Natures mortes

Entre coeur et raison : merci Kodak !

.

Mon tout premier appareil-photo était un instamatic Kodak.

Je me suis fait un petit plaisir en m’offrant un de ses prédécesseurs de 1914
déniché à la Bourse-Photo du Teich..

.

________

.

Le Vest Pocket arrivé dans les bagages des « G.Is » américains et de ce fait associé à la tragédie de la Grande Guerre de 14-18
déniché à la Bourse-Photo du Teich (voir le 624).
Très simple à utiliser, bien que le placement de la pellicule ne soit pas des plus aisé (le dos ne s’ouvre pas, seulemnt le coté, comme les premier Leica !!) mais c’est surtout sa petite taille qui a contribué à faire le succès de ce petit folding auprès des « poilus »
Décliné en plusieurs versions, il peut comporter soit un objectif rectiligne avec 3 ouvertures : 8, 12 et 32, soit d’objectifs Kodak : simple anastigmat, de Ménisque achromatic ou de Rapid Rectilinear, ou alors doté d’objectif d’autre marque : Carl Zeiss souvent des « Tessar » Allemand , ou Berthiot « Olor » Français etc..
Il est important de signaler que la
bobine 127 à été spécialement crée pour cet appareil et par conséquence le premier à l’utiliser.

(source http://glangl1.free.fr/Kodak_Usa.html)

.BLOG-DSC_5303-Kodak 1914

BLOG-DSC_5305-étui Kodak BLOG-DSC_5306-étui Kodak BLOG-DSC_5307-kodak BLOG-DSC_5308-kodak BLOG-DSC_5315-verrou Kodak BLOG-DSC_5316-viseur et déclencheur Kodak BLOG-DSC_5324-Kodak trois quart face BLOG-DSC_5318-Kodak trois quart face

BLOG-DSC_5309-objectif Kodak

(Zoom 70-300 -en position macro 200-300,
ou avec bonnette 4 dioptries)

.

- Un peu partout au Teich, Agenda, actualité, manifestations diverses, BASSIN D'ARCACHON

Coup de coeur à la Bourse-Photo du Teich

 

… pour cette lanterne magique

 « Lampaboule » de fabrique Lapierre (1880 environ, France).

.

Ce modèle de lanterne magique n’était pas doué de sa source de lumière, mais, percé sur le fond, il était conçu pour être monté directement sur une lampe à pétrole.
Il était produit dans diverses formes. Celui-ci a 28 cm de hauteur.
(source magia del la luce)

.

BLOG-DSC_5300-lanterne magique bourse-photo le Teich

Bourse-photo du Teich

.

________

.

…Je regrette de ne pas avoir photographié
un
praxinoscope-théâtre de toute beauté,
que je tenterai de retrouver également sur le Net.

.

Il ressemblait comme deux gouttes d’eau à celui-ci :

Le théâtre optique du français Emile Reynaud
(né le 8 décembre 1844 à Montreuil-sous-Bois)
est un véritable chef d’œuvre.

praxinoscope de Reynaud
Une affiche rendant hommage à Reynaud
qui reprend une gravure parue dans La Nature en
1881 avec cette légende :
« Le jour, il suffit de placer l’appareil devant une fenêtre bien éclairée ;
le soir, on obtiendra les mêmes effets avec plus d’éclat encore en plaçant
simplement sur le bougeoir du praxinoscope une bougie munie d’un petit
réflecteur argenté et d’un abat-jour. »
(source Délices cinéma de Thérèse Eveilleau)
.