Nature, faune et flore

C’est César qui m’envoie… (Mission hérisson)

Lundi 17 Mai 2021 – On a frôlé la catastrophe, cet après-midi, avenue de Césarée, à Gujan-Mestras : la disparition d’un hérisson suicidaire traversant hors des clous, entre le cimetière et les abords de la clinique vétérinaire (si si, ça ne s’invente pas !!…) et celle d’une automobiliste Teichoise, freinant net et faisant signe aux autres voitures d’en faire autant, pour pouvoir porter secours à la bestiole ! Bestiole très docile au poil à peine hérissé, qui a semblé sensible à la douceur du foulard dans lequel elle avait trouvé refuge…

Les deux vétérinaires de Gujan, bien qu’à l’écoute, ont rappelé qu’elles n’étaient pas habilitées à soigner « la faune sauvage », ceci étant de la compétence du Centre de soins de la LPO, à Audenge, au domaine de Certes.

César – ou Césarine ? – rescapé(e) de l’avenue de Césarée, ne semblant ni blessé(e) ni infesté(e) de puces ou tiques, a été installé(e) dans une panière à linge avec quelques croquettes et de l’eau, appréciées. Il (elle) a ensuite fugué pour explorer un peu le jardin avant de piquer un roupillon dans un « nid » de feuillages, recouvert d’un abri en carton.

Mardi 18 Mai, 07h00 – César(ine), retrouvé(e) recroquevillé(e) au même endroit qu’hier à la tombée de la nuit, sera finalement amené(e) au Centre de soins qui le (la) gardera en observation.

Affaire à suivre (par mail, avec le n° d’admission) … en espérant que tout aille bien.

ooOoo

Conseils de la LPO (pour se sentir un peu moins démunis dans pareilles circonstances) :

ooOoo

César (ou Césarine), rescapé(e) de l’avenue de Césarée :

Hérisson d’Europe, dans un jardin du Teich – ce lundi 17 Mai 2021

ooOoo

2 juin : réponse du Centre de Soins, mauvaise nouvelle…

« Merci de votre intérêt pour la faune sauvage, et d’avoir agi pour que la prise en charge de cette jeune femelle hérisson se fasse le plus rapidement possible.

Malheureusement nous n’avons pas de bonnes nouvelles à vous annoncer.

L’animal était arrivé au centre en raison d’un affaiblissement généralisé de son état.  Cet épuisement était renforcé par le fait qu’il était infesté de tiques et que les mouches avaient déjà pondu sur lui, entraînant l’éclosion d’asticots. Dès son arrivée, il a été placé en soins intensifs afin de stabiliser son état et entièrement déparasité, mais cela n’a malheureusement pas suffi.

Celui-ci est malheureusement décédé des suites de son état.

Merci d’avoir néanmoins fait tout votre possible pour lui offrir une seconde chance. »

😦

ooOoo

J’avais reçu quelques jours auparavant la newsletter Mai-Juin de la Mission Hérisson, pour apprendre à mieux connaître et protéger ce petit animal malheureusement menacé.

Je vous redonne le lien vers le site : https://missionherisson.org/

7 réflexions sur “C’est César qui m’envoie… (Mission hérisson)

  1. Trop mimi l’histoire. J’aurais fait la même chose que la dame au foulard. J’aime ces petites bêtes. Souhaitons qu’elle ne rencontre pas une autre paire de roues !

  2. Bravo à cette automobiliste pour son courage de s’arrêter pour lui porter secours ( plutôt pour lui sauver la vie car d’autres seraient passer à côté et voir même écraser.

  3. Laisse-le dans ton jardin. Chaque soir avant de te coucher, tu lui mettras des croquettes dans une gamelle. La nuit si tu es réveillée par des grognements ce seront ceux de César(ine) qui se vautrera dans les croquettes. Au matin, tu découvriras que César(ine) a crotté tout autour de la gamelle voire dedans. Ce sont les joies d’avoir des hérissons dans le jardin. J’en ai sauvé un, cet hiver, trop petit pour pouvoir hiberner, maintenant il est gras comme cochon ! 😉

    Bonjour Marion,

    Alex

    1. Bonjour Alex,
      Faut vraiment que je potasse le sujet pour être capable de voir si les animaux recueillis ont besoin ou pas de soins.
      Et là, dans le doute (et parce que je suis toujours anxieuse quand il s’agit d’animaux !), j’ai préféré le faire examiner.
      J’espérais une réponse rassurante immédiate et un retour au bercail avec lui. Mais ils ont voulu le garder et se chargeront eux-mêmes de le remettre en liberté dès que possible. J’ai écrit ce matin pour avoir des nouvelles.
      C’est fichu pour une seconde vie au Teich et je le regrette bien. En lisière de forêt, loin de rues passantes, il aurait été en sécurité. Certains ont trouvé refuge chez mes voisins. Il m’arrive d’en voir la nuit, quand j’appelle mes chats ! Les chats en ont d’ailleurs un peu peur et les évitent !
      Ton sauvetage me donne encore plus de regrets…
      Bonne journée, longue vie (et bonne digestion !) à ton squatteur de jardin ! 😀

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s