On ne choisit pas sa famille…

.

… Mais parfois, le hasard fait bien les choses !!  😀

La joie des retrouvailles aujourd’hui, près de Vic-en-Bigorre, « plongeon » dans les souvenirs heureux, tout en savourant le moment présent…

Pas de photos, il faut bien garder un jardin secret.  😉

.BLOG-2006-IMG_3846-heurtoir Vic

Vic, Avril 2006

.

Printemps en Bigorre

 

Quelque part près de Vic-en-Bigorre

Diapos de 1988

 

Abbaye de St-Sever-de-Rustan et environs (65)

 

Abbaye de St-Sever-de-Rustan

 « Cette abbaye est mentionnée pour la première fois sur un document datant du XIe siècle. Sa création est estimée en 800. De l’époque romane, il reste le portail historié et la très belle coupole de l’ancienne croisée du transept ornée de chapiteaux d’influence toulousaine. De l’époque gothique subsiste tout l’Est de l’église et le narthex. De l’époque classique, la façade du Pavillon des Hôtes décorée d’un vaste fronton. Le joyau reste la sacristie tapissée de panneaux de noyer à montants de chêne et ornée de très beaux meubles. Aujourd’hui classée monument historique, elle abrite expositions et concerts. »

(source  les hautes-pyrenees, réserve naturelle de vacances  )

  

 

________

 

Ce même jour, j’ai photographié  ce site, que je vais tenter d’identifier et que j’ai à tort classé dans cet article (merci à Maryse, une visiteuse du blog, de m’avoir signalé l’erreur). Vous qui passez, si vous le reconnaissiez, merci de me laisser un mot  ! 

🙂

Diapos de 1988

 

Les couloirs du temps !

 

Hautes-Pyrénées, environs de Vic-en-Bigorre

 

Diapo de 1988

 

Château Montus (vin de Madiran)

.

Escapade en Bigorre, et une courte halte à Château Montus  (Madiran AOC), sur la commune de Castelnau-Rivière-Basse (Hautes Pyrénées).

.

Les portes ouvertes auront lieu les 15 et 16 Novembre.

.

________

.

Je regrette de toujours passer là en coup de vent, lors d’allers-retours express à Vic-en-Bigorre où je passais autrefois mes vacances. Quelques anecdotes à la cave coopérative de Madiran et dans la campagne environnante font partie de mes bons souvenirs d’enfance !

.

Le château, aperçu le matin depuis la route :

BLOG-IMG_0856-château Montus effet couleur

.

Et l’octroi de quelques minutes de pause le soir …

Le château :

BLOG-IMG_0870-château Montus effet couleur BLOG-IMG_0872-façade château Montus effet couleur BLOG-IMG_0874-château Montus et vigne effet couleur

.

Le coteau Est, la plaine de Bigorre non loin des collines de l’Armagnac :

BLOG-IMG_0873-vigne et plaine effet couleur

.

Vers le Sud, collines de Madiran, la plaine de Bigorre et les Pyrénées :

BLOG-IMG_0877-cèdre vigne Montus plaine Bigorre effet couleur

.

Barèges et Tourmalet

 

14-15 Mars 2000 : encore une  sortie avec mes collègues (si si, il nous arrivait de travailler !). Quelques vues autour de la station, dont le pic du Midi de Bigorre.

Troquer les palmes contres des raquettes, ce n’est pas déplaisant !

 

blog2-00-img312-refuge-barreges-tourmalet.jpg

blog2-00-img315-pic-du-midi.jpg

blog2-00-img337-bareges.jpg

blog2-00-img341-pic-du-midi-depuis-bareges-tourmaletet.jpg

 

blog2-00-img342-bareges.jpg

 

blog2-00-img343-bareges.jpg

 

La rouille

.

Beaucoup de souvenirs laissés à Vic-en-Bigorre, d’êtres chers aussi…

BLOG-Img_0846 Balcon église Vic + redressement + effet couleur Vic-en-Bigorre, 16 Août 2005

.

.

La rouille

Paroles: Kernoa. Musique: Maxime Le Forestier   1973  « Mon Frère »
© 1973 – Éditions de Misère

L’habitude nous joue des tours :
Nous qui pensions que notre amour
Avait une santé de fer.
Dès que séchera la rosée,
Regarde la rouille posée
Sur la médaille et son revers.

Elle teinte bien les feuilles d’automne.
Elle vient à bout des fusils cachés.
Elle rongerait les grilles oubliées
Dans les prisons, s’il n’y venait personne.

Moi, je la vois comme une plaie utile,
Marquant le temps d’ocre jaune et de roux.
La rouille aurait un charme fou
Si elle ne s’attaquait qu’aux grilles.

Avec le temps tout se dénoue.
Que s’est-il passé entre nous,
De petit jour en petit jour ?
À la première larme séchée,
La rouille s’était déposée
Sur nous et sur nos mots d’amour.

Si les fusils s’inventent des guerres
Et si les feuilles attendent le printemps,
Ne luttons pas, comme eux, contre le temps.
Contre la rouille, il n’y a rien à faire.

Moi, je la vois comme une déchirure,
Une blessure qui ne guérira pas.
Notre histoire va s’arrêter là.
Ce fut une belle aventure.

Nous ne nous verrons plus et puis…
Mais ne crois pas ce que je dis :
Tu sais, je ne suis pas en fer.
Dès que séchera la rosée,
La rouille se sera posée
Sur ma musique et sur mes vers.

.