Agenda, actualité, manifestations diverses, De tout et de rien

Une Cox au pays des coccinelles

 

Clin d’oeil à la coccinelle gujanaise, avec cette Cox cabriolet croisée autour du Bassin. Séquence nostalgie, aussi, puisque cet été, une de ses dignes héritières , la Coccinelle III, tirera sa révérence.

 

blog-dsc_46518-2-cox-cabriolet-nc.jpg

 

ooOoo

 

La Volkswagen Coccinelle — officiellement Volkswagen type 1 — est la première automobile construite par le constructeur allemand Volkswagen, ainsi nouvellement créée et dont le nom signifie « voiture du peuple ». Produite en 1938, elle est conçue par l’ingénieur autrichien Ferdinand Porsche à la demande du chancelier Adolf Hitler, alors à la tête du Troisième Reich allemand. Outil de propagande pour le régime national-socialiste, elle devient remarquable dans le monde de l’automobile pour sa diffusion et sa longévité. Elle dépasse, le 17 février 1972, le record de modèles vendus, détenu par la Ford T. Elle fut au total produite à plus de 21 529 464 exemplaires à travers le monde.

Elle est initialement dénommée KdF Wagen, pour « Kraft durch Freude » (La force par la joie), du nom d’une branche du Front du travail nazi. Connue en interne sous le nom de code Type 1, ou encore 1100, 1200, 1300, 1500 et 1600, en rapport avec la cylindrée des différentes motorisations.
En raison de ses formes très rondes, elle est souvent surnommée affectueusement le « scarabée » dans différentes langues : « Käfer » en Allemagne, « Beetle » au Royaume-Uni, « Kever » aux Pays-Bas, ou « Escarabajo » en Espagne. Mais on l’appelle « Maggiolino » (hanneton) en Italie, et « Coccinelle » en France.

(source Wikipédia – lire la suite)

 

blog-dsc_46527-feu-cox-cabriolet.jpg

blog-dsc_46531-feux-cox-cabriolet.jpg

« Cox », Volkswagen Coccinelle (1938 à 2003) 

 

ooOoo

 

La suite (et fin ?) du mythe : New-Beetle et Coccinelle III

 

En 1992 J. Mays, chef designer Américain, conçoit quelques projets basés sur la silhouette de la Cox. Volkswagen présentera au salon de Détroit, en 1994, un concept-car au succès fulgurant, et déclarera quelques mois plus tard :  « nous construirons une Volkswagen Coccinelle de demain dotée de la technologie d’aujourd’hui et du feeling d’hier et qui devra attirer tous ceux qui n’ont connu la Coccinelle que par les images » .

On connaît la suite ! La mythique Cox sera remplacée par la New Beetle, commercialisée de 1998 à 2011, puis, fin 2011, par la Beetle ou Coccinelle III dont la production s’arrêtera (hélas !!) en Juillet 2019.

 

Article Auto-Plus du 14 Septembre 2018
VW : fin de production pour la Coccinelle en 2019

Volkswagen a annoncé hier que la production de la Coccinelle s’arrêterait en juillet 2019. Pour célébrer sa dernière année, le groupe lance une « Final Edition ».

Comme annoncé en juillet dernier, la Coccinelle de Volkswagen tire sa révérence. Le constructeur allemand a précisé hier que sa production sera stoppée en 2019. « La perte de la Coccinelle après trois générations et sur près de sept décennies devrait provoquer diverses émotions chez les très nombreux fans » a déclaré Hinrich Woebcken, le PDG de VW Amérique du Nord.

Le constructeur allemand souhaite se concentrer davantage sur les voitures familiales plus grandes et les électriques. Hinrich Woebcken « n’a pas prévu dans l’immédiat de la remplacer » même si ce dernier a ajouté « il ne faut jamais dire jamais ».

Deux modèles « Final Edition »

Afin de fermer le chapitre de la Coccinelle, Volkswagen a annoncé deux « Final Edition » qui seront un coupé et un cabriolet et qui arboreront des couleurs beige sable et bleu clair délavé. Une référence à celles choisies pour la « Ultima Edicion » qui marquait la fin de la production des Coccinelles de première génération en 2003. (…)

 

vw-beetle-final-edition-4-versions-auto-aubaine.jpg

(Final Edition – source image Auto Aubaine)

 

Coccinelle III Final Edition 2019« Final Edition » – source image Auto-Plus

 

ooOoo

 

Epilogue :

Au Mexique, clap de fin pour la toute dernière VW Coccinelle sortie d’usine
AFP – La Croix – 10 Juillet 2019

 

De tout et de rien

Une petite anglaise « Triumphante » !

