2 - BASSIN D'ARCACHON, BIGANOS

Port d’attache et couleurs locales

Retour, par la force des choses, à mon aire de jeu habituelle !…

Port des Tuiles, Biganos – le 8 Avril 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Chapelle, vigne et route du Médoc

Dernier billet sur cette journée quasi-estivale dans le Médoc, autour de Pauillac, Saint-Estèphe, Saint-Seurin-de-Cadourne et jusqu’au petit port de Lamena.

La vigne a tenu une place de choix ce jour-là. Aussi, comment ne pas évoquer le brusque refroidissement des températures et les dégâts occasionnés par le gel un peu partout en France…

Lire l’article Le Point Vin de ce 8 Avril 2021 le gel, nouvelle catastrophe pour la viticulture :

« Deux nuits consécutives de températures négatives ont brûlé bourgeons et premières feuilles, ruinant une bonne partie de la future récolte 2021. » (…)

Pour les abonnés Sud-Ouest, voir le dossier viticulteurs et arboriculteurs face au gel :

« Chaque début d’année, c’est l’ennemi des vignerons et des arboriculteurs de la région. Lorsque les températures chutent, le gel vient abîmer les vignes et les vergers. Les professionnels doivent trouver des solutions pour lutter contre le froid, parfois à l’aide du feu. Mais pour certains, les pertes sont énormes… » (…) (24 articles)

ooOoo

Plus légèrement, voici quelques images de la chapelle Saint-Martin de Cadourne, du vignoble vers Saint-Yzans, et de la toute dernière halte en bordure des vignes, avant le retour au bercail…

1er Avril 2021

MEDOC

Port de Lamena : dernière escale !

J’aurais aimé, pour terminer cette journée dans le Médoc, longer l’Estuaire entre le port de la Maréchale et le phare de Richard, partie de rivage pas encore explorée !

Hélas, le temps a manqué et il a fallu rebrousser chemin à Saint-Yzans – c’est à dire en tout début de parcours ! – après tout de même une escale au joli petit port de Lamena. 

 

 Port de Lamena, à Saint-Yzans-de-Médoc – le 1er Avril 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Sous un arbre, dans la vigne

Vers Saint-Estèphe, le 1er Avril 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

De « vigne » à trépas…

 

Vignoble et cimetière, Médoc – 1er Avril 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Printemps à Calon-Ségur

Je garde un souvenir ébloui (si si !) d’une précédente balade dans les vignes de Calon-Ségur (*), il y a deux ans.

(*) en savoir + sur la chapelle et voir les images d’Avril 2019

Aussi, je ne pouvais pas passer à Saint-Estèphe sans une courte halte devant les champs fleuris qui bordent le domaine et face à la chapelle.

 

Chapelle funéraire du domaine Calon-Ségur, à Saint-Estèphe – 1er Avril 2021

- Route des vins du Médoc, MEDOC

Au coeur de la vigne

Le Saint-Estèphe, ou appellation Saint-Estèphe contrôlée, est un vin rouge français d’appellation d’origine contrôlée produit sur la commune de Saint-Estèphe dans le Médoc, une des subdivisions du vignoble de Bordeaux. Située au nord de l’appellation Pauillac, enclavée dans celle produisant le haut-médoc, c’est la plus septentrionale des appellations communales du vignoble du Médoc.

(… en savoir +)

Saint-Estèphe, le 1er Avril 2021

Nature, faune et flore

Bouquet de bord d’estuaire

Le bouquet de petites crevettes blanches de l’estuaire aurait fait « couleur locale », mais ce n’est pas encore la saison ! Aujourd’hui, on saluera simplement cette belle journée printanière, en essayant de voir la vie en rose !

😉

Autour du carrelet rouge, le 1er Avril 2021

MEDOC

Carrelet rouge, p’tites fleurs et drôle d’oiseau

Pas le moindre poisson à se mettre sous la dent en ce 1er Avril ! Déjà, trouver du pain quelques minutes plus tôt, dans les villages du vignoble médocain, n’avait pas été une mince affaire…

ENFIN repue, j’ai doublement « savouré » la balade le long de l’Estuaire, autour des carrelets, survolés au même moment par un petit coucou.

 

Estuaire de la Gironde, vers Saint-Estèphe – 1er Avril 2021

2 - BASSIN D'ARCACHON, ARES, Nature, faune et flore

Cagouille ? Non, caragouille !!

Pas de recette savoureuse de cagouilles (à la charentaise) ! On jettera pour cela un oeil aux carnets de Julie ou aux très nombreux sites de cuisine !

Mais croisant souvent ces escargots qui colonisent des herbes folles ou des cabanes en bordure du Bassin, j’ai simplement voulu connaître leur p’tit nom : il s’agit probablement de Caragouilles rosées (Theba pisana) ! Enchantée !

« La caragouille rosée est très remarquable du fait de ses regroupements dans la végétation basse des zones littorales ». (voir le Mini-guide d’identification des escargots et des limaces de l’Opération Escargots – page 18)

Grand bleu, 28 °C, sur le port d’Arès, le 30 Mars 2021