Château Beychevelle, « le Versailles du Médoc »

(5 galeries-photos)

12 Février 2018. Nouvelle escapade improvisée dans le Médoc et en bordure d’estuaire, sur un domaine viticole prestigieux, classé quatrième grand cru : Beychevelle.

Qui dit improvisation dit, une fois encore (comme à Margaux, Malescasse ou Cos d’Estournel), une simple balade contemplative, sans guide !

Un peu d’histoire et une présentation du vignoble, tout de même !

.

De « Baysse voile » à Beychevelle

Le premier château a été construit en 1565 par l’évêque François de Foix-Candale.
Sa nièce en hérite et épouse Jean Louis de Nogaret de la Valette, premier duc d’Épernon, grand amiral de France et mignon du roi Henri III, et surtout gouverneur de Guyenne. Il devient alors propriétaire des lieux au début du XVIIe siècle. Son pouvoir dans la région était tel que les bateaux qui passaient devant le domaine devaient affaler les voiles en signe d’allégeance, donnant le nom au domaine de « Baisse voile », qui deviendra Beychevelle et donnera l’emblème du domaine. (nota : voir d’autres versions de la légende

Le château est réédifié en 1757 par le marquis de Brassier. La famille de Brassier, baron de Beychevelle, donnera ses premières lettres de marque au vin de Beychevelle au cours du XVIIIe siècle.
Viendra la dynastie de la famille Achille-Fould qui dès 1890, et sur trois générations avec notamment Aymar Achille-Fould, sera à l’origine du prestige de Beychevelle.
En 1986, à la mort de ce dernier, la GMF et Suntory rachètent l’ensemble du domaine à la famille Achille-Fould.

Restauré récemment dans son classicisme premier, Beychevelle est sans aucun doute d’un des plus beaux châteaux et parcs du bordelais. L’actuel propriétaire du château est le Groupe Castel à 50 % en partenariat avec le groupe japonais Suntory.

(…) (source Wikipédia)

.

Le vignoble, le vin

Les terres de Château Beychevelle s’étendent sur 250 hectares dont environ 90 plantés en vigne. Le reste est composé de prairies où pacagent des vaches limousines, de forêts de pins, peupliers, frênes et noyers.

Les vignes sont âgées de 30 ans en moyenne et plantées à fortes densités de 8300 à 10 000 pieds par hectare (…)

Le vignoble se compose des quatre cépages nobles médocains : 52 % Cabernet Sauvignon, 40 % Merlot, 5 % Cabernet Franc et de 3 % Petit Verdot. (…)

3 vins sont produits par Beychevelle :

.
Site officiel de Château Beychevelle :
http://beychevelle.com/accueil/ .

ooOoo

 

Le château

blog-dsc_42786-beychevelle.jpg blog-dsc_42780-beychevelle.jpg blog-dsc_42759-2-beychevelle.jpg

.
Les dépendances et anciens chais

blog-dsc_42827-beychevelle.jpg blog-dsc_42838-beychevelle.jpg

.
Le nouveau chai, inauguré il y a un an
(architecte Arnaud Boulain – BPM architectes) :

blog-dsc_42879-beychevelle.jpg blog-dsc_42848-beychevelle.jpg

.
Le parc en hiver

blog-dsc_42782-beychevelle.jpg

.
Le port de Beychevelle, sur l’estuaire

blog-dsc_42900-port-beychevelle.jpg

.

Bordeaux Métropole : autour de l’Arena de Floirac

.

(…) Située à Floirac, la nouvelle grande salle de spectacle de la métropole Bordelaise offre une capacité d’accueil pour tous types de spectacles et manifestations de 2 500 à 11 300 places maximum. La salle est principalement utilisée pour des concerts et des événements sportifs. Elle dispose de plusieurs espaces réceptifs dont 2 salons (Public et Privé) un restaurant ouvert sur le parvis, une coursive (au 2e étage) et de plusieurs points de restauration.

