L’église abbatiale Saint-Pierre de Vertheuil

.

 L’abbaye Saint-Pierre de Vertheuil, est classée monument historique depuis 1840

L’église et le logis abbatial forment un ensemble du plus haut intérêt.
L’abbaye fondée certainement avant le XIIe siècle, fut construite sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine.
Elle a été occupée un temps par des Bénédictins puis par l’Ordre des Chanoines Réguliers de Saint Augustin, Congrégation de la Chancelade. Plusieurs fois dévastée (guerres de Cent Ans et de religion) reconstruite au XVIIIe siècle, partiellement démolie dans le milieu du XXe siècle, elle devient ensuite propriété de la commune

De l’antique abbaye, restent des vestiges d’arcades, des caves voûtées, les soubassements de certains murs actuels, un four à pain et le mur de l’ancien cuvier. Son style typique XVIIIe siècle est d’une élégance simple et classique. On peut y remarquer la belle ordonnance des façades, le perron descendant dans le parc dessiné à l’anglaise, les rampes des escaliers et les boiseries intérieures.

L’abbatiale Saint-Pierre dépendait de l’abbaye attenante. Sa construction remonte au XIeXIIe siècle, puis remaniée au XIVe, XVIe siècle et XIXe siècle. L’église est un bel exemple d’art roman d’inspiration saintongeaise.

Intérieur : vaste nef avec deux collatéraux, déambulatoire voûté en berceau sur lequel s’ouvrent trois chapelles, celle du centre carrée, les autres en cul de four. Elles furent toutes trois exhaussées et fortifiées au XVIe siècle durant les guerres de Religion.
Dans la nef, sculptures des chapiteaux des premières travées reliées par des arcs en plein cintre, stalles aux accoudoirs sculptés du XVe siècle de même qu’un lutrin en bois. Près de la porte sud, fonts baptismaux pédiculés en pierre du XVe siècle.

Extérieur : très remanié. Dans le mur sud, très beau porche roman d’inspiration saintongeaise, remanié au XVIIe siècle par placage d’un second porche de style classique. On voit sur les voussures des cavaliers chevauchant des ronceaux, des personnages se tenant par la barbe, d’autres semblables à des laboureurs.
Le clocher sud est carré (XVIe siècle). Il abrite un escalier donnant accès au chevet surélevé et fortifié. Le clocher nord est du XIIe siècle, à deux étages : le premier carré, orné de colonnes engagées, reposant sur des culs de lampe : le deuxième octogonal avec fenêtres cintrées

(source Wikipédia – en savoir +)

.

ooOoo

.

Dernière étape de cette escapade dans le Médoc, sur le chemin du retour. Improvisation complète comme à mon habitude, avec tout ce ça comporte de charme comme d’inconvénients !

Le temps a manqué pour tout visiter et découvrir les vestiges de l’ancienne abbaye. Je vous renvoie pour cela aux liens ci-dessus, ainsi qu’aux sites de la mairie de Vertheuil (découverte du patrimoine architectural : abbaye, abbatiale, forteressse) et de l’association Les Amis de l’Abbaye de Vertheuil.. Vous y serez ainsi  informés des diverses manifestations et des ouvrages disponibles.

Association "Les Amis de l'abbaye de Vertheuil"

.

ooOoo

.

Quelques images de l’église abbatiale, au cœur du village :

BLOG-DSC_44037-Vertheuilblog-dsc_44039-40-vertheuil.jpgBLOG-DSC_44042-43-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44072-St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44044-46-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44067-église St Pierre de Vertheuil BLOG-DSC_44069-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44049-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44050-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44052-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44061-église St Pierre de VertheuilBLOG-DSC_44066-église St Pierre de Vertheuil

Vertheuil, le 8 Juin 2018

.

À suivre : L’Hermione à Bordeaux
(Visite inespérée, hier après-midi !)

.

Aiguillon et Lapin Blanc : encore du béton !

(17 photos)

Nouvel état des lieux de cet endroit, à la limite de la Teste et d’Arcachon, jusque là plutôt hors du temps, mais rattrapé à la vitesse grand V par le béton (tout comme à la pointe de l’Aiguillon)…

.

BLOG-P5041687-constructions Aiguillon Lapin Blanc 2018 N&B

BLOG-P5041645-46-cabane et nouveaux immeubles Aiguillon 2018 N&B2Nouvelles constructions entre Aiguillon et Lapin Blanc – 4 Mai 2018

.

