- Route des vins du Médoc, Agenda, actualité, manifestations diverses, Médoc

La vigne et le froid

Sillonnant assez fréquemment le Médoc, il m’est difficile de ne pas évoquer le sujet : les gelées de ces dernières nuits (comme en 2021), dont on mesurera les conséquences sur le vignoble dans une quinzaine de jours.

Dans le Médoc, où l’influence maritime de l’estuaire et de l’océan peut atténuer l’effet « gel » sur le territoire, la nuit de lundi à mardi a été beaucoup moins froide que celle de la veille. Si des températures négatives ont bien été enregistrées dans les vignes, elles étaient plus proches de 0 degré que du -5 °C ou -6 °C de la nuit de dimanche à lundi. À l’Organisme de défense et de gestion Médoc, Haut-Médoc et Listrac, les remontées de terrain se veulent rassurantes.

(source : article Sud-Ouest : gel en-gironde : il faudra attendre 10 à 15 jours pour connaître l’étendue des dégâts sur la vigne)

On pense également aux viticulteurs (et aussi aux arboriculteurs) d’autres régions.

Juste avant un épisode de gel – 1er Avril 2021, au coeur de la vigne, vers Saint-Estèphe

8 réflexions sur “La vigne et le froid

  1. Ce n’est pas très grave, mais j’ai déjà perdu la vendange de mes quatre pieds de vigne à cause des températures de la nuit de samedi, m’étonnerait qu’il n’y ait pas de gros dégâts dans le Médoc. Après ça dépend de plusieurs facteurs notamment de cette histoire d’influence océanique. C’est comme s’il y avait une frontière verticale qui séparait le Médoc en deux. Plus on est à l’ouest de la ligne, plus le printemps est précoce. Quelque chose comme ça.

    Bonjour Marion,

    Alex

    1. Bonjour Alex,
      Pas de cuvée 2022 alors ?!…
      C’est à double tranchant, qui dit douceur océanique dit végétation plus précoce et conséquences encore plus sévères en cas de gel.
      L’an dernier, on avait eu du 28° le 31 Mars et j’avais trouvé la vigne bien précoce sur certaines parcelles.
      Bonne journée

      1. Lors de ma dernière vendange, j’avais fait de la gelée de vin (genre gelée de Sauternes) pour accompagner le foie gras de Noël. Funeste présage. 😉

        Bonjour Marion,

        Alex

  2. On pense à TOUS les agriculteurs et pas que pour les producteurs de vins mais pour tous ceux qui vivent des fruitiers. A plus petite échelle dans les jardins particuliers, j’ai mon lilas qui commençait à montrer un embryon de grappes qui a reçu lui aussi et également mes hortensias. On se demande ce qu’il faut planter pour gagner sa vie et ce qu’il faut planter pour avoir un joli jardin qui ne craigne rien.

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s