(…) L’inauguration officielle de la salle a lieu le 24 janvier 2018 avec un concert de Depeche Mode, dont les 11 000 places ont été vendues en quelques minutes. À l’issue de ce premier concert, les spectateurs saluent les prestations offertes par la salle, en comparaison en particulier de la patinoire de Mériadeck. L’architecte Rudy Ricciotti déplore cependant une sous-utilisation des possibilités acoustiques du bâtiment par l’ingénieur du son du groupe.

(…) Un parking attenant à la salle compte 962 places. C’est également  Rudy Ricciotti qui est chargé de sa réalisation. .

(source Wikipédia –  en savoir +)

.blog-p2211172-bordeaux-mc3a9tropole-arena-nb.jpgblog-p2211183-85-bordeaux-mc3a9tropole-arena-2-nb.jpg

blog-p2211176-bordeaux-mc3a9tropole-arena-nb.jpg

Bordeaux Métropole Arena, sa consigne et son parking – 21 Février 2018

.

ooOoo

.

Site officiel :https://www.bordeauxmetropolearena.com/fr/bordeaux-metropole-arena/

.

ooOoo

.

Début de la visite : la consigne

(voir série complète)

.

C’est la consigne…

.

… c’est là qu’on découvre l’Arena !

blog-p2211216-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211217-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211210-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211206-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211205-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211211-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211181-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211175-reflet-parking-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211176-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211173-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg blog-p2211180-2-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpgblog-p2211214-reflet-bordeaux-mc3a9tropole-arena.jpg

Consigne du Bordeaux Métropole Arena, à Floirac –  21 Février 2018

.

ooOoo

 

A suivre : l’Arena

(Voir série complète, en N&B)

.

Alexandre Dumas et le cha(t)sseur de rouge-gorge

.

La villa Alexandre Dumas :

villa-alexandre-dumas-arcachon-2008-2010.gif

Aux grilles de la villa en 2008 et depuis le Belvédère en 2012

.

Cette villa, sans doute l’une des plus belles de la Ville d’Hiver fut construite en 1895 par l’architecte Jules de Miramont et l’entrepreneur Pierre Blavy. Daniel Iffla, son propriétaire, célèbre banquier, philanthrope et mécène, la nommera de son propre surnom Osiris.
Plus tard, vers 1907, elle fut rebaptisée Alexandre Dumas.
(lire la suite du panneau descriptif).

.

En voir et en savoir +
(d’après JP Ardoin Saint Amand, bulletin de la Société Historique et Archéologique
d’Arcachon et du Pays de Buch, sur le site du regretté Noël Courtaigne, alias leonc) :

Arcachon, cartes postales anciennes

.

ooOoo

.

Lundi 20 Novembre : une halte collective, contemplative et sereine
aux grilles de la villa Alexandre Dumas…

.

… se trouva perturbée par le passage nonchalant d’un chat botté,
fier comme un « bar-tabac », avec son trophée de chasse.
blog-pb200131-villa-alexandre-dumas-et-chat.jpg(pas de coup de zoom sur le redoutable prédateur,
la priorité étant une intervention de la dernière chance,

pour tenter de sauver le rouge-gorge ; en vain, hélas…)

.

ooOoo

.

MERCI A TOUS POUR VOS DERNIERS PASSAGES ET COMMENTAIRES.
MES ACTIVITÉS MULTIPLES « Z’ET » VARIÉES
ME LAISSENT PEU DE TEMPS POUR SURFER SUR LA BLOGOSPHÈRE…
MEA CULPA  ET A BIENTÔT…

😳

.

Bassens : Saint-Pierre, friand de lumière et de couleurs !

.

L’église Saint-Pierre de Bassens : blog-pb140002-2-st-pierre-bassens.jpg

« Il s’agit du plus ancien édifice de la commune. A la fin du XIème siècle, l’église ne devait se composer que d’une nef à contreforts plats terminée par une abside semi-circulaire. Au fil des siècles et des remaniements, l’abside romane a perdu son aspect primitif. Au XIIème siècle, un clocher de type tour barlongue a été accolé à l’abside. (…)

Pendant la Guerre de Cent Ans, une partie de l’église a été fortifiée. A la Renaissance, la nef a été prolongée vers l’ouest. A la fin du XVIIIème siècle, l’église, qui avait été malmenée durant les révoltes populaires, a reçu quelques éléments d’embellissement. Durant la deuxième moitié du XIXème siècle, d’importants travaux ont été entrepris. A l’ouest, une travée a été ajoutée ainsi qu’un clocher-porche. Le clocher a été construit d’après les plans de l’architecte Paul Abadie, entre 1852 et 1855, dans le goût des hauts clochers à flèche caractérisant cette époque.