POA : vers une issue favorable à l’université de Bordeaux ?

.

A lire en page 20 du Sud-Ouest de ce matin :

Le deuxième permis de construire sera-t-il le bon ?

A La Une –  Arcachon

Publié le .

Le deuxième permis de construire sera-t-il le bon ?

L’image du futur Pôle océanographique aquitain dont l’implantation est prévue au Petit Port
(Image Université de Bordeaux)

Le rapporteur public, hier matin au tribunal administratif, a balayé les arguments des opposants au projet prévu sur le Petit Port. (…)
Le tribunal a mis sa décision en délibéré. Elle devrait tomber avant l’été.

(…lire la suite)

Élisa Artigue-Cazcarra

.

ooOoo

.

Pour rappel : la construction du POA  sur le petit port entraînerait,
sur le front de mer, la démolition du Musée-Aquarium (1866),

station marine Arcachon en front de mer musée-aquarium Arcachon (1866) musée-aquarium Arcachon (1866)

… remplacé par un gigantesque ensemble immobilier :projet Hôtel-Casino après démolition station marine Arcachon.

ooOoo

.

En savoir + sur le Musée-Aquarium
et les projets de POA et de Casino-Hôtel 5 étoiles
(articles de presse depuis 2011)   :

« Des nouvelles du front…de mer « 

.

Château de Lamarque : 1000 ans d’histoire

.

Le château de Lamarque  est un domaine viticole de 35 ha dans le Médoc, situé à Lamarque en Gironde. C’est une AOC haut-médoc qui est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux.

La seigneurie de Lamarque fut ainsi nommée parce qu’elle était une « marche » frontière de la Guyenne. Avec les forteresses de Lesparre au nord et de Blanquefort au sud, le château-fort de Lamarque eut à défendre le territoire médocain contre les invasions des Vikings venus par la Gironde.

(…) source Wikipédia)

 

BLOG-DSC_43741-2-château Lamarque N&BBLOG-DSC_43764-65-château Lamarque N&B

BLOG-DSC_43772-château Lamarque N&B

Château de Lamarque – 5 Avril 2018

.

ooOoo

.

Le château au fil des siècles, le vignoble, la vinification, les vins…
(site officiel de Château Lamarque) :

Château de Lamarque

.

St Martin de Mios et la croix de la Passion

.
Suite de la rétrospective automne-hiver !

14 Mai 2018 :  Les Cavaliers du froid (ou Grands chevaliers) et les Saints de glace sont passés (clin d’œil à Jean-Claude de « Spot-Jardin », qui m’a fait connaître les premiers !).
Après quelques matinées consacrées au « nettoyage » du jardin, il me tarde d’aller chercher mes fleurs annuelles (pépinière Dauzats, à Gujan-Mestras) et choisir pour un coin très ombragé, autour des rhododendrons (encore eux !), quelques nouvelles plantes à feuillage persistant (jardinerie du Val de l’Eyre, à  Mios).

Mios… voilà ce qui m’amène à sortir d’un fond de tiroir (ou de serre !) ces quelques photos de Saint-Martin, un Saint en rien impliqué – à part peut-être son « blanc manteau » ! -, dans tous ces aléas climatiques qui rendent les jardiniers prudents !

Bonne semaine à tous, bonnes plantations !

😉
BLOG-DSC_42083-84-église St Martin Mios N&BBLOG-DSC_42063-église St Martin Mios

Eglise St Martin de Mios – le 29 Octobre 
.
ooOoo
.

Au sujet de la croix de la passion, restaurée en 2016 :

blog-dsc_42085-st-martin-et-croix-de-la-passion-mios-nb.jpg    BLOG-DSC_42093-St Martin et Ste Croix Mios N&B

  BLOG-DSC_42061-plaque inauguration croix de la Passion Mios

.

Notre-Dame de Benon qui rime avec rhododendron (de Saint-Queyran) !

.

Dans ma quête de rhododendrons, après avoir tiré un trait sur ceux du domaine de Grenade (explications) , direction le Médoc sur les bons conseils d’Alex, un lecteur du blog !

Nous sommes à Benon, sur la commune de Saint-Laurent Médoc, dans la forêt domaniale, tout près du massif forestier de Saint-Queyran.

