moulin de la Chappe ; on passera par l’avenue de Peterborough (autour du centre commercial l’Avaricum), la rue Cambournac, la rue Gambon, le boulevard Gambetta, le boulevard de Juranville, les berges de l’Auron. Le soleil, lui, boudait un peu, mais je n’avais pas boudé mon plaisir pour cette nouvelle journée-marathon dans Bourges !!

- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : le merle et la Halle au blé

La Halle au blé est un élément caractéristique de l’économie urbaine au XIXe siècle. Elle est construite en 1836 à l’emplacement du couvent des Cordeliers, désaffecté depuis 1791, et à proximité du marché au grain de la place de la Nation. L’emplacement avait été choisi, entre autres, pour sa proximité avec l’Auron, qui était en partie navigable, et surtout du Canal de Berry. La Halle au Blé est à l’origine destinée au stockage et au commerce contrôlé et réglementé du blé (…)

Réaménagée à la fin du XIXe siècle, elle devient un lieu d’expositions et de manifestations diverses, tel à l’automne 1976 « la Halle en fête », un mini festival organisé par les créateurs du  Printemps de Bourges.
Elle accueille aujourd’hui le marché du samedi matin.

Cet ensemble architectural est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1984.

D’importants travaux de réhabilitation ont été réalisés de 2013 à 2015.

(Source : site officiel ville de Bourges / halle au blé)

Halle au blé de Bourges (1836) – le 12 Mai 2022


L’avis du Petit Futé sur le marché du samedi matin à la Halle au blé :

capture d’écran site Le Petit Futé

- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : jardin des Prés Fichaux

Inauguré en 1930. Découvrir son histoire, entre Pré-Fichaut (pré fiscal) du Moyen-Âge, son aménagement sous la direction de Paul Marguerita, architecte paysagiste de la ville, ses nombreux éléments « art déco » lui valant en 1990 une inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, puis son classement « jardin remarquable ».

en savoir +

Bourges, les 8 et 12 Mai 2022

- Bourges, Architecture, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : au fil des rues, lors d’une journée « marathon » !

(mise en ligne du 21 Juin)

Mercredi 11 Mai 2022 – Point de départ de cette journée-marathon : un boulevard et la place Gordaine, les rues Bourbonnoux et Joyeuse. Suivront la visite de la cathédrale (dont je garde les images pour clore le chapitre « Bourges » !), le palais Jacques Coeur, les églises Saint-Pierre le Guillard et Notre-Dame. Points de passage obligés : les rues d’Auron, Moyenne et des Arènes. Puis, en limite du centre historique, la halle St Bonnet (où je ferai quelques emplettes le matin du départ).

(voir série complète)