Agenda, actualité, manifestations diverses, ARES, Ostréiculture

Cabane du bout… du tunnel ?

Cette balade autour des cabanes ostréicoles du port d’Arès me conduit à évoquer « l’autre » sujet d’actualité : le nouvel arrêté préfectoral règlementant les dégustations d’huîtres sur le Bassin d’Arcachon.

Il y avait besoin, pourtant, de clarification après quelques abus de la part d’ostréiculteurs, devenus quasiment des restaurateurs, en proposant une carte un peu trop variée et bien plus que des huîtres de leur propre production.

Un consensus semblait avoir été trouvé, mais le débat ayant été interrompu pendant la crise sanitaire, et le texte, jugé trop contraignant, publié sans nouvelles réunions de concertation, les ostréiculteurs en colère se sont regroupés au sein d’un nouveau syndicat.

 

En savoir + :

Article France3 Nouvelle Aquitaine du 4 Septembre 2020 :
Un nouvel arrêté sur la dégustation d’huîtres suscite la colère des ostréiculteurs

Article Sud-Ouest du 25 Septembre 2020 :
Un nouveau syndicat regroupe les ostréiculteurs en colère

 

ooOoo

Protocole et avant-goût de dégustation !

Port d’Arès, ce lundi 28 Septembre 2020

- Port d'Arcachon, ARCACHON, Architecture

Le Nautilus, le scaphandre, le capitaine et le pirate !

L’ancienne Capitainerie du port d’Arcachon est devenue Piraterie. Elle sera bientôt démolie (lire article Sud-Ouest), mais on peut encore y croiser un aventurier et une étrange créature !

(ciel bien bien gris ce samedi, d’où cette rétrospective N&B !)

Port d’Arcachon, les 23 Septembre et 3 Février 2020

 

ooOoo

Quand le Nautilus bouchait le port d’Arcachon :

La nouvelle capitainerie :

- Port d'Arcachon, ARCACHON

Arcachon : retour au port…

Cela faisait plus de six mois que je n’avais pas traîné mes guêtres à Arcachon et j’ai soudain eu envie de revoir le port.

Après vous avoir dévoilé une surprenante peinture de Picasso (si si !!), je vous amène sur le quai Goslar, entre le « pôle nautisme » et l’ancienne capitainerie la nouvelle Piraterie, pour une balade sans grandes surprises, hormis le soleil, encore bien présent ce mercredi matin !

ooOoo

 

Port d’Arcachon, le 23 Septembre 2020

 

De tout et de rien

Karma d’auto’mne !

Source image : Planète Citroën

Si certains constructeurs automobiles proposent une palette très restreinte et/ou tristounette de couleurs, d’autres débordent parfois d’originalité… J’en veux pour preuve ce « Karma » – bon ou mauvais, tout est affaire de goût ! – dont Citroën avait doté son C3 Picasso en 2015… et qui n’a pas manqué d’attirer mon regard !

Source image : Planète-Citroën

ooOoo

Que cette autre voiture à la carrosserie d’un très discret bleu canard ne se « froisse » pas… j’en ai oublié le modèle et ne pourrai donc pas afficher son pedigree !!

😉

Sur un parking, à Arcachon, le 23 Septembre 2020

AUDENGE

2 Chevaux, deux cabanes…

… et comme un petit air de vacances !

Port d’Audenge, le 15 Septembre 2020

BIGANOS

Canoë et pêche à la ligne !

On retrouve les couleurs du Bassin…

Petit port de Biganos, le 7 Septembre 2020

Poitou-Charente, Vendée *

Saint-Palais-sur-Mer (sépia)

Dans l’attente de nouvelles balades et photos…

De la conche de Saint-Palais au Pont du Diable, le 10 Septembre 2020

 

ooOoo

 

Voir article et série complète de photos couleurs :

Saint Palais-sur-Mer : le Paradis autour du Pont du Diable !

Poitou-Charente, Vendée *

Saint-Palais-sur-Mer : le Paradis autour du pont du diable !

 

Conche de Saint-Palais et carrelets du Pont du Diable

 

Saint-Palais-sur-Mer est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine. Ses habitants sont appelés les Saint-Palaisiens et les Saint-Palaisiennes.

