- Bourges, Berry, Touraine, Centre, châteaux de la Loire *

Bourges : le chemin de l’école et le centre historique

La cathédrale Saint-Etienne, la promenade des remparts, la rue Bourbonnoux, la place Gordaine

Après les premières images des marais de Bourges, je partagerai quelques albums-souvenirs de cette trop courte semaine… très bien remplie !

Retour à ce lundi 9 Mai 2022, au matin – d’abord un repérage du parcours entre hôtel et lieu de stage (eh oui, c’était le but premier du déplacement… pour mon binôme ! 😉 ), puis cap sur le centre historique pour une première visite express !

Voir le plan interactif du centre de Bourges :

Cliquer pour accéder au plan-itinéraire.pdf


Le chemin des « écoliers » !


La découverte du centre historique

Déambulez et perdez-vous ! (conseils amplement suivis ces trois journées ! 😉 ) Le coeur historique de la ville ne vous laissera pas insensible. Très préservé, il est orné de plus de 400 maisons à pans de bois, d’hôtels particuliers Renaissance, ou encore des vestiges du rempart gallo-romain. Notre conseil pour apprécier votre visite : perdez-vous dans les rues et flânez !

(…)

(source : Bourges Berry tourisme.com/2019/03/08/le centre historique de Bourges capitale du Berry)

La cathédrale Saint-Etienne et les rues avoisinantes (1ère partie) :

Majestueuse, elle domine la ville de Bourges. La Cathédrale Saint-Étienne de Bourges, inscrite au patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1992, est unique en sa conception. Chef d’œuvre de l’art gothique, admirable par ses proportions et l’unité de sa conception, elle témoigne de la puissance du christianisme dans la France médiévale.

(…)

(source : Bourges Berry tourisme.com/destination Bourges/best-of/la cathédrale Saint-Etienne )

La promenade des remparts :

clic pour agrandir – source : https://www.ville-bourges.fr/medias/

La rue Bourbonnoux :

La rue Bourbonnoux fait partie des plus anciennes rues de la ville, longeant le côté extérieur du rempart gallo-romain. Au Moyen-Âge, la rue Bourbonnoux permettait de relier la porte Bourbonnoux et la place Gordaine et abritait artisans et commerçants. Cette rue, qui s’appelait en 1500 rue Saint-Jehan-des-Champs, se dénomme en 1608 Grande rue de Bourbonnoux, puis rue de Bourbonnoux en 1650. Durant la période révolutionnaire, le nom est changé en rue des Bonnets-Rouges, pour ensuite prendre la dénomination actuelle.

(source : bibliothèques de Bourges / voies de circulation)

La place Gordaine :

Au 15e siècle, la place Gordaine était le lieu des boucheries et des poissonneries. Elle se situe au cœur de l’ancienne ville, constituant au Moyen-Âge une des quatre portes d’entrée de celle-ci, délimitant le quartier Bourbonnoux et le quartier Saint-Pryvé. Les boucheries et poissonneries sont détruites en 1871, afin de permettre l’aménagement d’un square entre 1889 et 1891. Ensuite, la place devient de plus en plus urbanisée, et se rapproche de celle que nous connaissons aujourd’hui.

(source : bibliothèques de Bourges / voies de circulation / place Gordaine)

A suivre, ce lundi après-midi et mercredi matin :

8 réflexions sur “Bourges : le chemin de l’école et le centre historique

  1. Je vais être obligée d’y retourner car je n’ai pas tout visité ! Merci pour la découverte de ces vieux quartiers. Je n’ai visité que l’autre partie…
    Bon dimanche à l’ombre Marion 😎

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s