Nature, faune et flore

C’est César qui m’envoie… (Mission hérisson)

Lundi 17 Mai 2021 – On a frôlé la catastrophe, cet après-midi, avenue de Césarée, à Gujan-Mestras : la disparition d’un hérisson suicidaire traversant hors des clous, entre le cimetière et les abords de la clinique vétérinaire (si si, ça ne s’invente pas !!…) et celle d’une automobiliste Teichoise, freinant net et faisant signe aux autres voitures d’en faire autant, pour pouvoir porter secours à la bestiole ! Bestiole très docile au poil à peine hérissé, qui a semblé sensible à la douceur du foulard dans lequel elle avait trouvé refuge…

Les deux vétérinaires de Gujan, bien qu’à l’écoute, ont rappelé qu’elles n’étaient pas habilitées à soigner « la faune sauvage », ceci étant de la compétence du Centre de soins de la LPO, à Audenge, au domaine de Certes.

César – ou Césarine ? – rescapé(e) de l’avenue de Césarée, ne semblant ni blessé(e) ni infesté(e) de puces ou tiques, a été installé(e) dans une panière à linge avec quelques croquettes et de l’eau, appréciées. Il (elle) a ensuite fugué pour explorer un peu le jardin avant de piquer un roupillon dans un « nid » de feuillages, recouvert d’un abri en carton.

Mardi 18 Mai, 07h00 – César(ine), retrouvé(e) recroquevillé(e) au même endroit qu’hier à la tombée de la nuit, sera finalement amené(e) au Centre de soins qui le (la) gardera en observation.

Affaire à suivre (par mail, avec le n° d’admission) … en espérant que tout aille bien.

ooOoo

Conseils de la LPO (pour se sentir un peu moins démunis dans pareilles circonstances) :

ooOoo

César (ou Césarine), rescapé(e) de l’avenue de Césarée :

Hérisson d’Europe, dans un jardin du Teich – ce lundi 17 Mai 2021

ooOoo

2 juin : réponse du Centre de Soins, mauvaise nouvelle…

« Merci de votre intérêt pour la faune sauvage, et d’avoir agi pour que la prise en charge de cette jeune femelle hérisson se fasse le plus rapidement possible.

Malheureusement nous n’avons pas de bonnes nouvelles à vous annoncer.

L’animal était arrivé au centre en raison d’un affaiblissement généralisé de son état.  Cet épuisement était renforcé par le fait qu’il était infesté de tiques et que les mouches avaient déjà pondu sur lui, entraînant l’éclosion d’asticots. Dès son arrivée, il a été placé en soins intensifs afin de stabiliser son état et entièrement déparasité, mais cela n’a malheureusement pas suffi.

Celui-ci est malheureusement décédé des suites de son état.

Merci d’avoir néanmoins fait tout votre possible pour lui offrir une seconde chance. »

😦

ooOoo

J’avais reçu quelques jours auparavant la newsletter Mai-Juin de la Mission Hérisson, pour apprendre à mieux connaître et protéger ce petit animal malheureusement menacé.

Je vous redonne le lien vers le site : https://missionherisson.org/