Médoc

Bernos : des druides, une fontaine, une fée, de l’eau ferrugineuse !

(billet mis en ligne le 16 Mars 2022)

7 Mars 2022 : malgré deux haltes à Calon-Ségur (Saint-Estèphe) puis Grand-Puy-Lacoste (Pauillac), je déciderai cette fois-ci de mettre à l’honneur non pas les châteaux et vins du Médoc mais l’EAU : celle des demoiselles Averous à la grotte d’Artigues et maintenant celle, ferrugineuse (!) de la fontaine de Bernos.


La Fontaine de Bernos est d’origine gauloise. Les Gaulois adoraient les divinités des eaux et les druides célébraient leur culte dans des clairières ou pénétrait le soleil à proximité des sources ferrugineuses considérées comme des divinités. La vie spirituelle des Gaulois occupait une place importante dans leur groupe social. Les druides, vêtus de blanc, symbole de pureté de lumière et de l’immortalité de l’âme, dirigeaient des rassemblements au sein de la forêt devenue temple. La Fontaine de Bernos est un site riche de légendes et de mystères. Sa forme circulaire, ses eaux ferrugineuses, l’arche qui en délimite l’entrée et qui présentait une porte, son entourage de chênes. Ses légendes (*) laissent fortement penser que des cultes druidiques et celtiques ont eu lieu autour de cette fontaine qui n’a jamais été vue tarie.

Source (!) : office de tourisme Médoc-vignoble

(*) Entre autres légendes, on raconte qu’une fée revient s’y désaltérer, en souvenir de son existence terrestre, qu’une princesse s’y serait noyée et que ses cheveux roux coloreraient encore aujourd’hui son eau et, que si une jeune fille amoureuse jette deux épingles à cheveux dans l’eau et qu’elles se croisent, elle est assurée d’être aimée en retour.

Source : le petit futé

Bernos (Saint-Laurent Médoc) – le 7 Mars 2022

12 réflexions sur “Bernos : des druides, une fontaine, une fée, de l’eau ferrugineuse !

  1. J’aime les légendes qu’elles soient celtiques ou pas. Je ne connais pas cette fontaine de Bernos mais j’aime ces eaux rouges qui me font penser à celles qu’on peut aussi voir dans la forêt de Huelgoat en Bretagne. J’appelle cette eau là « le sang des druides » mais elle a un autre nom qui ne me revient pas en tête.

  2. C’est une version médoquine et non tarie de ta fontaine Saint-Jean ! 😉 J’en connais qui croient au pouvoir de cette eau et qui viennent même en remplir des bouteilles, alors je dois te poser la question : tu as bu de l’eau de la fontaine ? La fontaine jouxte le champ de foire où se déroulait des grandes foires en août et en septembre. C’était un lieu de promenade pour les visiteurs et les gens de Saint-Laurent. (il n’y a pas grand chose à faire dans le coin !). C’est un peu tiré par la barbe de Panoramix cette histoire de chênes, Bernos ça indique un endroit planté d’aulnes.

    Bonjour Marion,

    Alex

    1. C’est sûr, faut plus trop compter sur les pouvoirs de guérison de Saint-Jean !
      Pour Bernos, je viendrai peut-être m’y désaltérer dans une seconde vie, pour l’instant je la laisse bien volontiers aux fées !! 🙂
      Bonne soirée Alex

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s