Port-Médoc, entre bac et paddle

 

Dernière facette de cette journée dans le Médoc : Port-Médoc, port de plaisance de 800 places, inauguré en 2004, qui se situe vers la pointe de Grave, à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, sur la commune du Verdon-sur-Mer (33), face à Royan (17).

en savoir + et découvrir la marina et la capitainerie – site officiel

 

ooOoo

 

« Photos-souvenirs » d’une balade sur les quais, en tout début d’après-midi :

Brise marine, chaleur sans excès, de quoi finir de sécher de façon bien agréable, après les péripéties dans la baïne de Soulac à marée montante !!

L’occasion aussi d’apercevoir, à son arrivée à Port-Bloc « L’Estuaire », le bac Transgironde assurant, avec « La Gironde », la liaison Royan-Le Verdon, et de rêver d’abdos en béton devant le « Paddle center » aux allures presque exotiques !

blog-dsc_44380-port-medoc.jpg blog-dsc_44390-port-medoc-et-port-du-verdon.jpg blog-dsc_44395-paddle-center-port-medoc.jpg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

blog-dsc_44398-bac-trans-gironde-lestuaire-royan-le-verdon.jpg blog-p7253059-port-medoc.jpg blog-dsc_44403-port-medoc.jpg

Port-Médoc – 25 Juillet 2018

 

ooOoo

 

Ce même jour :

Soulac, face aux phares,
Plage, baïne et front de mer
L’immeuble « Le Signal »
Le chenal de Neyran
Le phare de Richard

 

Chenal de Neyran, entre champ de tournesols et champ de bataille

(3 galeries de photos) 

Autre aspect de cette journée du 25 Juillet dans le Médoc : choisir, à la seule vue des tournesols, de se perdre sur une petite route longeant un chenal et menant vers l’estuaire !

Une première halte bucolique rappelant celle du pont de l’Estey d’Un, et une deuxième sous fond d’évocation historique du Front du Médoc.

 

BLOG-DSC_44405-chenal de Neyran  BLOG-DSC_44440-route chenal et port Neyran Médoc

BLOG-DSC_44432-port Neyran Médoc  BLOG-DSC_44428-blockhaus front du Médoc 18 19 Avril 1945 Neyran

 

Le chenal de Neyran traverse la partie sud-est de la commune de Soulac, rejoignant l’estuaire selon un tracé quasi rectiligne. Il collecte les eaux des fossés secondaires et du marais de la Palu ou de Lilhan. Il joue un rôle essentiel dans l’assainissement de ces terres marécageuses et des terres basses, dites « mattes ».

La route D1E4 l’enjambe au sud du Château de Neyran. Plus à l’est, une vanne à crémaillère y a été installée. Un petit hameau s’est développé à cet endroit, à proximité également des anciens marais salants au nord, qui marquent encore le paysage. C’est à l’aval de cette écluse que la cale du port devait être aménagée : c’est là en tout cas que les marchandises étaient déposées, ramenées par des barques à fond plat. Plus d’un kilomètre sépare le port des rives de l’estuaire.

En atteignant le rivage, on observe au nord, le muret d’une ancienne digue protégeant les cultures des inondations. Au sud du chenal, la digue est constituée d’une levée de terre avec enrochements renforcés par des épis.

Des éléments du Mur de l’Atlantique sont également conservés.

(source dossier de l’inventaire du patrimoine d’Aquitaine – lire la suite)

 

ooOoo

 

Le chenal de Neyran :

 

ooOoo

 

La route longeant le chenal et les marais,
les rivages face au Verdon et Royan :

 

ooOoo

 

Des vestiges du mur de l’Atlantique
et une plaque commémorative du front du Médoc  
(à noter que le mémorial se trouve à Soulac)

 

 

Le phare de Richard

 

Le phare de Richard se trouve à Jau-Dignac-et-Loirac. Comme tous les phares de l’estuaire de la Gironde, il n’est plus en activité.

C’est un phare cylindrique, pas assez haut malgré ses 18 mètres, construit en 1843 en bordure des « polders de Hollande », là où un arbre (l’arbre de Richard), abattu par une tempête, guidait la navigation sur l’estuaire . Son escalier à vis compte 63 marches en pierre et mène à la corniche. En 1870 un autre phare métallique de 30 mètres de hauteur, dont la lumière était plus visible, a été bâti. Ce phare a été en service jusqu’en 1953 puis démoli. La maquette de ce phare est exposée à côté.

Le phare de Richard est resté à l’abandon jusqu’en 1982. C’est un groupe d’adolescents de Jau-Dignac-et-Loirac, soutenu par le Maire du village, qui décide de restaurer les lieux. L’année 1992 marque le point de départ d’une reconversion du site vers une vocation touristique et culturelle qui se développe encore. En 1993 est créée l’Association communale du phare de Richard. (…) Il abrite actuellement le Musée de l’ostréiculture et de la pêche ainsi qu’un petit Musée des phares et balises.