Station balnéaire ayant pris son essor à la fin du XIXe siècle, Saint-Palais-sur-Mer est une commune résidentielle de la proche banlieue ouest de Royan, la deuxième plus grande ville du canton de La Tremblade. Située à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, face à l’océan Atlantique, sur la côte de Beauté, elle appartient géographiquement au Royannais et à la presqu’île d’Arvert. Elle conserve de nombreux témoignages de l’architecture balnéaire de la « Belle Époque » aux « Années Folles » (villas, chalets, castels et autres « folies » aux styles variés), au cœur d’une forêt de pins faisant partie de la forêt domaniale de la Coubre ou de la forêt des Combots d’Ansoine. Son centre-ville, constitué d’immeubles modernes, se structure autour d’une place centrale, bordée de boutiques et de restaurants, et d’un parc de 16 hectares agrémenté d’un lac artificiel et d’infrastructures de loisirs.

Le littoral accueille cinq plages, de tailles variées, reliées entre elles par un sentier de promenade aménagé (sentier des Douaniers) d’où peuvent être observées des formations rocheuses pittoresques, tel le Pont du Diable ou le Puits de l’Auture. Au nord de la commune, le site de la Grande-Côte est formé d’une grande plage rectiligne qui évoque la côte sauvage ou les plages de la côte d’Argent. Un pôle touristique (boutiques, bars, restaurants) a été aménagé à proximité, tirant profit d’une situation de balcon sur l’océan.

(…) (source Wikipédia – lire la suite)

 

ooOoo

Office de tourisme communautaire « Destination Royan Atlantique »

Découvrir Saint-Palais-sur-Mer

ooOoo

De la conche au pont du Diable

Encore en déplacement dans les environs de Royan (*) nous avons fait un crochet par Saint-Palais-sur-Mer.

Superbe balade autour de la conche et de la plage du Bureau, puis sur le sentier des douaniers (corniche des Pierrières), vers le Pont du Diable. Faute de temps, nous n’aurons pas le loisir d’y passer, ni même de l’apercevoir, d’où nous étions !….

Pont du Diable – source image Bernezac.com

(*) Clin d’oeil à une copinaute Charentaise à qui je ferai signe, promis, quand l’escapade sur « ses terres » sera purement récréative, sans RDV ni contraintes de temps.

Saint-Palais-sur-Mer, le 10 Septembre 2020

Architecture, Poitou-Charente, Vendée *

Souvenirs de Royan !

J’ai un peu de mal à revenir sur le Bassin, déserté tout l’été, et à me remotiver pour le sillonner à la recherche de recoins pas encore « explorés » !

Alors, après les escapades de Juillet sur l’estuaire et l’île de Patiras, après la visite de la citadelle de Blaye en Août, et surtout le « marathon » de la semaine dernière en Charente Maritime (Marennes, Meschers et Talmont), j’ai envie de replonger dans quelques souvenirs d’il y a tout juste deux ans, à Royan

ooOoo

ROYAN, le 8 Septembre 2018

(cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder aux articles complets)

ooOoo

L’architecture des années 50 : « l’école de Royan »

ooOoo

La station balnéaire (styles Belle époque, années 50 et contemporain)

ooOoo

L’église Notre-Dame de Royan (1958) : béton « flamboyant » !

ooOoo

Le port

ooOoo

et les carrelets !

- La Teste de Buch (ports et ville), LA TESTE DE BUCH

Quelques « clichés », digue Ouest du port de la Teste

Après plusieurs parenthèses vers l’estuaire puis la Charente Maritime,

retour (virtuel pour l’instant) sur le Bassin d’Arcachon…

ooOoo

14 Août dernier : une petite demi-heure à tuer, ce matin-là, à la Teste. L’occasion de renouer avec le Bassin dont on n’osait plus trop s’approcher à la saison estivale… et de prendre quelques « clichés » ensoleillés sur le port !

BLOG-P1040823-2-843-bannière pinasse et pin port et prés salés la Teste

L’incontournable pinasse,

les huîtres (… en drive !), à la roulotte du Cap’tain Badock

Les Tchanquées, encore !…

Les cabanes, de porte en porte

Des sens à l’essentiel : des sculptures en ville

Bout de quai et vue sur le Lapin Blanc et la pointe de l’Aiguillon

Retour par le sentier qui longe les prés salés-Ouest

ooOoo

Merci pour vos dernier passages sur le blog.

Pas mal occupée ces temps-ci,

je ne reprendrai mes visites que dans une quinzaine de jours.

A bientôt !