Landes

Grues en vue, si si…

Hier matin, sur le trajet vers les Pyrénées. Un trajet sous de très belles lumières changeantes, et quelques panoramas de montagne somptueux, que j’essaierai peut-être de décrire avec des mots à défaut d’images. Comme il est frustrant de conduire !!…

Une seule courte halte possible, dans les Landes, après une averse et un superbe arc-en-ciel. De très nombreuses grues cendrées ont colonisé un champ de maïs.

Je vous rappelle que les Landes et en particulier la réserve naturelle d’Arjusanx, au sud du Parc régional des Landes de Gascogne, accueillent des dizaines de milliers de grues cendrées pendant la période d’hivernage (suivre deux épicuriennes de Nature au pays de la grue cendrée).

Mon petit bridge n’ayant pas le regard très perçant, je vous laisse imaginer la scène, en plantant simplement le décor !!

😉

BLOG-PB293794-route landaiseBLOG-PB293796-97-champ forêt et route Landes
Route des Landes, entre Sabres et Garein,
le 29 Septembre 2019 au matin

 

10 réflexions sur “Grues en vue, si si…

    1. Le ciel nous a fait un festival : nuages aux pourtours dentelés laissant filtrer le soleil sur les pins, nuages blancs au bas des cimes des Pyrénées, lumière chaude de fin de journée sur la plaine et les arbres roux… Pffff, que d’occasions ratées !!!…

  1. Merci de nous donner des nouvelles des grues. Je suis souvent dans la Nièvre qui est située sous un couloir de migrations. Hier matin (29 novembre 2019) six grues voguant vers le sud ont survolé le jardin. Instant magique ! Il me plait de savoir qu’elles sont peut-être non loin des Landes aujourd’hui.

    1. Bonsoir Clarisse,
      Un instant toujours magique que je n’ai pas eu le plaisir de vivre cette année. Inutile de dire que j’étais vraiment heureuse d’en croiser sur cette route ! Par contre, elles n’ont pas su me dire si elles avaient survolé votre jardin ! 😉

  2. Bonjour Marion
    Pas plus tard que ce matin un blog que je visite a publié une video (audio) d’un vol de grues, le son était spectaculaire.
    Cela me rappelle le temps où je vivais dans un trou perdu ; entendant un « bruit particulier » je suis sortie sur le pas de la porte de ma maison pour voir (et surtout entendre) passer un vol de grue. J’entendais du pas de ma porte le battement de leurs ailes, un souvenir merveilleux

    1. Bonsoir Catherine, un spectacle bruyant et émouvant mais cette année, les intempéries ont dû dévier un peu les couloirs aériens et retarder certains vols ! Pas eu l’occasion de sortir précipitamment de la maison en levant la tête !

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s