Aujourd’hui, nous pouvons admirer une belle abside romane, le clocher restauré dans les années 80, d’émouvants vitraux (dédiés à l’apôtre Pierre) crées par l’artiste Raymond Mirande et réalisés par le maître-verrier Jacques Dupuy. Leur bénédiction a eu lieu en octobre 1990. »

(…) en savoir +

.

ooOoo

.

C’est un  de ces vitraux (« l’église des catacombes »), au dessus de la porte d’entrée, qui a attisé ma curiosité. Et à l’intérieur, la surprise fut encore plus grande : une lumière aveuglante et des couleurs presque fluorescentes, peu communes dans une église !

.

BLOG-PB140039-St Pierre BassensBLOG-PB140033-St Pierre BassensBLOG-PB140009-St Pierre Bassens

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BLOG-PB140012-St Pierre BassensBLOG-PB140014-St Pierre BassensBLOG-PB140025-St Pierre BassensBLOG-PB140027-St Pierre BassensBLOG-PB140029-St Pierre BassensBLOG-PB140030-St Pierre Bassens

Bassens, le 14 Novembre

.

Montargis (5) : « praslines » et Madeleine !

.
Péché de gourmandise et confession !
😉

BLOG-DSC_41961-maison de la prasline et Ste Madeleine Montargis.

.

ooOoo

.

LA MAISON DE LA PRASLINE MAZET
(depuis 1636)

Le véritable péché serait de ne pas s’y arrêter !…

.

ooOoo

.

L’EGLISE SAINTE MARIE-MADELEINE

Communément appelée église Sainte-Madeleine ou église de la Madeleine et parfois église Sainte-Marie, cette église date des XIIe, XVe et XVIe siècles et seconde moitié du XVIIe siècle. Elle a été restaurée et complétée sous la direction d’Eugène Viollet-le-Duc à partir de 1863. Elle est classée au titre des monuments historiques par arrêtés des (ensemble sauf la tour-clocher) et 10 juillet 2000 (tour-clocher).

La nef, construite à la fin du XIIe siècle, est le reste de la première église paroissiale indépendante du château, probablement fondée par Philippe Auguste. Les chapelles du flanc gauche ont été ajoutées à la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle.

Le chœur est la partie la plus remarquable. Il a été construit après l’incendie du 25 juillet 1525, qui détruisit presque toute la ville.

En savoir +

L’autel en marbre date de la fin du XVIIème siècle. Une urne funéraire en marbre, placée dans une des chapelles sud, contient le cœur du peintre Girodet. Un ensemble exceptionnel de vitraux du XIXème siècle provient de l’atelier du maître verrier tourangeau Léopold Lobin.

A l’extérieur, le Chevet plat assez rare semble inspiré des églises milanaises. Le Christ est le plâtre original du sculpteur Triqueti ayant servi à la réalisation du Christ en croix qui se trouve sous le dôme des Invalides.

Un très bref aperçu :

.

Montargis (4) : au fil des rues, au fil de l’eau

.

Suite du marathon de samedi dernier dans
MONTARGIS, LA VENISE DU GATINAIS

Quelques rues et places du centre-ville de Montargis :

blog-dsc_41986-montargis.jpg

blog-dsc_41996-montargis.jpg blog-dsc_41869-montargis.jpg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

Le château de Montargis et le canal de Briare :

blog-dsc_41940-canal-de-briare-montargis.jpg blog-dsc_41798-canal-de-briare-montargis.jpgblog-dsc_41784-canal-de-briare-montargis.jpgchc3a2teau-montargis.jpg

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

ooOoo

.

Autres images, pour voir la ville en rose !

blog-dsc_41804-montargis

(« clic » pour voir série complète)

.