- Un peu partout au Teich, BASSIN D'ARCACHON

Camaïeu de gris et sable…

.

… Pas d’autre choix pour les photos !

Seulement quelques âmes égarées là : des chasseurs (je ne comprendrai jamais qu’on tolère la chasse à proximité immédiate du parc ornithologique…), un kite-surfer (en ayant hélas fini de sa démonstration), et deux malheureux promeneurs !

Grisaille et crachin, bottes et ciré bienvenus, mais quel bonheur de retrouver l’air libre !!  😀

.

BLOG-DSC_5717-sable et Bassin sous grisaille BLOG-DSC_5721-rocher, sable, Bassin et grisailleBLOG-DSC_5711-Grisaille plage du Teich

BLOG-DSC_5722-plage du Teich et grisaille

BLOG-DSC_5718-pas plage duTeich

Rivages du Teich à marée basse

.

7 réflexions sur “Camaïeu de gris et sable…

  1. Bonsoir MB,

    Je suis en admiration totale, cette série photographique est MAGNIFIQUE !

    On ressent de façon parfaite ce souffle d’oxygène qui vous manquait tant ces derniers jours. 🙂

    Les couleurs sont à tomber d’extase, la lumière est tout simplement magique et ces pas qui semblent venir vers soi-même, sont…parfait :), fantastiques, de toute beauté.

    Une approche réelle de la liberté, un vrai plaisir.
    Merci MB, pour ces vues qui semblent venues d’un autre monde étrange et attirant. Je suis très émues par vos photos, surtout par cette série, et, au fait ! les champignons en jupons c’est très bien vu :)) 😉 et ravissant 🙂 🙂

    Lulu

    voici mon ressenti

  2. Lulu, je ne pensais pas que ce vent de liberté ferait à ce point vibrer les photos et susciterait un tel enthousiasme !… 😆 Merci ! 🙂

    C’est vrai que cette balade s’imposait ! C’était pourtant terne au possible, le sac-photo glissait sur le ciré, le crachin colorait les joues, et ces fichus chasseurs perturbaient le calme habituel des lieux.
    Comme quoi, le sentiment de liberté nous plonge dans un état un peu second et nous rend assez indulgents !! 😉

  3. J’aurai du te rejoindre sur le sentier hier, Marion.
    Ballade effectuée côté terre , dans les pins.
    Pas vraiment de promeneurs rencontrés avec ce ciel bas et son crachin permanent.
    par contre, beaucoup de traces de passages de chasseurs à grand renfort de détritus et autres.
    La désolation….. 😦
    Mon indulgence atteint ses limites….
    Bonne semaine.
    Bises
    cilvi

  4. Sylvie, « même pas peur », on va leur déclarer la guerre… 😆 et nos mots feront mouche, contrairement à certains coups de fusil peu habiles ! 😛

    Christine, rien à voir hélas avec les beaux flots bleu-turquoize de ton île ! 🙂

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s