Rivages du hameau Jane de Boy

 

Enfin un coin du Bassin que je n’avais jamais photographié !…

 

« Au nord de Claouey, ce hameau de Lège-Cap Ferret fut, au temps de « l’arbre d’or » (1), un point d’expédition des poteaux de mine destinés aux houillères britanniques, wallonnes ou du Nord de la France. Ils venaient, depuis les coupes faites dans les pinhadars de Lège ou de Lacanau, par un petite voie ferrée et étaient chargés à l’aide de radeaux sur des bâtiments de haute mer ancrés dans le chenal. »

(source http://www.ville-lege-capferret.fr/)

 

« … La nécessité d’un accès direct à un appontement en eau profonde a mis fin au rôle de Jane de Boy, au profit de la Vigne, vers 1919.
La toponymie de Jane de Boy se rapporte à un membre de la famille légoise Boy. »

(source : dictionnaire du Bassin d’Arcachon, d’Olivier de Marliave, éditions Sud-Ouest)

 

(1) « Cette appellation « d’arbre d’or » englobait (…) l’ensemble des revenus que le pin était susceptible de générer pour un propriétaire forestier ; et il est vrai que ceux-ci étaient multiples. Les jeunes pins coupés lors des éclaircies étaient par exemple utilisés comme poteaux de mines, ou servaient aux ostréiculteurs pour délimiter leurs parcs. Devenus adultes, ils pouvaient ensuite être résinés pendant de longues années et assuraient de ce fait des revenus réguliers et importants. Enfin, lorsqu’il n’était plus possible de les gemmer, ils étaient vendus comme bois de coupe et venaient ainsi grossir une nouvelle fois la cagnotte de leur propriétaire. C’était tout cela « l’arbre d’or », et l’on peut constater que les pins ont effectivement fait la fortune de très nombreux propriétaires, surtout des propriétaires qui possédaient de grandes surfaces de forêt. »

(source http://www.littoral33.com/gemmage2.htm)

 

 

Pour en savoir plus sur le gemmage, notez qu’entre Jane de Boy et Arès, sur la réserve naturelle des prés salés, se trouve la cabane du résinier

 

 

   

 

 

 

 

 

 clic pour afficher panorama en grand format

 

 

– à suivre, un jour prochain, pour des conditions d’éclairage différentes… –

 

4 réactions sur “Rivages du hameau Jane de Boy

  1. Pingback: Les bateaux de Jane de Boy « Du côté du Teich

  2. Pingback: Arès et Lège : le bonheur est dans les prés !… | Du côté du Teich

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s