Depuis septembre 2008, un carrelet est venu enrichir les lieux. Mis à disposition en fonction des marées, il offre un panorama somptueux sur la Gironde et une autre manière de découvrir sa richesse. On peut également y découvrir un bateau pilote rénové.

En 2009, l’ancienne verrière du haut de la tour a été enlevée afin d’être remplacée par une coupole identique à celle du phare à son origine. Fabriquée en fibres, elle a été réalisée par le Lycée de la Mer à Gujan-Mestras (Gironde).

(Source Wikipédia)

ooOoo

 

Images d’une très brève visite en toute fin de notre « marathon » (touristique !) du Médoc :

 

BLOG-P7253089-sommet phare de Richard N&BBLOG-P67253090-phare de Richard N&B

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BLOG-P7253088-estuaire et carrelet phare de RichardBLOG-DSC_44447-carrelet phare de RichardLe phare de Richard (1843) et les carrelets sur l’estuaire de la Gironde
Jau-Dignac-et-Loirac, le 25 Juillet 2018

 

Soulac : entre océan, baïne et front de mer

 

Marée basse : la plage, sa baïne (« piscine » encore fréquentable…), l’océan :

BLOG-P7253012-plage Soulac et phare Cordouan marée basseBLOG-P7253032-plage Soulac marée basse

 

Panorama, du front de mer à l’immeuble « Le Signal » :

BLOG-DSC_44349-plage et front de mer SoulacBLOG-DSC_44349-51-plage et front de mer Soulac

BLOG-P7253036-49-Panorama plage Soulac PA07 légende 8000x476

(double clic pour agrandir vue panoramique)

Nota : gif animé (et saccadé !) « livré » en lieu et place
d’un fichier vidéo .avi trop volumineux, créé avec WPanorama !

Quelle solution pour créer un fichier vidéo « léger »
ou lire  une vue panoramique en continu sur WordPress ?

Merci d’avance pour votre aide !

 

La marée monte, l’océan engloutit la baïne,
dont la traversée de retour s’est avérée épique !
(il aurait été judicieux de la faire au moment du repli des maîtres nageurs…)

BLOG-DSC_44363-vagues et voilier plage SoulacBLOG-DSC_44372-vagues et voilier SoulacBLOG-P7253050-2-planches et parasol plage Soulac marée montanteBLOG-P7253052-plage Soulac marée montanteBLOG-P7253054-plage Soulac marée montanteBLOG-P7253055-56-immeuble le Signal et plage Soulac

Plage de Soulac-sur-Mer, le 25 Juillet 2018

 

ooOoo

 

Ce même jour, à Soulac  :

 

Le Signal d’alarme :

BLOG-DSC_44371-plage Soulac et immeuble le Signal
 

Pieds dans l’eau face au(x) phare(s)

BLOG-DSC_44340-plage Soulac et phare Cordouan
 

Soulac : le Signal d’alarme…

 

Tristement célèbre, l’immeuble le Signal de Soulac-sur-Mer symbolise de façon criante le phénomène d’érosion et le recul du trait de côte. Construit en 1967 à 200 mètres de la plage, il n’en est plus qu’à 10 mètres environ aujourd’hui.

Évacués en 2014, les propriétaires se battent pour obtenir indemnisation (lire l’article du Monde, ci-dessous).

Les travaux de désamiantage devraient bientôt commencer en vue de la démolition et de la consolidation de la dune.

 

L’immeuble « Le Signal »,  les 2 premières heures de marée montante
25 Juillet 2018 (marée basse 10h27, coef.60, 1,70 m)

 

ooOoo

 

Avant après… (1967 2014)

Immeuble Le Signal Soulac - 1967 2014

 

ooOoo

 

Articles le Monde Planète et Sud-Ouest des 6 et 12 Juin 2018 :

Erosion côtière : une solution s’esquisse
pour les copropriétaires de l’immeuble Le Signal

Immeuble « Le Signal » à Soulac : le désamiantage sera réalisé,
la dune va être consolidée

À Soulac, l’immeuble le Signal face au chantier du désamiantage

 

    érosion-côtière_-une-solution-s_esquisse-pour-les-copropriétaires-de-l_immeuble-le-signal-le-monde-6-juin-2018   Immeuble _Le Signal_ à Soulac _ le désamiantage sera réalisé, la dune va être consolidée - Sud Ouest 12 Juin 2018À Soulac, l’immeuble le Signal face au chantier du désamiantage - Sud-Ouest du 12 Juin 2018

 

Soulac : pieds dans l’eau face au(x) phare(s)

(album 14 photos)

Comme un air de vacances !

