Sauver la villa Bengali (1854), à Pessac…

 

.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La villa Bengali (villa mauresque)
Source images : Sud-Ouest, collectif de défense, France 3, unepetition.fr, Pessac avant-après

.

Sur le Bassin, deux des constructions emblématiques de style mauresque ont disparu : la Villa Algérienne de l’Herbe, détruite et remplacée en 1966 par un immeuble au charme très discutable – le mot est faible ! – (fort heureusement, la chapelle a été préservée et superbement restaurée),  et le casino de la ville d’hiver d’Arcachon, ravagé par un incendie en 1977.

La Villa Bengali de Pessac, convoitée par un promoteur, est à son tour menacée de disparition. Un collectif de citoyens et associations s’est formé pour tenter de la sauver…

Pétition, appel à mécénat, promesses de dons, recherche d’un « terrain d’entente » avec Nexity pour sauvegarder la villa et son parc, auxquels sont attachés les riverains.

 

ooOoo

.

« Polémique autour de la destruction programmée d’un pan du patrimoine mauresque de la ville de Pessac. Elle va être vendue au promoteur Nexity qui prévoit d’y construire 58 logements privés. Une pétition a été organisée pour préserver cette demeure de style « orientaliste ». »

Lire la suite et voir le reportage (France TV : Pessac : Mobilisation contre la destruction de la Villa Bengali)

.

 

SAUVONS LA VILLA MAURESQUE DE PESSAC :

 PETITION EN LIGNE

  PAGE FACEBOOK DU COLLECTIF DE DEFENSE

LETTRE DU COLLECTIF DE DEFENSE –  22 Juin 2017

.

ooOoo

.

Lire le très bel article de la

SOCIÉTÉ POUR LA PROTECTION DES PAYSAGES ET DE L’ESTHÉTIQUE DE LA FRANCE

du 16 Juin 2017 :

 La « maison mauresque » de Pessac (Gironde) :
une fleur au milieu du béton. Pour combien de temps encore ?

http://www.sppef.fr/2017/06/16/la-maison-mauresque-de-pessac-gironde-une-fleur-au-milieu-du-beton-pour-combien-de-temps/

.

Articles Sud-Ouest d’Avril et Juin 2017 :

La maison Mauresque bouge encore
La démolition de la villa Mauresque continue de faire débat

sud-ouest-25-avril-2017-la-maison-mauresque-de-pessac-bouge-encore

.

– ARTICLE EN COURS –

A suivre…

.

Parenthèse Bordeaux Saint-Jean

.

Si, comme moi, vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir la verrière de la gare Bordeaux Saint-Jean, depuis la fin de l’immense chantier de rénovation, je vous invite à y rejoindre  trois artistes  :

Fanny Sage, la danseuse
Gatha, la violoncelliste
Maaya Wakasugi, le calligraphe

.

« Parenthèse », ou la rencontre de la danse, de la musique et de la calligraphie, au cœur de la verrière de la gare Bordeaux Saint-Jean. Le temps d’une performance suspendue, Fanny Sage, Gatha et Maaya Wakasugi, trois artistes attachés à Bordeaux, jouent avec la lumière, les rythmes et la transparence, et nous emportent dans leur univers.

(Coproduit par Grand Angle Corporate et SNCF Réseau)

.

Voir les autres vidéos (clic sur vignettes) :

Parenthèse Bdx St Jean - Danse Parenthèse Bdx St Jean - Musique Parenthèse Bdx St Jean - Calligraphie

.

ooOoo

.

En savoir + sur la rénovation de la verrière de la gare Bordeaux Saint-Jean
et sur cette mise en valeur artistique

Article Sud-Ouest du 14 Juin 2017 :
Trois artistes revisitent et subliment la verrière de la gare Saint-Jean :

Sud-Ouest 14 Juin 2017 - Trois artistes revisitent la verriere de la gare Saint-Jean.
.
ooOoo

.
La verrière avant la rénovation :

.
A suivre… dès que possible,
un tour complet de « la gare nouvelle » (Bordeaux Saint-Jean 2017) :
verrière, nouveau hall Belcier…

.

Fleurs de ronce pour demi-deuil

.

BLOG-P6119721-2-papillon demi deuil sur fleur de ronce Demi-deuil (Melanargia galathea), sur le port de la Barbotière
.

Audenge : 6 huîtres à la cabane 12

.

On franchit quelques étapes dans la chaîne alimentaire ostréicole ! Depuis les tables à claire-voie et les tuiles chaulées, 3 ans ont passé, les naissains puis les petites huîtres ont grandi… et les p’tites faims poussent à une halte gourmande !  

Après le tour de table rapide d’un après-midi d’automne, sur un port quasi désert, me voici sur la terrasse de la cabane 12, dégustant 6 huîtres et faisant un brin de causette avec mes deux voisines, décidées comme moi à jouer  les touristes.

Clin d’œil à « la vie du petit peuple » : les perles rares n’ont pas failli à leur réputation !

.

blog-p6079655-chez-baleste-cabane-12-audenge.jpg blog-p6079630-2-chez-baleste-cabane-12-audenge.jpg

blog-p6079640-chez-baleste-cabane-12-audenge.jpg blog-p6079636-chez-baleste-cabane-12-audenge.jpg BLOG-P6079633-chez Baleste cabane 12 Audenge

.

Chez Baleste, port d’Audenge

.

« Claire-voyance » !

.

Comme les Tuiles chaulées, les tables à claire-voie attendent le départ pour les parcs à huîtres.blog-p6029520-tables-à-claire-voie.jpgblog-p6029522-tables-à-claire-voie.jpg blog-p6029527-tables-c3a0-claire-voie-et-rivages-marc3a9e-basse.jpg Tables à claire-voie, port de la Barbotière
.

Tuiles, épi, spirale et atout cœur !

.

L’escargot et l’ombre de son cœur…

blog-p6029512-escargot-épi-ombre-coeur-et-tuilles-chaulées.jpg blog-p6029510-escargot-épi-et-tuilles-chaulées.jpg blog-p6029511-escargot-épi-et-tuilles-chaulées.jpg Tuiles chaulées sur un port de Gujan

.

ooOoo

.

Ces mêmes tuiles avant le chaulage, et les rivages (1er Janvier) :
2017 : premier bol d’air iodé, premières tuiles

blog-p1017572-tuiles-à-chauler-et-rivages-barbotière-1er-janvier-2017.jpg.

3 ans après, de nouveau sur orbite à la Brède !

.

Quelques vues très (trop !) classiques du château de la Brède (33)…

blog-p6059547-chc3a2teau-la-brede-nb.jpg blog-p6059556-chc3a2teau-la-brede-nb.jpgblog-p6059568-chc3a2teau-la-brede-nb.jpg blog-p6059562-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpgblog-p6059545-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpgblog-p6059546-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpgblog-p6059588-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpg blog-p6059620-2-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpg blog-p6059621-22-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpg blog-p6059623-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpg blog-p6059626-chc3a2teau-la-brc3a8de-nb.jpg
.

ooOoo

.

Autres photos et quelques mots sur
le château de la Brède (Juin 2014) :

 
.