 

… une Triumph TR5 du CVR Claye-Souilly (77) en villégiature sur le Bassin :

blog-dsc_46559-triumph-tr5.jpg

blog-dsc_46547-triumph-tr5-2500.jpg

Triumph TR5 2500 cm³ (1967 à 1969)

Architecture, LANTON, CASSY, TAUSSAT

Taussat : Saint-Louis, tout de verre et de rouge !

 

blog-dsc_46508-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpgA la demande d’Eugène Ernest De Courcy (dont le père, Jacques François Le Cousturier de Courcy, a acquis le domaine de Taussat en 1830), une chapelle est construite à Taussat (1860). Celle d’aujourd’hui est la troisième version. En effet, la première, jugée trop petite, est totalement refaite en 1949. N’étant toujours pas assez grande, elle est de nouveau remaniée et agrandie au bout de plusieurs années de récolte de fonds privés. La version actuelle a été terminée en 1963. Les beaux vitraux (*) qui ornent ce monument ont été élaborés par Monsieur Mirande, maître émailleur bordelais.

(source : gironde-tourisme.fr – A la rencontre des belles villas de Taussat-les-Bains)

(*) les vitraux du choeur (ci-dessous), du transept gauche et du transept droit ont été réalisés en 1976, 1978 et 1980

 

 

blog-dsc_46511-2-chapelle-saint-louis-taussat.jpg blog-dsc_46509-chapelle-saint-louis-taussat.jpg

Vitraux de Raymond Mirande (choeur, 1976)
Chapelle Saint-Louis de Taussat (1949 à 1963)
le 20 Mai 2019

 

Nature, faune et flore

Coquelicots : pas à tout bout de champ…

 

Le coquelicot (coquelicoq en vieux françois !), appelé aussi pavot-coq, pavot des champs, pavot sauvage, poinceau, ponceau, est le symbole du repos, de la quiétude et de la consolation. de la beauté éphémère, l’ardeur fragile et la fertilité. Oui, tout ça !!

Pour nous, il annonce simplement l’arrivée des beaux jours et son rouge flamboyant attire l’oeil et donne du peps !
Il nous renvoie l’image de grands champs de blé. Mais là, c’est un peu de l’histoire ancienne, car il s’y fait hélas bien plus rare : la faute à l’emploi généralisé des herbicides et à l’amélioration de la propreté des semences de céréales.

Au point que pour l’association « Nous voulons des coquelicots », il illustre la lutte pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse.

On espère alors qu’il reviendra de plus belle dans nos campagnes !

en savoir + sur le coquelicot, sur ce qu’il symbolise, et sur l’association « Nous voulons des coquelicots »

 

Nous voulons des coquelicots

 

ooOoo

 

Champ de coquelicots (un vieux souvenir !)
pour des « bokehs » colorés…

BLOG-DSC_2815-champ coquelicots

… et quelques pauvres fleurs, de ci de là, en bordure de sentiers !

BLOG-DSC_46484-coquelicots et herbes folles blog-p5131530-2-coquelicots-et-herbes-folles.jpgblog-p5131527-coquelicots-et-herbes-folles.jpgblog-p5131516-coquelicots-et-herbes-folles.jpgblog-p5131528-coquelicots-et-herbes-folles.jpgblog-p5131526-2-coquelicots-et-herbes-folles.jpgblog-dsc_46486-bannicère-coquelicot.jpg

… en attendant de cueillir quelques nouveaux bokehs !

 

Nature, faune et flore

Le hérisson — Spotjardin.com

En complément de mon article Le hérisson je vous propose cette vidéo. En fait ce petit animal est un insecticide naturel.

via Le hérisson — Spotjardin.com

Nature, faune et flore

Au coeur du massif central…

… du parc mauresque d’Arcachon !!

BLOG-P4291356-fleurs fin Avril parc mauresque

29 Avril 2019

Pas de nouvelles photos en vue.
Plus probablement occupée au jardin.
Blog en « semi(s) » (terme approprié !!) pause.
Bonne semaine à tous et à bientôt !

🙂

- Pauillac, - Route des vins du Médoc, Architecture, MEDOC

Pauillac : une halte, trois châteaux !

