Architecture, Poitou-Charente, Vendée *

Architecture des années 50 : « l’école de Royan »

Session de rattrapage du bac ! Ce samedi matin, depuis le Verdon-sur-Mer, c’est à bord de « La Gironde » que nous rejoignons Royan, station balnéaire de Charente-Maritime, de l’autre côté de l’estuaire.

Détruite par des bombardements alliés lors des combats de la Libération (siège de Royan, 12 septembre 1944 – 15 avril 1945), la ville martyre est déclarée par la suite « Laboratoire de recherche sur l’urbanisme » et possède depuis un patrimoine architectural représentatif des années 1950 (architecture moderniste), ce qui lui vaut d’être classée ville d’art et d’histoire en 2010.

en savoir + sur la reconstruction de la ville de Royan et voir nombreuses photos

 

ooOoo

 

BLOG-DSC_44558-villa 1955 la Périnière RoyanBLOG-P9083623-façades RoyanBLOG-DSC_44628-29-palais des congrès 1957 Royan

BLOG-DSC_44601-front de mer RoyanBLOG-P9083632-auto et maison bleues Royan

Front de mer de Royan – Samedi 8 Septembre 2018

 

ooOoo

 

En savoir + sur les villas « la Périnière » et « Ombre Blanche »,
et sur le Palais des Congrès
BLOG-P9083548-descriptif villas la Périnière et Ombre Blanche RoyanBLOG-P9083545-descriptif palais des congrés Royan

 

ooOoo

Autres villas de styles divers, boulevard Frédéric Garnier

.

9 réflexions sur “Architecture des années 50 : « l’école de Royan »

    1. Je passerai voir vos photos.
      Toute cette architecture m’avait paru froide et sans âme jusqu’à présent.
      Et puis sous le soleil, avec l’animation de ce très beau samedi de Septembre, j’y ai vu le charme des années 50, les notes de couleurs, et tout plein de bonnes raisons de retourner explorer longuement la ville !!
      Bonne journée, Suzanne.

  1. J’avais oublié ces immeubles, ça fait plus de 30 ans que je ne suis pas allée à Royan que je n’aime pas trop d’ailleurs à cause justement de son excès d’immeubles. En revanche j’apprécie tes photos toujours bien cadrées et tous ces rectangles ou cubes deviennent beaux à travers ton regard

    1. Je n’aime pas les immeubles quand ils remplacent de vieilles demeures encore en bon état qu’on a sacrifiées.
      Là, le contexte est différent… Et il reste tout de même quelques joyaux anciens,
      Bonne journée, Marie.

      1. Oui je me souviens de ces vieux immeubles. C’est un peu comme à Grenoble en fait, après 1950 il s’est construit des horreurs (ce que ne sont pas les immeubles de tes photos) mais il reste de vieux quartiers et le centre ville qui sont très chouettes

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s