- Route des vins du Médoc, MEDOC

Bouqueyran : l’ancien moulin, la vigne et l’arbre mort

(…) Déjà à l’époque Antique, marquée par la polyculture sous forme de latifundia (grandes propriétés), la vigne était cultivée à Moulis puisque trois établissements gallo-romains y ont été reconnus. C’est de cette époque que date le fameux cépage biturica, ancêtre de notre cabernet et qui a laissé dans le langage populaire le terme de « biture » pour désigner l’ivresse !

Durant le Moyen Âge, le Médoc est un des greniers de Bordeaux ; la présence de nombreux moulins, pour moudre le grain, l’atteste. C’est du terme « moulin » que Moulis tire son nom : Molinis / Moulinis. Les vignobles existants appartenaient à des propriétaires féodaux et à la communauté religieuse dont l’église romane atteste l’importance.

(…) source Wikipédia – Moulis-en-Médoc

Bouqueyran (commune de Moulis-en-Médoc) – le 10 Juin 2021

ooOoo

A suivre :

Château Bouqueyran, reconstruit pierre par pierre sur le coteau d’en face

8 réflexions sur “Bouqueyran : l’ancien moulin, la vigne et l’arbre mort

  1. Toujours triste de voir un moulin qui n’a plus d’ailes mais il lui reste les belles textures de ses pierres. J’aime beaucoup la photo 2 en nb pour le sujet et le ciel superbe au-dessus et pour les autres j’aime autant la couleur que le nb.

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s