Petite halte à l’église Notre-Dame de Benon après nous être perdus dans les bois !

.

ooOoo

.

Notre-Dame de Benon

Cette charmante église de style roman est le vestige de la première commanderie hospitalière implantée en Médoc. Sa fondation remonte à l’époque de la deuxième croisade (11471149). Située sur le chemin de Compostelle, les hospitaliers y édifièrent la commanderie avec un hôpital pour y accueillir les pèlerins. Elle fait l’objet de travaux de rénovation, grâce à l’association les Amis de Notre-Dame-de-Benon.

blog-dsc_43926-1-nd-de-benon-st-laurent-mc3a9doc.jpg blog-dsc_43928-nd-de-benon-st-laurent-mc3a9doc.jpg blog-p5101797-nd-de-benon-st-laurent-mc3a9doc.jpgblog-p5101810-nd-de-benon-st-laurent-mc3a9doc.jpg

Notre-Dame de Benon (XII XIII, classée MH depuis 1972)
ce jeudi après-midi, jour de l’Ascension

.
ooOoo
.
Présentation de Notre-Dame de Benon :

.
Toute son histoire et bien d’autres informations,
sur le site de l’association  les amis de Notre-Dame de Benon

http://lesamisdebenon.free.fr

 Logo les amis de ND de Benon
par le peintre médocain Yan de Siber

.

De très nombreuses photos sur le blog de Kordouane :

nd-de-benon-photosfrancecotesouest-ektablog

(photo extraite de l’article)

.

ooOoo

.

Le massif forestier de Saint-Queyran

A proximité de l’église, une longue voie forestière rejoint le massif de Saint-Queyran, ancienne propriété de Nathaniel Johnston (1836-1914), notable de Bordeaux, négociant, propriétaire de vignobles et homme politique.

Il ne reste rien du pavillon de chasse, du chenil, des écuries mais le sentier de découverte traverse l’ancienne allée du parc, bordée de massifs de rhododendrons remarquables.

Ceux-ci n’étaient pas encore totalement fleuris. Juste quelques images pour un bref aperçu des lieux et en attendant, qui sait, une autre visite !

.

anigif massif forestier St Queyran St Laurent Medoc

BLOG-P5101788-rhododendron massif St Queyran

.

Histoire de Nathaniel Johnston et du domaine Saint-Queyran
et présentation de la forêt domaniale de St-Laurent-Médoc :

présentation massif forestier St Queyran 1présentation forêt domaniale ripisylve St Laurent Médoc 3 Observation forêt domaniale St Laurent Médoc 1 Observation forêt domaniale St Laurent Médoc 2présentation forêt domaniale St Laurent Médoc 2

(double clic pour agrandir images)

.

Rions (33), cité médiévale

 

.
(Mise en ligne de Mai)

blog-dsc_42916-rions-nb-p403.jpg

Porte de Lhyan, rénovée en 1881 par Léon Drouyn

.

Située dans l’Entre-deux-Mers, au cœur du vignoble des 1ères Côtes de Bordeaux, et dominant la Garonne, Rions passe pour être l’une des plus anciennes villes d’Aquitaine.
Des tessons de céramique du 1er âge du fer attestent d’une occupation protohistorique du site.

Cette place forte a été le témoin des batailles pendant la guerre de cent ans (qui s’achève avec la bataille de Castillon en 1453) et redeviendra française après trois siècles d’appartenance anglaise.

Malgré les destructions subies, Rions a conservé de nombreux monuments et vestiges de son passé défensif : l’enceinte fortifiée du XIVème siècle (classée M.H.), la Tour de Lhyan, l’ancien donjon des Seguin (seigneurs de Rions au Moyen-Age), la citadelle, l’église Saint-Seurin (XIIème au XIVème siècles, classée M.H.), la grotte de Charles VII ou « Fontaine des Dames ». Les ruelles du cœur de la cité ont conservé leur physionomie d’autrefois, avec des maisons anciennes qui sont de véritables trésors d’architecture.

En savoir + :

Histoire du village « de mémoire de pierres »
Vacances-vignoble.com
Bataille de Castillon
Rions

.

oOo

.

Visiter la cité   

Visiter RIONS (source : site officiel de la ville) source image : http://rions.fr/tourisme-et-decouvertes/les-bonnes-adresses/

.

ooOoo

 

Dans les rues de Rions – 27 Février 2018

.