Pour clore cette série dans le prestigieux vignoble du Médoc, quelques vues supplémentaires de Pichon Baron et de deux domaines voisins  : Pichon Comtesse et Latour.

Le domaine de Latour a été fondé en 1331 (voir son histoire)

En 1689, son régisseur, Pierre Desmezures de Rauzan, achète des vignes voisines qui entrent dans la dot de sa fille Thérèse lorsqu’elle épouse le Baron Jacques Pichon de Longueville en 1694 (date de la fondation du domaine de Pichon Longueville).

En 1850, le domaine Pichon Longueville est divisé en 2 parties. Celle revenant au Baron Raoul Pichon de Longueville, donnera naissance au domaine de Pichon Baron (voir précédent article). La seconde reviendra à ses trois soeurs, qui donnera le domaine Pichon Comtesse.

 

ooOoo

 

Château Latour

Site officiel Château Latour

Le château Latour, fondé en 1331, est un domaine viticole de 90 ha situé dans le Haut-Médoc sur la commune de Pauillac, produisant du vin sous l’appellation du même nom. C’est un premier grand cru classé de Bordeaux selon la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Il partage cette rare distinction avec le Château Margaux, le Château Lafite Rothschild, le Château Mouton Rothschild et le Château Haut-Brion.
(…) Il est devenu en 1993 la copropriété de la holding Artémis1 de François Pinault, qui détient 149 parts sur 155.
(…) Depuis octobre 2018, le domaine est le premier des premiers grands crus classés en 1855 du Médoc à obtenir la certification intégrale de son vignoble en bio

(source wikipédia – en savoir +)

blog-dsc_43838-domaine-château-latour-5-avril-2018-nc.jpg

 

Château Pichon Baron :

Site officiel Château Pichon Baron

Château Pichon Baron est un domaine viticole de 73 ha situé à Pauillac, en Gironde. Son vin, en appellation Pauillac, est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

(lire la suite et voir autres photos)

BLOG-DSC_46379-2-château Pichon Baron N&BBLOG-DSC_46382-château Pichon Baron N&CBLOG-DSC_46381-1-château Pichon Baron N&C2 BLOG-DSC_46384-rosiers N&CBLOG-DSC_46388-2-château Pichon Baron 550 N&CBLOG-DSC_46392-château Pichon Baron N&BBLOG-DSC_46407-château Pichon Baron N&C

 

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande :

Site officiel Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

Le vignoble de Pichon-Longueville Comtesse de Lalande, classé deuxième grand cru s’étend sur 85 hectares. Il fait figure d’exception au sein de l’appellation Pauillac car 11 hectares se trouvent sur la commune de Saint-Julien. (…)

En 1850, Virginie de Pichon Longueville, Comtesse de Lalande par son mariage, hérite ainsi que ses deux sœurs des 3/5ème du vignoble de leur père, qui portera quelques années plus tard le nom de château Pichon Longueville Comtesse de Lalande.

En 1978, May-Eliane de Lencquesaing reçoit à son tour ce beau domaine et s’y consacre totalement. Elle donne à ce cru une renommée internationale due à une qualité constante et une dynamique incontestable. (…)

La Maison de Champagne Louis Roederer, qui en est devenue propriétaire en 2007, assure la continuité de l’esprit des femmes qui ont vinifié ces vins depuis de multiples décennies. (…)

(source lefigaro.fr – en savoir +)

BLOG-DSC_46413-Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande N&CBLOG-DSC_46418-Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande N&B

- Route des vins du Médoc, Architecture, MEDOC

Au (sacré) coeur des vignes de Calon-Ségur

 

La chapelle funéraire a été construite dans la deuxième moitié du XXème siècle pour la famille Gasqueton, propriétaire du Château Calon-Ségur. (…)

Elle est située au milieu des vignes. (…)

(source Inventaire Général du Patrimoine Culturel –en savoir +)

 

 

BLOG-P4301409-chapelle Calon Ségur N&C2BLOG-P4301395-2-chapelle Calon Ségur N&C

BLOG-DSC_46438-chapelle Calon Ségur N&CBLOG-P4301404-chapelle Calon Ségur N&CBLOG-P4301406-chapelle Calon Ségur N&CBLOG-P4301405-chapelle Calon SégurBLOG-P4301412-chapelle Calon Ségur N&C
Chapelle du domaine Calon-Ségur
St Estèphe, le 30 Avril 2019