Médoc, Ostréiculture

Bouée 29 – Bye l’estuaire, salut By !

Suite de la balade de jeudi dernier, le long de l’estuaire, sur une partie qu’il restait à découvrir, entre Talais et le port de Lamena.

Le temps a encore manqué (bon prétexte pour une nouvelle virée dans ce secteur !), mais difficile de résister à une courte halte sur le port de By.

Port de By (Bégadan) – le 27 Mai 2021

ooOoo

Au sujet de la bouée 29 et du port de By :

Le port équipé d’une écluse figurait sur la carte de Claude Masse (1708) avec la mention « port et chenal de Vie ou il entre de grosse barque ». D’importants travaux y sont réalisés au XIXème siècle.

Au début du XXème siècle, Julien Damoy, célèbre épicier parisien et propriétaire du château de la Tour de By y construit un entrepôt.

S’ajoute aussi l’activité de détroquage des huîtres, que Pierre Belloc, marin, exercera pour une durée de 5 ans, dans une guérite. (j’ai photographié une coquille St Jacques peinte sur la bouée 29, s’il y avait aussi une huître, mea culpa pour cet oubli !)

La fin du siècle verra le déclin et l’abandon de l’activité de transport de marchandises.

Et la bouée 29, mise en place dans le chenal du port de By dans les années 1890, déplacée à plusieurs reprises, a fini sa carrière en 2000. Elle trône désormais sur une aire de pique-nique !

(en savoir + et voir cartes postales anciennes)

8 réflexions sur “Bouée 29 – Bye l’estuaire, salut By !

  1. J’aime le cadrage qui dirige le regards vers l’estuaire avec en premier plan cette imposante bouée qu’on ne peut pas manquer.

  2. Tu n’espère quand même pas faire le Médoc en un jour comme certains touristes ! 😉 Les cartographes avaient moins de difficultés à dresser les cartes qu’à comprendre les noms que les indigènes donnaient à leur bleds. Sur les plus anciennes cartes, celles où Jau, Dignac et Loirac sont encore des îles. on trouve Bey, By, Bit, Bis, Vie. C’est mystérieux comme cette histoire de coquille Saint-Jacques. Je n’ai jamais compris où doivent passer les pèlerins, chaque chemin du Médoc est quasiment marqué d’une coquille, Si tu suis les indications tu ne sors jamais du Médoc tellement c’est labyrinthiquement infernal.

    Bonjour Marion,

    Alex

    1. … la bonne excuse ce labyrinthe, pour faire durer le plaisir entre la route des vins et celle des lacs ! Je me demande si certains pèlerins ne renoncent pas à St-Jacques ! 🙂
      Pas fana de marathon, la saga médocaine (ou médoquine ?) risque de durer un moment 😉
      Bonne fin de soirée

      1. Oh moi, je suis snob et donc je préfère médoquin et médoquine, ça fait vraiment plus bordelais que médocain et médocaine !!! 🙂 🙂 🙂 🙂

        Bonne nuit Marion,

        Alex

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s