Une superbe et trop courte journée dans le Médoc, vers la pointe de Grave, sous une brise légère et des températures tout à fait supportables, avec pour commencer, la plage de Soulac (petite ville au charme fou).

BLOG-DSC_44322-plage Soulac et phare Cordouan

BLOG-DSC_44340-plage Soulac et phare Cordouan

BLOG-DSC_44355-2-voilier et phares Cordouan et la Coubre

Plage de Soulac-sur-Mer et phare de Cordouan
(phare de la Coubre au loin)
Ce 25 Juillet 2018

ooOoo

Ce même jour:

L’immeuble « le Signal »

BLOG-DSC_44371-plage Soulac et immeuble le Signal

Entre océan, baïne et front de mer

BLOG-P7253052-plage Soulac marée montante

Port-Médoc, chenal de Neyran et phare de Richard

L’église abbatiale Saint-Pierre de Vertheuil

.

 L’abbaye Saint-Pierre de Vertheuil, est classée monument historique depuis 1840

L’église et le logis abbatial forment un ensemble du plus haut intérêt.
L’abbaye fondée certainement avant le XIIe siècle, fut construite sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine.
Elle a été occupée un temps par des Bénédictins puis par l’Ordre des Chanoines Réguliers de Saint Augustin, Congrégation de la Chancelade. Plusieurs fois dévastée (guerres de Cent Ans et de religion) reconstruite au XVIIIe siècle, partiellement démolie dans le milieu du XXe siècle, elle devient ensuite propriété de la commune

De l’antique abbaye, restent des vestiges d’arcades, des caves voûtées, les soubassements de certains murs actuels, un four à pain et le mur de l’ancien cuvier. Son style typique XVIIIe siècle est d’une élégance simple et classique. On peut y remarquer la belle ordonnance des façades, le perron descendant dans le parc dessiné à l’anglaise, les rampes des escaliers et les boiseries intérieures.

L’abbatiale Saint-Pierre dépendait de l’abbaye attenante. Sa construction remonte au XIeXIIe siècle, puis remaniée au XIVe, XVIe siècle et XIXe siècle. L’église est un bel exemple d’art roman d’inspiration saintongeaise.

Intérieur : vaste nef avec deux collatéraux, déambulatoire voûté en berceau sur lequel s’ouvrent trois chapelles, celle du centre carrée, les autres en cul de four. Elles furent toutes trois exhaussées et fortifiées au XVIe siècle durant les guerres de Religion.
Dans la nef, sculptures des chapiteaux des premières travées reliées par des arcs en plein cintre, stalles aux accoudoirs sculptés du XVe siècle de même qu’un lutrin en bois. Près de la porte sud, fonts baptismaux pédiculés en pierre du XVe siècle.

Extérieur : très remanié. Dans le mur sud, très beau porche roman d’inspiration saintongeaise, remanié au XVIIe siècle par placage d’un second porche de style classique. On voit sur les voussures des cavaliers chevauchant des ronceaux, des personnages se tenant par la barbe, d’autres semblables à des laboureurs.
Le clocher sud est carré (XVIe siècle). Il abrite un escalier donnant accès au chevet surélevé et fortifié. Le clocher nord est du XIIe siècle, à deux étages : le premier carré, orné de colonnes engagées, reposant sur des culs de lampe : le deuxième octogonal avec fenêtres cintrées

(source Wikipédia – en savoir +)

.

ooOoo

.

Dernière étape de cette escapade dans le Médoc, sur le chemin du retour. Improvisation complète comme à mon habitude, avec tout ce ça comporte de charme comme d’inconvénients !

Le temps a manqué pour tout visiter et découvrir les vestiges de l’ancienne abbaye. Je vous renvoie pour cela aux liens ci-dessus, ainsi qu’aux sites de la mairie de Vertheuil (découverte du patrimoine architectural : abbaye, abbatiale, forteressse) et de l’association Les Amis de l’Abbaye de Vertheuil.. Vous y serez ainsi  informés des diverses manifestations et des ouvrages disponibles.

Association "Les Amis de l'abbaye de Vertheuil"

.

ooOoo

.

Quelques images de l’église abbatiale, au cœur du village :

BLOG-DSC_44037-Vertheuilblog-dsc_44039-40-vertheuil.jpgBLOG-DSC_44042-43-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44072-St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44044-46-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44067-église St Pierre de Vertheuil BLOG-DSC_44069-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44049-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44050-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44052-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44061-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44066-église St Pierre de Vertheuil

Vertheuil, le 8 Juin 2018

.

À suivre : L’Hermione à Bordeaux
(Visite inespérée, hier après-midi !)

.