- Soulac-sur-Mer, MEDOC

Chenal de Neyran, entre champ de tournesols et champ de bataille

(3 galeries de photos) 

Autre aspect de cette journée du 25 Juillet dans le Médoc : choisir, à la seule vue des tournesols, de se perdre sur une petite route longeant un chenal et menant vers l’estuaire !

Une première halte bucolique rappelant celle du pont de l’Estey d’Un, et une deuxième sous fond d’évocation historique du Front du Médoc.

 

BLOG-DSC_44405-chenal de Neyran  BLOG-DSC_44440-route chenal et port Neyran Médoc

BLOG-DSC_44432-port Neyran Médoc  BLOG-DSC_44428-blockhaus front du Médoc 18 19 Avril 1945 Neyran

 

Le chenal de Neyran traverse la partie sud-est de la commune de Soulac, rejoignant l’estuaire selon un tracé quasi rectiligne. Il collecte les eaux des fossés secondaires et du marais de la Palu ou de Lilhan. Il joue un rôle essentiel dans l’assainissement de ces terres marécageuses et des terres basses, dites « mattes ».

La route D1E4 l’enjambe au sud du Château de Neyran. Plus à l’est, une vanne à crémaillère y a été installée. Un petit hameau s’est développé à cet endroit, à proximité également des anciens marais salants au nord, qui marquent encore le paysage. C’est à l’aval de cette écluse que la cale du port devait être aménagée : c’est là en tout cas que les marchandises étaient déposées, ramenées par des barques à fond plat. Plus d’un kilomètre sépare le port des rives de l’estuaire.

En atteignant le rivage, on observe au nord, le muret d’une ancienne digue protégeant les cultures des inondations. Au sud du chenal, la digue est constituée d’une levée de terre avec enrochements renforcés par des épis.

Des éléments du Mur de l’Atlantique sont également conservés.

(source dossier de l’inventaire du patrimoine d’Aquitaine – lire la suite)

 

ooOoo

 

Le chenal de Neyran :

 

ooOoo

 

La route longeant le chenal et les marais,
les rivages face au Verdon et Royan :

 

ooOoo

 

Des vestiges du mur de l’Atlantique
et une plaque commémorative du front du Médoc  
(à noter que le mémorial se trouve à Soulac)

 

 

11 réflexions sur “Chenal de Neyran, entre champ de tournesols et champ de bataille

  1. Encore une belle série qui me fait découvrir ta région Marion et je pense que, comme moi, tu es une chanceuse. Nous sommes toutes les deux dans des régions superbes. Merci du partage. Je poste mon dernier article demain et ensuite vacances avec retour le 19 août.

    1. … Entre Bretagne et montagne, tu dois avoir une belle collection d’images !
      La Gironde est grande et offre des paysages variés, j’aimerais délaisser plus souvent le Bassin pour les explorer !
      Bonnes vacances, Marie.

      1. Mon amie de longue date qui habite Pessac vient me rejoindre dans la soirée et nous partons toutes deux demain vers un peu moins chaud. Je vais pouvoir faire des images. Merci Marion de ta fidélité

  2. Ces écluses sont nécessaires à la vie des marais ou mattes (ici, on écrit mathes !) et c’est aussi un refuge pour toutes sortes d’oiseaux qui savent y trouver de l’eau… bonne soirée ! 🙂

  3. Coucou Marion , tu mérites une médaille pour tes photos c’est certain mais pour oser sortir avec cette canicule ( elle a quitté la Bretagne depuis 2 jours et honnêtement j’apprécie ) 🙂

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s